×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Luc 9.22

Luc 9.22 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Luc 9.22  Il ajouta qu’il fallait que le Fils de l’homme souffrît beaucoup, qu’il fût rejeté par les anciens, par les principaux sacrificateurs et par les scribes, qu’il fût mis à mort, et qu’il ressuscitât le troisième jour.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Luc 9.22  Il ajouta qu’il fallait que le Fils de l’homme souffre beaucoup, qu’il soit rejeté par les anciens, par les principaux sacrificateurs et par les scribes, qu’il soit mis à mort, et qu’il ressuscite le troisième jour.

Segond 21

Luc 9.22  Il ajouta qu’il fallait que le Fils de l’homme souffre beaucoup, qu’il soit rejeté par les anciens, par les chefs des prêtres et par les spécialistes de la loi, qu’il soit mis à mort et qu’il ressuscite le troisième jour.

Les autres versions

Bible Annotée

Luc 9.22  disant : Il faut que le fils de l’homme souffre beaucoup, et qu’il soit rejeté par les anciens et les principaux sacrificateurs et les scribes, et qu’il soit mis à mort, et qu’il ressuscite le troisième jour.

John Nelson Darby

Luc 9.22  Il faut que le fils de l’homme souffre beaucoup, et qu’il soit rejeté des anciens et des principaux sacrificateurs et des scribes, et qu’il soit mis à mort, et qu’il soit ressuscité le troisième jour.

David Martin

Luc 9.22  Et il leur dit : il faut que le Fils de l’homme souffre beaucoup, et qu’il soit rejeté des Anciens, et des principaux Sacrificateurs, et des Scribes, et qu’il soit mis à mort, et qu’il ressuscite le troisième jour.

Ostervald

Luc 9.22  Ajoutant : Il faut que le Fils de l’homme souffre beaucoup, et qu’il soit rejeté par les anciens, les principaux sacrificateurs et les scribes, et qu’il soit mis à mort, et qu’il ressuscite le troisième jour.

Lausanne

Luc 9.22  disant qu’il fallait que le Fils de l’homme souffrît beaucoup et qu’il fût réprouvé de la part des anciens et des principaux sacrificateurs et des scribes, et qu’il fût mis à mort, et que le troisième jour il fût réveillé.

Vigouroux

Luc 9.22  ajoutant : il faut que le Fils de l’homme souffre beaucoup, qu’il soit rejeté par les anciens, par les princes des prêtres et par les scribes, qu’il soit mis à mort, et qu’il ressuscite le troisième jour.[9.22 Voir Matthieu, 17, 21 ; Marc, 8, 31 ; 9, 30. — Les anciens. Voir Matthieu, note 16.21. — Les princes des prêtres et les scribes. Voir Matthieu, note 2.4.]

Auguste Crampon

Luc 9.22  « Il faut, ajouta-t-il, que le Fils de l’homme souffre beaucoup, qu’il soit rejeté par les Anciens, par les Princes des prêtres et par les Scribes, qu’il soit mis à mort et qu’il ressuscite le troisième jour. »

Lemaistre de Sacy

Luc 9.22  Et il ajouta : Il faut que le Fils de l’homme souffre beaucoup ; qu’il soit rejeté par les sénateurs, par les princes des prêtres et par les scribes ; qu’il soit mis à mort, et qu’il ressuscite le troisième jour.

Zadoc Kahn

Luc 9.22  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Luc 9.22  εἰπὼν ὅτι Δεῖ τὸν υἱὸν τοῦ ἀνθρώπου πολλὰ παθεῖν καὶ ἀποδοκιμασθῆναι ἀπὸ τῶν πρεσβυτέρων καὶ ἀρχιερέων καὶ γραμματέων καὶ ἀποκτανθῆναι καὶ τῇ τρίτῃ ἡμέρᾳ ⸀ἐγερθῆναι.

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Luc 9.22  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

La Vulgate

Luc 9.22  dicens quia oportet Filium hominis multa pati et reprobari a senioribus et principibus sacerdotum et scribis et occidi et tertia die resurgere