×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Actes 25.11

Actes 25.11 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC S’il se trouve que je leur aie fait quelque tort, ou que j’aie commis quelque crime digne de mort, je ne refuse pas de mourir : mais s’il n’y a rien de véritable dans toutes les accusations qu’ils font contre moi, personne ne peut me livrer entre leurs mains. J’en appelle à César.
MARQue si je leur ai fait tort, ou que j’aie fait quelque chose digne de mort, je ne refuse point de mourir ; mais s’il n’est rien de ce dont ils m’accusent, personne ne me peut livrer à eux : j’en appelle à César.
OSTSi j’ai commis quelque injustice, ou quelque crime digne de mort, je ne refuse pas de mourir ; mais s’il n’est rien des choses dont ils m’accusent, personne ne peut me livrer à eux ; j’en appelle à César.
CAHCe verset n’existe pas dans cette traduction !
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRSi donc je suis coupable, et si j’ai fait quelque chose qui mérite la mort, je ne refuse point de mourir ; mais, si rien de ce dont ceux-ci m’accusent n’est vrai, personne ne peut me livrer à eux. J’en appelle à l’empereur. »
LAUque si j’ai fait quelque injustice et commis quelque action digne de mort, je ne refuse pas de mourir ; mais s’il n’est rien des choses dont ils m’accusent, nul ne peut me livrer à eux par faveur ; j’en appelle à César. —”
OLTSi je suis coupable, et que j’aie commis quelque attentat qui mérite la mort, je ne refuse pas de mourir; mais si leurs accusations sont sans fondement, personne n’a le droit de me livrer à eux: j’en appelle à César.»
DBYSi donc je leur ai fait tort, ou que j’aie fait quelque chose qui soit digne de mort, je ne refuse pas de mourir ; mais si rien n’est vrai de ce dont ils m’accusent, personne ne peut me livrer à eux : j’en appelle à César.
STASi je suis coupable, si j’ai mérité la mort, je ne demande pas de grâce ; si, au contraire, je n’ai rien fait de ce dont ils m’accusent, personne n’a le droit de me livrer à eux par complaisance. J’en appelle à l’Empereur ! »
BANSi donc je suis coupable, et si j’ai commis quelque action digne de mort, je ne refuse pas de mourir ; mais s’il n’est rien des choses dont ils m’accusent, nul ne peut me livrer à eux par complaisance : j’en appelle à César.
ZAKCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VIGSi j’ai fait du tort, ou si j’ai commis quelque crime qui mérite la mort, je ne refuse pas de mourir ; mais s’il n’y a rien de fondé dans leurs accusations, personne ne peut me livrer à eux. J’en appelle à César.[25.11 J’en appelle à César. Saint Paul avait droit de faire appel à César en sa qualité de citoyen romain. Le César auquel il en appelle était alors Néron (an 60).]
FILSi j’ai fait du tort, ou si j’ai commis quelque crime qui mérite la mort, je ne refuse pas de mourir; mais s’il n’y a rien de fondé dans leurs accusations, personne ne peut me livrer à eux. J’en appelle à César.
LSGSi j’ai commis quelque injustice, ou quelque crime digne de mort, je ne refuse pas de mourir ; mais, si les choses dont ils m’accusent sont fausses, personne n’a le droit de me livrer à eux. J’en appelle à César.
SYNSi je suis coupable, si j’ai commis quelque crime digne de mort, je ne refuse pas de mourir. Si, au contraire, il n’y a rien de fondé dans les accusations qu’ils portent contre moi, personne ne peut me livrer à eux. J’en appelle à César !
CRASi j’ai commis quelque injustice ou quelque attentat qui mérite la mort, je ne refuse pas de mourir ; mais s’il n’y a rien de fondé dans leurs accusations, personne n’a le droit de me livrer à eux. J’en appelle à César. "
BPCSi donc je suis coupable et si j’ai fait quelque chose qui mérite la mort, je ne refuse pas de mourir ; mais si rien ne subsiste des griefs dont ces gens-là m’accusent, personne ne peut me livrer à eux. J’en appelle à César.”
JERMais si je suis réellement coupable, si j’ai commis quelque crime qui mérite la mort, je ne refuse pas de mourir. Si, par contre, il n’y a rien de fondé dans les accusations de ces gens-là contre moi, nul n’a le droit de me céder à eux. J’en appelle à César !"
TRISi donc je suis coupable, si j’ai fait quelque chose qui mérite la mort, je ne refuse pas de mourir. Mais si rien n’existe de ce dont ces gens-là m’accusent, personne ne peut me livrer à eux : j’en appelle à César”.
NEGSi j’ai commis quelque injustice, ou quelque crime digne de mort, je ne refuse pas de mourir ; mais, si les choses dont ils m’accusent sont fausses, personne n’a le droit de me livrer à eux. J’en appelle à César.
CHUSi j’ai tort et suis passible de mort, je ne refuse pas de mourir. Mais si tout ce dont ils m’accusent n’est rien, personne ne peut me livrer à eux par complaisance. J’en appelle à Caesar. »
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPSi j’ai commis une injustice, un crime qui mérite la mort, très bien, que je meure. Mais si rien n’est vrai de toutes leurs accusations, personne ne peut me céder à eux. J’en appelle à César.”
S21Si j’ai commis une injustice ou un crime digne de mort, je ne refuse pas de mourir, mais si leurs accusations contre moi sont fausses, personne n’a le droit de me livrer à eux. J’en appelle à l’empereur. »
KJFCar si je leur ai fait tort ou que j’ai commis quelque chose digne de mort, je ne refuse pas de mourir; mais s’il n’est rien de ces choses dont ils m’accusent, personne ne peut me livrer à eux; j’en appelle à César.
LXXCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VULsi enim nocui aut dignum morte aliquid feci non recuso mori si vero nihil est eorum quae hii accusant me nemo potest me illis donare Caesarem appello
BHSCe verset n’existe pas dans cette traduction !
SBLGNTεἰ μὲν ⸀οὖν ἀδικῶ καὶ ἄξιον θανάτου πέπραχά τι, οὐ παραιτοῦμαι τὸ ἀποθανεῖν· εἰ δὲ οὐδέν ἐστιν ὧν οὗτοι κατηγοροῦσίν μου, οὐδείς με δύναται αὐτοῖς χαρίσασθαι· Καίσαρα ἐπικαλοῦμαι.