×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Colossiens 2.18

Colossiens 2.18 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Colossiens 2.18  Qu’aucun homme, sous une apparence d’humilité et par un culte des anges, ne vous ravisse à son gré le prix de la course, tandis qu’il s’abandonne à ses visions et qu’il est enflé d’un vain orgueil par ses pensées charnelles,

Segond Nouvelle Édition de Genève

Colossiens 2.18  Que personne, sous une apparence d’humilité et par un culte des anges, ne vous ravisse à son gré le prix de la course ; tandis qu’il s’abandonne à ses visions, il est enflé d’un vain orgueil par ses pensées charnelles,

Segond 21

Colossiens 2.18  Que personne, par son goût d’une fausse humilité et du culte des anges, ne vous prive de la victoire. Plongé dans ses visions, un tel homme est sans raison enflé d’orgueil sous l’effet de ses pensées tout humaines,

Les autres versions

Bible Annotée

Colossiens 2.18  Que personne ne vous enlève à son gré le prix de la course, sous prétexte d’humilité, et par un culte des anges, pénétrant dans des choses qu’il n’a point vues, étant follement enflé par ses pensées charnelles ;

John Nelson Darby

Colossiens 2.18  Que personne ne vous frustre du prix du combat, faisant sa volonté propre dans l’ humilité et dans le culte des anges, s’ingérant dans les choses qu’il n’a pas vues, enflé d’un vain orgueil par les pensées de sa chair,

David Martin

Colossiens 2.18  Que personne ne vous maîtrise à son plaisir par humilité d’esprit, et par le service des Anges, s’ingérant dans des choses qu’il n’a point vues, étant témérairement enflé du sens de sa chair.

Ostervald

Colossiens 2.18  Que personne ne vous ravisse le prix par une humilité affectée, et par le culte des anges, s’ingérant dans des choses qu’il n’a point vues, étant témérairement enflé de son sens charnel, et ne s’attachant pas au chef,

Lausanne

Colossiens 2.18  Que personne, en suivant sa volonté propre, ne vous enlève le prix du combat par humilité et par le culte des anges, s’ingérant en des choses qu’il n’a point vues, étant témérairement enflé par l’entendement de sa chair

Vigouroux

Colossiens 2.18  Que personne ne vous séduise, en affectant l’humilité et en rendant un culte aux anges, s’égarant en des choses qu’il n’a pas vues, enflé d’un vain orgueil par un sens charnel (des pensées de sa chair),[2.18 Voir Matthieu, 24, 4. — Le culte des anges. Depuis le retour de la captivité, les Juifs, curieux de bien connaître les anges, de les distinguer par leurs noms et par leurs fonctions, en vinrent jusqu’à leur rendre un culte superstitieux. — Des pensées de sa chair ; c’est-à-dire des pensées charnelles.]

Auguste Crampon

Colossiens 2.18  Qu’aucun homme ne vous fasse perdre la palme du combat, par affectation d’humilité et de culte des anges, tandis qu’il s’égare en des choses qu’il n’a pas vues, et qu’il s’enfle d’un vain orgueil par les pensées de la chair,

Lemaistre de Sacy

Colossiens 2.18  Que nul ne vous ravisse le prix de votre course, en affectant de paraître humble par un culte superstitieux des anges, se mêlant de parler des choses qu’il ne sait point, étant enflé par les vaines imaginations d’un esprit humain et charnel,

Zadoc Kahn

Colossiens 2.18  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Colossiens 2.18  μηδεὶς ὑμᾶς καταβραβευέτω θέλων ἐν ταπεινοφροσύνῃ καὶ θρησκείᾳ τῶν ἀγγέλων, ⸀ἃ ἑόρακεν ἐμβατεύων, εἰκῇ φυσιούμενος ὑπὸ τοῦ νοὸς τῆς σαρκὸς αὐτοῦ,

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Colossiens 2.18  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

La Vulgate

Colossiens 2.18  nemo vos seducat volens in humilitate et religione angelorum quae non vidit ambulans frustra inflatus sensu carnis suae