Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Actes 27.17

Actes 27.17 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Mais l’ayant enfin tiré à nous, les matelots employèrent toutes sortes de moyens, et lièrent le vaisseau par-dessous, craignant d’être jetés sur des bancs de sable ; ils abaissèrent le mât, et s’abandonnèrent ainsi à la mer.
MARMais l’ayant tirée à nous, les [matelots] cherchaient tous les remèdes possibles, en liant le navire par-dessous ; et comme ils craignaient de tomber sur des bancs de sable, ils abattirent les voiles, et ils étaient portés de cette manière.
OSTL’ayant retirée, les matelots firent usage de secours, en liant le vaisseau avec des câbles ; et craignant d’échouer sur la Syrte ils abaissèrent le mât ; et ils étaient emportés ainsi.
CAHCe verset n’existe pas dans cette traduction !
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRaprès l’avoir hissé, ils se servirent d’engins pour ceindre le navire. Puis, craignant d’être jetés sur la Syrte, ils descendirent les agrès et ils voguaient ainsi ;
LAUmais l’ayant retirée, on se servait des secours, en liant le vaisseau par-dessous ; et comme on craignait de tomber sur la Syrte, après avoir abaissé le mât, c’est ainsi qu’on était emporté.
OLTAprès l’avoir hissée, on se servit des engins de secours; on entoura le navire par-dessous avec des câbles, et, dans la crainte d’aller donner contre la Syrte, on abattit la voilure: c’est ainsi que nous voguions au gré du vent.
DBYet l’ayant retirée à bord, ils employèrent des mesures de sûreté en liant le navire avec un câble passé dessous ; et craignant de tomber sur les bancs de sable de la Syrte, ils descendirent les agrès supérieurs, et étaient ainsi emportés.
STAOn s’en servit pour prendre quelques précautions et entourer le navire de câbles. Puis, comme on craignait d’être jeté sur les Syrtes, on plia les vergues et on s’abandonna au vent.
BANAprès l’avoir hissée, ils employaient des moyens de secours : ils ceignaient le vaisseau. Et comme ils craignaient d’être jetés sur la Syrte, ayant cargué la voile, ils se laissaient emporter ainsi.
ZAKCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VIGAprès l’avoir hissée, les matelots, se servant de câbles, lièrent le vaisseau, et, dans la crainte d’être jetés sur la syrte, ils abaissèrent les voiles et nous nous laissâmes ainsi emporter.[27.17 Lièrent ; littéralement ceignirent ; c’est-à-dire qu’ils firent au vaisseau comme une ceinture en le liant de bas en haut avec des câbles, afin d’en consolider les flancs. — En se faisant aider, autrement : En employant toutes sortes de moyens, comme les cordes, les crochets, etc. ; mais la première traduction paraît mieux fondée. — Il y a deux syrtes ou bancs de sable sur la côte septentrionale de l’Afrique, la grande et la petite ; c’est de la dernière qu’il est ici question.]
FILAprès l’avoir hissée, les matelots, se servant de câbles, lièrent le vaisseau, et, dans la crainte d’être jetés sur la Syrte, ils abaissèrent les voiles et nous nous laissâmes ainsi emporter.
LSGaprès l’avoir hissée, on se servit des moyens de secours pour ceindre le navire, et, dans la crainte de tomber sur la Syrte, on abaissa les voiles. C’est ainsi qu’on se laissa emporter par le vent.
SYNAprès l’avoir hissée, on prit des mesures de sûreté. On lia le navire par-dessous avec des cordes ; puis, dans la crainte d’échouer sur les bancs de la Syrte, on amena les voiles, et on se laissa ainsi emporter par le vent.
CRAQuand on l’eut hissée, les matelots, ayant recours à tous les moyens de salut, ceintrèrent le navire, et dans la crainte d’échouer sur la Syrte, ils abattirent la voilure et se laissèrent aller.
BPCCelle-ci une fois hissée, on usa des moyens de secours en cintrant le navire, et dans la crainte d’un échouage dans la Syrte, après avoir laissé glisser l’ancre flottante, nous allions à la dérive.
JERAprès l’avoir hissée, on fit usage des engins de secours : on ceintura le navire ; puis, par crainte d’aller échouer sur la Syrte, on laissa glisser l’ancre flottante. On allait ainsi à la dérive.
TRIAprès l’avoir hissée, on usa des moyens de secours et on ceintura le bateau. Puis, par crainte d’échouer sur la Syrte, on fit descendre l’ancre flottante, et on allait ainsi à la dérive.
NEGaprès l’avoir hissée, on se servit des moyens de secours pour ceindre le navire, et, dans la crainte de tomber sur la Syrte, on abaissa les voiles. C’est ainsi qu’on se laissa emporter par le vent.
CHUAprès l’avoir hissée, ils usent des moyens d’urgence et ceinturent le bateau. Ils frémissent de s’échouer sur la Syrte, et laissent tomber l’ancre flottante. Ils vont ainsi à la dérive.
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPAprès l’avoir remontée, on a passé des câbles de secours pour ceinturer le bateau. Craignant d’échouer sur les sables de la Syrte, on a jeté à la mer une ancre flottante et on s’est laissés aller à la dérive.
S21Après l’avoir hissé à bord, ils ont utilisé les cordages de secours pour ceinturer le bateau. Dans la crainte d’échouer sur la Syrte, ils ont abaissé les voiles, et c’est ainsi qu’ils se sont laissé emporter par le vent.
KJFAprès l’avoir hissée, ils utilisèrent diverses mesures, pour ceinturer le bâteau; et craignant de tomber sur des sables mouvants, ils abaissèrent les voiles; et ainsi ils se laissèrent emportés.
LXXCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VULqua sublata adiutoriis utebantur accingentes navem timentes ne in Syrtim inciderent submisso vase sic ferebantur
BHSCe verset n’existe pas dans cette traduction !
SBLGNTἣν ἄραντες βοηθείαις ἐχρῶντο ὑποζωννύντες τὸ πλοῖον· φοβούμενοί τε μὴ εἰς τὴν Σύρτιν ἐκπέσωσιν, χαλάσαντες τὸ σκεῦος, οὕτως ἐφέροντο.