Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Luc 9.33

Luc 9.33 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Et comme ils se séparaient de Jésus, Pierre lui dit : Maître ! nous sommes bien ici ; faisons-y trois tentes : une pour vous, une pour Moïse, et une pour Élie. Car il ne savait ce qu’il disait.
MAREt il arriva comme ces personnages se séparaient de lui, que Pierre dit à Jésus : Maître, il est bon que nous soyons ici, faisons-y donc trois tentes, une pour toi, une pour Moïse, et une pour Elie ; ne sachant ce qu’il disait.
OSTEt comme ces hommes se séparaient de Jésus, Pierre lui dit : Maître, il est bon que nous demeurions ici ; faisons-y trois tentes, une pour toi, une pour Moïse et une pour Élie ; car il ne savait pas bien ce qu’il disait.
CAHCe verset n’existe pas dans cette traduction !
LAMEt lorsqu’ils le quittèrent, Pierre dit à Jésus : Maître, il nous est bon d’être ici ; dressons-y trois tentes, une pour vous, une pour Moyse et une pour Elie : ne sachant ce qu’il disoit.
PGREt il advint, pendant qu’ils se séparaient de lui, que Pierre dit à Jésus : « Maître, c’est une bonne chose pour nous que d’être ici ; faisons trois tentes, une pour toi, et une pour Moïse, et une pour Élie, » ne sachant ce qu’il disait.
LAUEt il arriva comme ceux-ci se séparaient de lui, que Pierre dit à Jésus : Maître, il est bon{Ou est-il bon ?} que nous soyons ici ? faisons donc trois tentes, une pour toi, et une pour Moïse, et une pour Élie : ne sachant ce qu’il disait.
OLTet au moment où Moïse et Élie se séparaient de lui, Pierre dit à Jésus: «Maître, il est bon que nous soyons ici; dressons trois tentes, une pour toi, une pour Moïse, et une pour Elie»: il ne savait pas ce qu’il disait.
DBYEt il arriva, comme ils se séparaient de lui, que Pierre dit à Jésus : Maître, il est bon que nous soyons ici ; et faisons trois tentes : une pour toi, et une pour Moïse, et une pour Élie, ne sachant ce qu’il disait.
STAAu moment où ceux-ci se séparaient de Jésus, Pierre lui dit : « Maître, qu’il nous est bon d’être ici ! dressons trois tentes, une pour toi, une pour Moïse, une pour Élie ! » Il ne savait ce qu’il disait.
BANEt il arriva que, comme ils se séparaient de lui, Pierre dit à Jésus : Maître, il est bon que nous soyons ici ; faisons trois tentes, une pour toi et une pour Moïse et une pour Élie. Il ne savait ce qu’il disait.
ZAKCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VIGEt il arriva qu’au moment où ceux-ci s’éloignaient de Jésus, Pierre lui dit : Maître, il est bon pour nous d’être ici ; faisons trois tentes, une pour vous, une pour Moïse et une pour Elie. Il ne savait pas ce qu’il disait (, ne sachant).
FILEt il arriva qu’au moment où ceux-ci s’éloignaient de Jésus, Pierre Lui dit: Maître, il est bon pour nous d’être ici; faisons trois tentes, une pour vous, une pour Moïse et une pour Elie. Il ne savait pas ce qu’il disait.
LSGAu moment où ces hommes se séparaient de Jésus, Pierre lui dit : Maître, il est bon que nous soyons ici ; dressons trois tentes, une pour toi, une pour Moïse, et une pour Élie. Il ne savait ce qu’il disait.
SYNComme ces hommes se séparaient de Jésus, Pierre lui dit : Maître, il est bon pour nous d’être ici ; dressons trois tentes, une pour toi, une pour Moïse, et une pour Élie ! Car il ne savait pas ce qu’il disait.
CRAAu moment où ceux-ci s’éloignaient de lui, Pierre dit à Jésus : «?Maître, il nous est bon d’être ici ; dressons trois tentes, une pour vous, une pour Moïse et une pour Elie?», il ne savait ce qu’il disait.
BPCComme ceux-ci le quittaient, Pierre dit à Jésus : “Maître, il est bon que nous restions ici ; nous allons faire trois tentes, une pour toi, une pour Moïse et une pour Elie” ; il ne savait pas ce qu’il disait.
JEREt il advint, comme ceux-ci se séparaient de lui, que Pierre dit à Jésus : "Maître, il est heureux que nous soyons ici ; faisons donc trois tentes, une pour toi, une pour Moïse et une pour Élie": il ne savait ce qu’il disait.
TRIOr, comme ceux-ci se séparaient de lui, Pierre dit à Jésus : “Chef, il est bon que nous soyons ici ; faisons donc trois tentes, une pour toi, et une pour Moïse, et une pour Élie” : il ne savait ce qu’il disait.
NEGAu moment où ces hommes se séparaient de Jésus, Pierre lui dit : Maître, il est bon que nous soyons ici ; dressons trois tentes, une pour toi, une pour Moïse, et une pour Élie. Il ne savait ce qu’il disait.
CHUEt c’est, quand ils se séparent de lui, Petros dit à Iéshoua’ : « Enseigneur, il est beau que nous soyons ici. Faisons donc trois tentes : une pour toi, une pour Moshè, une pour Élyahou. » Il ne savait pas ce qu’il disait.
JDCOr, quand ils se séparent de lui, Pierre dit à Jésus : « Maître, il est bon que nous soyons ici. Faisons donc trois tentes : une pour toi, une pour Moïse, une pour Élie... » – sans savoir ce qu’il disait.
TREet il est arrivé lorsqu’ils se sont séparés de lui alors il a dit keipha le rocher à ieschoua rabbi il est bon pour nous d’être ici et faisons trois huttes de branchages une pour toi et une pour môscheh et une pour eliiahou car il ne savait plus ce qu’il disait
BDPComme ceux-ci allaient se séparer de lui, Pierre dit à Jésus: "Maître, cela tombe bien que nous soyons ici. Nous allons dresser trois tentes: une pour toi, une pour Moïse et une pour Élie.” Il ne savait pas ce qu’il disait.
S21Au moment où ces hommes se séparaient de Jésus, Pierre lui dit : « Maître, il est bon que nous soyons ici. Faisons trois abris : un pour toi, un pour Moïse et un pour Élie. » Il ne savait pas ce qu’il disait.
KJFEt il arriva, comme ils se séparaient de lui, Pierre dit à Jésus: Maître, il est bon pour nous d‘être ici; et laisse-nous faire trois tabernacles, un pour toi, un pour Moïse et un pour Élie; ne sachant ce qu’il disait.
LXXCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VULet factum est cum discederent ab illo ait Petrus ad Iesum praeceptor bonum est nos hic esse et faciamus tria tabernacula unum tibi et unum Mosi et unum Heliae nesciens quid diceret
BHSCe verset n’existe pas dans cette traduction !
SBLGNTκαὶ ἐγένετο ἐν τῷ διαχωρίζεσθαι αὐτοὺς ἀπ’ αὐτοῦ εἶπεν ⸀ὁ Πέτρος πρὸς τὸν Ἰησοῦν· Ἐπιστάτα, καλόν ἐστιν ἡμᾶς ὧδε εἶναι, καὶ ποιήσωμεν σκηνὰς τρεῖς, μίαν σοὶ καὶ μίαν Μωϋσεῖ καὶ μίαν Ἠλίᾳ, μὴ εἰδὼς ὃ λέγει.