Fermer le panneau de recherche

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Actes 12.3

Actes 12.3 comparé dans 29 versions différentes de la Bible.

Traduction Texte
SAC Et voyant que cela plaisait aux Juifs, il fit encore prendre Pierre ; c’étaient alors les jours des pains sans levain.
MAREt voyant que cela était agréable aux Juifs, il continua, en faisant prendre aussi Pierre.
OSTEt voyant que cela était agréable aux Juifs, il fit aussi arrêter Pierre.
CAHCe verset n’existe pas dans cette traduction !
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRet, voyant que cela plaisait aux Juifs, il fit en outre arrêter Pierre ; (or c’étaient les jours des pains sans levain) ;
LAUEt voyant que la chose était agréable aux Juifs, il ajouta à cela de s’emparer aussi de Pierre. Or c’étaient les jours des pains sans levain.
OLTet voyant que cela était agréable aux Juifs, il fit encore prendre Pierre. On était aux jours des pains sans levain.
DBYEt voyant que cela était agréable aux Juifs, il continua, en faisant prendre aussi Pierre ; (or c’étaient les jours des pains sans levain ;)
STAVoyant le bon effet qu’il produisait ainsi sur les Juifs, il ordonna aussi d’enfermer Pierre. On était à la semaine des Azymes.
BANEt voyant que cela était agréable aux Juifs, il fit encore arrêter Pierre. Or c’était pendant les jours des pains sans levain.
ZAKCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VIGEt voyant que cela plaisait aux Juifs, il fit arrêter Pierre. C’étaient alors les jours des azymes.
FILEt voyant que cela plaisait aux Juifs, il fit arrêter Pierre. C’étaient alors les jours des azymes.
LSGVoyant que cela était agréable aux Juifs, il fit encore arrêter Pierre. — C’était pendant les jours des pains sans levain. —
SYNet, voyant que cela était agréable aux Juifs, il fit aussi arrêter Pierre. C’était pendant les jours des pains sans levain.
CRAVoyant que cela était agréable aux Juifs, il ordonna encore l’arrestation de Pierre : c’était pendant les jours des Azymes.
BPCVoyant que c’était chose agréable aux Juifs, il fit de plus arrêter Pierre ; c’était pendant les jours des azymes.
JERVoyant que c’était agréable aux Juifs, il fit encore arrêter Pierre. C’étaient les jours des Azymes.
TRIVoyant que cela plaisait aux Juifs, il fit encore prendre Pierre. On était aux jours des Azymes.
NEGVoyant que cela était agréable aux Juifs, il fit encore arrêter Pierre. – C’était pendant les jours des pains sans levain. –
CHUIl voit que c’est agréable aux Iehoudîm. Il continue et s’empare de Petros. C’est aux jours de la fête des Azymes.
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPVoyant que cela plaisait aux Juifs, il fit arrêter également Pierre; c’était juste la semaine des Pains sans Levain.
S21Quand il vit que cela plaisait aux Juifs, il fit encore arrêter Pierre. – C’était pendant la fête des pains sans levain. –
KJFEt quand il vit que cela plaisait aux Juifs, il continua et fit aussi arrêter Pierre. (Puis vinrent les jours du pain sans levain.)
LXXCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VULvidens autem quia placeret Iudaeis adposuit adprehendere et Petrum erant autem dies azymorum
BHSCe verset n’existe pas dans cette traduction !
SBLGNT⸂ἰδὼν δὲ⸃ ὅτι ἀρεστόν ἐστιν τοῖς Ἰουδαίοις προσέθετο συλλαβεῖν καὶ Πέτρον (ἦσαν ⸀δὲ ἡμέραι τῶν ἀζύμων),