×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Colossiens 2.19

Colossiens 2.19 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Colossiens 2.19  sans s’attacher au chef, dont tout le corps, assisté et solidement assemblé par des jointures et des liens, tire l’accroissement que Dieu donne.

Segond dite « à la Colombe »

Colossiens 2.19  au lieu de s’attacher au chef par qui tout le corps soutenu et rendu cohérent par les jointures et les articulations, grandit d’une croissance qui vient de Dieu.

Nouvelle Bible Segond

Colossiens 2.19  et ils ne s’attachent pas à la tête par laquelle tout le corps, bien uni grâce aux jointures et aux articulations qui le desservent, grandit d’une croissance qui vient de Dieu.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Colossiens 2.19  sans s’attacher au chef, dont tout le corps, assisté et solidement assemblé par des jointures et des liens, tire l’accroissement que Dieu donne.

Segond 21

Colossiens 2.19  et il ne s’attache pas à celui qui est la tête. C’est pourtant d’elle que tout le corps, bien nourri et solidement assemblé par ses articulations et ses liens, tire la croissance que Dieu donne.

Les autres versions

Bible du Semeur

Colossiens 2.19  Ils refusent de s’attacher au Christ, qui est le chef, la tête. C’est de lui que le corps tout entier tire sa croissance comme Dieu le veut, grâce à la cohésion et à l’unité que lui apportent les articulations et les ligaments.

Traduction œcuménique de la Bible

Colossiens 2.19  ils ne tiennent pas à la tête, de qui le corps tout entier, pourvu et bien uni grâce aux articulations et ligaments, tire la croissance que Dieu lui donne.

Bible de Jérusalem

Colossiens 2.19  et il ne s’attache pas à la Tête dont le Corps tout entier reçoit nourriture et cohésion, par les jointures et ligaments, pour réaliser sa croissance en Dieu.

Bible Annotée

Colossiens 2.19  et ne retenant pas le Chef, duquel tout le corps, bien pourvu et bien uni, tire, au moyen des jointures et ligaments, un accroissement de Dieu.

John Nelson Darby

Colossiens 2.19  et ne tenant pas ferme le chef, duquel tout le corps, alimenté et bien uni ensemble par des jointures et des liens, croît de l’accroissement de Dieu.

David Martin

Colossiens 2.19  Et ne retenant point le Chef, duquel tout le Corps étant fourni et ajusté ensemble par les jointures et les liaisons, croît d’un accroissement de Dieu.

Osterwald

Colossiens 2.19  Duquel tout le corps, joint et étroitement uni au moyen des jointures et des liens, s’accroît d’un accroissement selon Dieu.

Auguste Crampon

Colossiens 2.19  sans s’attacher au chef, duquel tout le corps, à l’aide des liens et des jointures, s’entretient et grandit par l’accroissement que Dieu lui donne.

Lemaistre de Sacy

Colossiens 2.19  et ne demeurant pas attaché à celui qui est la tête et le chef, duquel tout le corps recevant l’influence par les vaisseaux qui en joignent et lient toutes les parties, s’entretient et s’augmente par l’accroissement que Dieu lui donne.

André Chouraqui

Colossiens 2.19  Il ne retient pas la tête, par laquelle tout le corps, nourri et affermi par les jointures et les liens, s’accroît de l’accroissement d’Elohîms.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Colossiens 2.19  καὶ οὐ κρατῶν τὴν κεφαλήν, ἐξ οὗ πᾶν τὸ σῶμα διὰ τῶν ἁφῶν καὶ συνδέσμων ἐπιχορηγούμενον καὶ συμβιβαζόμενον αὔξει τὴν αὔξησιν τοῦ θεοῦ.

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Colossiens 2.19  Ce verset n’existe pas dans cette traducton !