×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Luc 17.35

Luc 17.35 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Luc 17.35  de deux femmes qui moudront ensemble, l’une sera prise et l’autre laissée.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Luc 17.35  de deux femmes qui moudront ensemble, l’une sera prise et l’autre laissée.

Segond 21

Luc 17.35  deux femmes moudront ensemble : l’une sera prise et l’autre laissée ;

Les autres versions

Bible Annotée

Luc 17.35  Deux femmes moudront ensemble, l’une sera prise et l’autre laissée.

John Nelson Darby

Luc 17.35  deux femmes moudront ensemble, l’une sera prise et l’autre laissée ;

David Martin

Luc 17.35  Il y aura deux [femmes] qui moudront ensemble : l’une sera prise, et l’autre laissée.

Ostervald

Luc 17.35  De deux femmes qui moudront ensemble, l’une sera prise et l’autre laissée.

Lausanne

Luc 17.35  Deux femmes moudront ensemble : l’une sera prise, et l’autre sera laissée.

Vigouroux

Luc 17.35  Deux femmes moudront ensemble : l’une sera prise, et l’autre laissée. Deux hommes seront dans un champ : l’un sera pris, et l’autre laissé.[17.35 Deux femmes moudront ensemble. Voir Matthieu, 18, 6.]

Auguste Crampon

Luc 17.35  de deux femmes qui moudront ensemble, l’une sera prise et l’autre laissée ; [de deux hommes qui seront dans un champ, l’un sera pris et l’autre laissé]. "

Lemaistre de Sacy

Luc 17.35  de deux femmes qui moudront ensemble, l’une sera prise, et l’autre laissée ; de deux hommes qui seront dans le même champ, l’un sera pris, et l’autre laissé.

Zadoc Kahn

Luc 17.35  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Luc 17.35  ⸂ἔσονται δύο⸃ ἀλήθουσαι ἐπὶ τὸ αὐτό, ⸀ἡ μία παραλημφθήσεται ⸂ἡ δὲ⸃ ἑτέρα ⸀ἀφεθήσεται.

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Luc 17.35  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

La Vulgate

Luc 17.35  duae erunt molentes in unum una adsumetur et altera relinquetur duo in agro unus adsumetur et alter relinquetur