×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Jean 11.50

Jean 11.50 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Jean 11.50  vous ne réfléchissez pas qu’il est dans votre intérêt qu’un seul homme meure pour le peuple, et que la nation entière ne périsse pas.

Segond dite « à la Colombe »

Jean 11.50  vous ne vous rendez pas compte qu’il est avantageux pour vous qu’un seul homme meure pour le peuple et que la nation entière ne périsse pas.

Nouvelle Bible Segond

Jean 11.50  vous ne vous rendez pas compte qu’il est avantageux pour vous qu’un seul homme meure pour le peuple et que la nation ne soit pas perdue tout entière.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Jean 11.50  vous ne réfléchissez pas qu’il est dans votre intérêt qu’un seul homme meure pour le peuple, et que la nation entière ne périsse pas.

Segond 21

Jean 11.50  vous ne réfléchissez pas qu’il est dans notre intérêt qu’un seul homme meure pour le peuple et que la nation tout entière ne disparaisse pas. »

Les autres versions

Bible du Semeur

Jean 11.50  Vous ne voyez pas qu’il est de notre intérêt qu’un seul homme meure pour le peuple, pour que la nation ne disparaisse pas tout entière ?

Traduction œcuménique de la Bible

Jean 11.50  et vous ne percevez même pas que c’est votre avantage qu’un seul homme meure pour le peuple et que la nation ne périsse pas tout entière. »

Bible de Jérusalem

Jean 11.50  Vous ne songez même pas qu’il est de votre intérêt qu’un seul homme meure pour le peuple et que la nation ne périsse pas tout entière."

Bible Annotée

Jean 11.50  et vous ne considérez pas qu’il vous est avantageux qu’un seul homme meure pour le peuple, et que toute la nation ne périsse pas !

John Nelson Darby

Jean 11.50  Vous ne savez rien, ni ne considérez qu’il nous est avantageux qu’un seul homme meure pour le peuple et que la nation entière ne périsse pas.

David Martin

Jean 11.50  Et vous ne considérez pas qu’il est de notre intérêt qu’un homme meure pour le peuple, et que toute la Nation ne périsse point.

Osterwald

Jean 11.50  Et vous ne considérez pas qu’il nous importe qu’un seul homme meure pour le peuple, et que toute la nation ne périsse pas.

Auguste Crampon

Jean 11.50  vous ne réfléchissez pas qu’il est de votre intérêt qu’un seul homme meure pour le peuple, et que toute la nation ne périsse pas. »

Lemaistre de Sacy

Jean 11.50  et vous ne considérez pas qu’il vous est avantageux qu’un seul homme meure pour le peuple, et que toute la nation ne périsse point.

André Chouraqui

Jean 11.50  Ne vous rendez-vous pas compte ? Il est de votre intérêt qu’un seul homme meure pour le peuple, plutôt que toute la nation périsse. »

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Jean 11.50  οὐδὲ ⸀λογίζεσθε ὅτι συμφέρει ⸀ὑμῖν ἵνα εἷς ἄνθρωπος ἀποθάνῃ ὑπὲρ τοῦ λαοῦ καὶ μὴ ὅλον τὸ ἔθνος ἀπόληται.

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Jean 11.50  Ce verset n’existe pas dans cette traducton !