×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Luc 16.2

Luc 16.2 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Luc 16.2  Il l’appela, et lui dit : Qu’est-ce que j’entends dire de toi ? Rends compte de ton administration, car tu ne pourras plus administrer mes biens.

Segond dite « à la Colombe »

Luc 16.2  Il l’appela et lui dit : Qu’est-ce que j’entends dire de toi ? Rends compte de ton intendance car, tu ne pourras plus être mon intendant.

Nouvelle Bible Segond

Luc 16.2  Il l’appela et lui dit : Qu’est–ce que j’entends dire de toi ? Rends compte de ton intendance, car tu ne pourras plus être mon intendant.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Luc 16.2  Il l’appela, et lui dit : Qu’est-ce que j’entends dire de toi ? Rends compte de ton administration, car tu ne pourras plus administrer mes biens.

Segond 21

Luc 16.2  Il l’appela et lui dit : ‹ Qu’est-ce que j’entends dire à ton sujet ? Rends compte de ta gestion, car tu ne pourras plus gérer mes biens. ›

Les autres versions

Bible du Semeur

Luc 16.2  Le maître le fit appeler et lui dit : « Qu’est-ce que j’apprends à ton sujet ? Remets-moi les comptes de ta gestion, car tu ne continueras pas à gérer mes affaires. »

Traduction œcuménique de la Bible

Luc 16.2  Il le fit appeler et lui dit : “Qu’est-ce que j’entends dire de toi ? Rends les comptes de ta gestion, car désormais tu ne pourras plus gérer mes affaires.”

Bible de Jérusalem

Luc 16.2  Il le fit appeler et lui dit : Qu’est-ce que j’entends dire de toi ? Rends compte de ta gestion, car tu ne peux plus gérer mes biens désormais.

Bible Annotée

Luc 16.2  Et l’ayant appelé, il lui dit : Qu’est-ce que j’entends dire de toi ? Rends compte de ton administration ; car tu ne peux plus administrer.

John Nelson Darby

Luc 16.2  Et l’ayant appelé, il lui dit : Qu’est-ce que ceci que j’entends dire de toi ? Rends compte de ton administration ; car tu ne pourras plus administrer.

David Martin

Luc 16.2  Sur quoi l’ayant appelé, il lui dit : qu’est-ce que j’entends dire de toi ? Rends compte de ton administration ; car tu n’auras plus le pouvoir d’administrer mes biens.

Osterwald

Luc 16.2  Et l’ayant fait venir, il lui dit : Qu’est-ce que j’entends dire de toi ? Rends compte de ton administration ; car tu ne pourras plus administrer mon bien.

Auguste Crampon

Luc 16.2  Il l’appela et lui dit : Qu’est-ce que j’entends dire de toi ? Rends compte de ton administration : car désormais tu ne pourras plus gérer mes biens.

Lemaistre de Sacy

Luc 16.2  Et l’ayant fait venir, il lui dit : Qu’est-ce que j’entends dire de vous ? Rendez-moi compte de votre administration : car vous ne pourrez plus désormais gouverner mon bien.

André Chouraqui

Luc 16.2  Il l’appelle et dit : ‹ Qu’est-ce que j’entends dire de toi ! Rends compte de ta gérance ; tu ne peux plus être encore gérant. ›

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Luc 16.2  καὶ φωνήσας αὐτὸν εἶπεν αὐτῷ· Τί τοῦτο ἀκούω περὶ σοῦ; ἀπόδος τὸν λόγον τῆς οἰκονομίας σου, οὐ γὰρ ⸀δύνῃ ἔτι οἰκονομεῖν.

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Luc 16.2  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Versions étrangères

New Living Translation

Luc 16.2  So his employer called him in and said, 'What's this I hear about your stealing from me? Get your report in order, because you are going to be dismissed.'