×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Luc 9.32

Luc 9.32 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Référence Texte
Nouveau testament - Bible de Genève - 1669 - BDGLuc 9.32Or Pierre et ceux qui [estoyent] avec lui, estoyent appesantis de sommeil: et quand il furent réveillez, ils virent la gloire d’icelui, et les deux personnages qui estoyent avec lui.
Lemaistre de Sacy - 1701 - SAC Luc 9.32Cependant Pierre et ceux qui étaient avec lui, étaient accablés de sommeil ; et se réveillant ils le virent dans sa gloire, et les deux hommes qui étaient avec lui.
David Martin - 1744 - MARLuc 9.32Or Pierre et ceux qui étaient avec lui étaient accablés de sommeil ; et quand ils furent réveillés, ils virent sa gloire, et les deux personnages qui étaient avec lui.
Ostervald - 1811 - OSTLuc 9.32Et Pierre et ceux qui étaient avec lui étaient accablés de sommeil, et quand ils furent réveillés, ils virent sa gloire et les deux hommes qui étaient avec lui.
Ancien Testament Samuel Cahen - 1831 - CAHLuc 9.32Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Les Évangiles de Félicité Robert de Lamennais - 1846 - LAMLuc 9.32Cependant Pierre et ceux qui étoient avec lui étoient appesantis de sommeil ; et se réveillant, ils le virent dans sa gloire, et les deux hommes qui étoient avec lui.
Perret-Gentil et Rilliet - 1869 - PGRLuc 9.32Or Pierre et ses compagnons étaient appesantis par le sommeil ; mais quand ils se furent réveillés ils virent sa gloire et les deux hommes qui se tenaient avec lui.
Bible de Lausanne - 1872 - LAULuc 9.32Or Pierre et ceux qui étaient avec lui étaient accablés de sommeil, mais, faisant effort pour veiller, ils virent sa gloire et les deux hommes qui se tenaient avec lui.
Nouveau Testament Oltramare - 1874 - OLTLuc 9.32Pierre et ses compagnons étaient accablés de sommeil; mais s’étant tenus éveillés, ils virent sa gloire et les deux hommes qui étaient avec lui;
John Nelson Darby - 1885 - DBYLuc 9.32Et Pierre et ceux qui étaient avec lui étaient accablés de sommeil ; et quand ils furent réveillés, ils virent sa gloire et les deux hommes qui étaient avec lui.
Nouveau Testament Stapfer - 1889 - STALuc 9.32Cependant Pierre et ses compagnons avaient succombé au sommeil. C’est à leur réveil qu’ils virent sa gloire et les deux hommes qui se tenaient près de lui.
Bible Annotée - 1899 - BANLuc 9.32Mais Pierre et ceux qui étaient avec lui étaient accablés de sommeil ; et s’étant réveillés, ils virent sa gloire, et les deux hommes qui étaient avec lui.
Ancien testament Zadoc Kahn - 1899 - ZAKLuc 9.32Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Glaire et Vigouroux - 1902 - VIGLuc 9.32Cependant Pierre et ceux qui étaient avec lui étaient appesantis par le sommeil ; et, s’éveillant, ils virent sa gloire, et les deux hommes qui étaient avec lui.[9.32 Et se réveillant… sans doute par l’éclat de la lumière divine, ils virent, etc. Beaucoup de manuscrits de la Vulgate lisent vigilantes (au lieu de evigilitantes), qui correspond exactement au grec.]
Bible Louis Claude Fillion - 1904 - FILLuc 9.32Cependant Pierre et ceux qui étaient avec Lui étaient appesantis par le sommeil; et, s’éveillant, ils virent Sa gloire, et les deux hommes qui étaient avec Lui.
Louis Segond - 1910 - LSGLuc 9.32Pierre et ses compagnons étaient appesantis par le sommeil ; mais, s’étant tenus éveillés, ils virent la gloire de Jésus et les deux hommes qui étaient avec lui.
Nouveau Testament et Psaumes - Bible Synodale - 1921 - SYNLuc 9.32Pierre et ses compagnons étaient accablés de sommeil; mais, s’étant réveillés, ils virent sa gloire et les deux hommes qui se tenaient près de lui.
Bible Augustin Crampon - 1923 - CRALuc 9.32Pierre et ses compagnons étaient accablés de sommeil ; mais s’étant tenus éveillés, ils virent la gloire de Jésus, et les deux hommes qui étaient avec lui.
Bible Pirot-Clamer - 1949 - BPCLuc 9.32Pierre et ses compagnons étaient accablés de sommeil ; mais, s’étant réveillés, ils virent sa gloire et les deux hommes qui se tenaient avec lui.
Nouveau Testament Osty et Trinquet - 1974 - TRILuc 9.32Pierre et ceux qui étaient avec lui étaient alourdis de sommeil. S’étant réveillés, ils virent sa gloire et les deux hommes qui se tenaient avec lui.
Segond Nouvelle Édition de Genève - 1979 - NEGLuc 9.32Pierre et ses compagnons étaient appesantis par le sommeil ; mais, s’étant tenus éveillés, ils virent la gloire de Jésus et les deux hommes qui étaient avec lui.
Bible André Chouraqui - 1985 - CHULuc 9.32Mais Petros et ceux qui sont avec lui sont alourdis par le sommeil. Ils se tiennent éveillés, voient sa gloire, et les deux hommes debout près de lui.
Les Évangiles de Sœur Jeanne d’Arc - 1990 - JDCLuc 9.32Pierre et ceux d’avec lui étaient alourdis de sommeil. Ils restent à veiller et voient sa gloire, et les deux hommes se tenant avec lui.
Les Évangiles de Claude Tresmontant - 1991 - TRELuc 9.32quant à keipha le rocher et ceux qui étaient avec lui ils étaient alourdis par le sommeil et ils se sont réveillés et ils ont vu sa gloire et les deux hommes qui étaient debout à côté de lui
Bible des Peuples - 1998 - BDPLuc 9.32Pierre et ses compagnons étaient accablés de sommeil, mais une fois réveillés, ils virent sa gloire et les deux hommes qui se tenaient près de lui.
Segond 21 - 2007 - S21Luc 9.32Pierre et ses compagnons étaient accablés de sommeil mais, restés éveillés, ils virent la gloire de Jésus et les deux hommes qui étaient avec lui.
King James en Français - 2016 - KJFLuc 9.32Mais Pierre et ceux qui étaient avec lui étaient accablés de sommeil, et quand ils furent réveillés, ils virent sa gloire et les deux hommes qui se tenaient avec lui.
La Septante - 270 avant Jésus-Christ - LXXLuc 9.32Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
La Vulgate - 1454 - VULLuc 9.32Petrus vero et qui cum illo gravati erant somno et evigilantes viderunt maiestatem eius et duos viros qui stabant cum illo
Ancien testament hébreu - Biblia Hebraica Stuttgartensia - 1967 - BHSLuc 9.32Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Nouveau testament grec - 2010 - SBLGNTLuc 9.32ὁ δὲ Πέτρος καὶ οἱ σὺν αὐτῷ ἦσαν βεβαρημένοι ὕπνῳ· διαγρηγορήσαντες δὲ εἶδον τὴν δόξαν αὐτοῦ καὶ τοὺς δύο ἄνδρας τοὺς συνεστῶτας αὐτῷ.