×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Ephésiens 5.28

Ephésiens 5.28 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Ephésiens 5.28  C’est ainsi que les maris doivent aimer leurs femmes comme leurs propres corps. Celui qui aime sa femme s’aime lui-même.

Segond dite « à la Colombe »

Ephésiens 5.28  De même, les maris doivent aimer leur femme comme leur propre corps. Celui qui aime sa femme s’aime lui-même.

Nouvelle Bible Segond

Ephésiens 5.28  De même, les maris doivent aimer leur femme comme leur propre corps. Celui qui aime sa femme s’aime lui–même.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Ephésiens 5.28  C’est ainsi que le mari doit aimer sa femme comme son propre corps. Celui qui aime sa femme s’aime lui-même.

Segond 21

Ephésiens 5.28  C’est ainsi que les maris doivent aimer leur femme comme leur propre corps. Celui qui aime sa femme s’aime lui-même.

Les autres versions

Bible du Semeur

Ephésiens 5.28  Voilà comment chaque mari doit aimer sa femme comme si elle était son propre corps : ainsi celui qui aime sa femme s’aime lui-même.

Traduction œcuménique de la Bible

Ephésiens 5.28  C’est ainsi que le mari doit aimer sa femme, comme son propre corps. Celui qui aime sa femme, s’aime lui-même.

Bible de Jérusalem

Ephésiens 5.28  De la même façon les maris doivent aimer leurs femmes comme leurs propres corps. Aimer sa femme, c’est s’aimer soi-même.

Bible Annotée

Ephésiens 5.28  C’est ainsi que les maris aussi doivent aimer leurs femmes, comme leurs propres corps. Celui qui aime sa femme s’aime soi-même.

John Nelson Darby

Ephésiens 5.28  De même aussi, les maris doivent aimer leurs propres femmes comme leurs propres corps ; celui qui aime sa propre femme s’aime lui-même.

David Martin

Ephésiens 5.28  Les maris donc doivent aimer leurs femmes comme leurs propres corps ; celui qui aime sa femme s’aime soi-même.

Osterwald

Ephésiens 5.28  C’est ainsi que les maris doivent aimer leurs femmes comme leurs propres corps. Celui qui aime sa femme, s’aime lui-même.

Auguste Crampon

Ephésiens 5.28  C’est ainsi que les maris doivent aimer leurs femmes, comme leurs propres corps. Celui qui aime sa femme s’aime lui-même.

Lemaistre de Sacy

Ephésiens 5.28  Ainsi les maris doivent aimer leurs femmes comme leur propre corps. Celui qui aime sa femme, s’aime soi-même.

André Chouraqui

Ephésiens 5.28  Ainsi les maris doivent aimer leurs femmes comme leur propre corps ; l’amoureux de sa femme s’aime lui-même.

Zadoc Kahn

Ephésiens 5.28  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Ephésiens 5.28  οὕτως ὀφείλουσιν ⸀καὶ οἱ ἄνδρες ἀγαπᾶν τὰς ἑαυτῶν γυναῖκας ὡς τὰ ἑαυτῶν σώματα· ὁ ἀγαπῶν τὴν ἑαυτοῦ γυναῖκα ἑαυτὸν ἀγαπᾷ,

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Ephésiens 5.28  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Versions étrangères

New Living Translation

Ephésiens 5.28  In the same way, husbands ought to love their wives as they love their own bodies. For a man is actually loving himself when he loves his wife.