×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Ephésiens 4.17

Ephésiens 4.17 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Ephésiens 4.17  Voici donc ce que je dis et ce que je déclare dans le Seigneur, c’est que vous ne devez plus marcher comme les païens, qui marchent selon la vanité de leurs pensées.

Segond dite « à la Colombe »

Ephésiens 4.17  Voici donc ce que je dis et ce que j’atteste dans le Seigneur : c’est que vous ne devez plus marcher comme les païens, qui marchent selon la vanité de leur intelligence.

Nouvelle Bible Segond

Ephésiens 4.17  Voici donc ce que je dis et ce que j’atteste dans le Seigneur : c’est que vous ne devez plus vous comporter comme les gens des nations se comportent, dans la futilité de leur jugement.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Ephésiens 4.17  Voici donc ce que je dis et ce que je déclare dans le Seigneur : Vous ne devez plus marcher comme les païens, qui marchent selon la vanité de leurs pensées.

Segond 21

Ephésiens 4.17  Voici donc ce que je dis et ce que j’affirme dans le Seigneur : vous ne devez plus vous conduire comme les non-croyants, qui se laissent guider par la sottise de leurs pensées.

Les autres versions

Bible du Semeur

Ephésiens 4.17  Voici donc ce que je vous dis, ce que je vous déclare au nom du Seigneur : vous ne devez plus vivre comme les païens, qui suivent leurs pensées vides de sens.

Traduction œcuménique de la Bible

Ephésiens 4.17  Voici donc ce que je dis et atteste dans le Seigneur : ne vivez plus comme vivent les païens que leur intelligence conduit au néant.

Bible de Jérusalem

Ephésiens 4.17  Je vous dis donc et vous adjure dans le Seigneur de ne plus vous conduire comme le font les païens, avec leur vain jugement

Bible Annotée

Ephésiens 4.17  Voici donc ce que je dis, et ce dont je vous conjure dans le Seigneur, c’est que vous ne marchiez plus comme marchent encore les païens dans la vanité de leur entendement ;

John Nelson Darby

Ephésiens 4.17  Voici donc ce que je dis et témoigne dans le Seigneur, c’est que vous ne marchiez plus comme le reste des nations marche, dans la vanité de leurs pensées,

David Martin

Ephésiens 4.17  Je vous dis donc, et je vous conjure de la part du Seigneur, de ne vous conduire plus comme le reste des Gentils, qui suivent la vanité de leurs pensées ;

Osterwald

Ephésiens 4.17  Voici donc ce que je dis et que j’atteste de la part du Seigneur : Ne vous conduisez plus comme le reste des Gentils, qui suivent la vanité de leur esprit ;

Auguste Crampon

Ephésiens 4.17  Voici donc ce que je dis et ce que je déclare dans le Seigneur, c’est que vous ne vous conduisiez plus comme les païens, qui suivent la vanité de leurs pensées.

Lemaistre de Sacy

Ephésiens 4.17  Je vous avertis donc, et je vous conjure par le Seigneur, de ne vivre plus comme les autres gentils, qui suivent dans leur conduite la vanité de leurs pensées ;

André Chouraqui

Ephésiens 4.17  Ceci donc, je le dis et l’atteste en l’Adôn, jamais plus ne marchez comme les goîm marchent, dans la vanité de leur esprit.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Ephésiens 4.17  Τοῦτο οὖν λέγω καὶ μαρτύρομαι ἐν κυρίῳ, μηκέτι ὑμᾶς περιπατεῖν καθὼς καὶ ⸀τὰ ἔθνη περιπατεῖ ἐν ματαιότητι τοῦ νοὸς αὐτῶν,

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Ephésiens 4.17  Ce verset n’existe pas dans cette traducton !