×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Luc 1.48

Luc 1.48 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Luc 1.48  Parce qu’il a jeté les yeux sur la bassesse de sa servante. Car voici, désormais toutes les générations me diront bienheureuse,

Segond dite « à la Colombe »

Luc 1.48  Parce qu’il a jeté les yeux sur la bassesse de sa servante.
Car voici : désormais toutes les générations me diront bienheureuse.

Nouvelle Bible Segond

Luc 1.48  parce qu’il a porté les regards sur l’abaissement de son esclave. Désormais, en effet, chaque génération me dira heureuse,

Segond Nouvelle Édition de Genève

Luc 1.48  Parce qu’il a jeté les yeux sur la bassesse de sa servante. Car voici, désormais toutes les générations me diront bienheureuse,

Segond 21

Luc 1.48  parce qu’il a porté le regard sur son humble servante. En effet, voici, désormais toutes les générations me diront heureuse,

Les autres versions

Bible du Semeur

Luc 1.48  Car il a bien voulu abaisser son regard sur son humble servante.
C’est pourquoi, désormais, à travers tous les temps, on m’appellera bienheureuse.

Traduction œcuménique de la Bible

Luc 1.48  parce qu’il a porté son regard sur son humble servante. Oui, désormais, toutes les générations me proclameront bienheureuse,

Bible de Jérusalem

Luc 1.48  parce qu’il a jeté les yeux sur l’abaissement de sa servante. Oui, désormais toutes les générations me diront bienheureuse,

Bible Annotée

Luc 1.48  parce qu’il a jeté les yeux sur l’humiliation de sa servante. Car voici, désormais toutes les générations m’appelleront bienheureuse.

John Nelson Darby

Luc 1.48  car il a regardé l’humble état de son esclave ; car voici, désormais toutes les générations me diront bienheureuse ;

David Martin

Luc 1.48  Car il a regardé la bassesse de sa servante ; voici, certes désormais tous les âges me diront bienheureuse.

Osterwald

Luc 1.48  Parce qu’il a regardé la bassesse de sa servante. Et voici désormais tous les âges me diront bienheureuse.

Auguste Crampon

Luc 1.48  Parce qu’il a jeté les yeux sur la bassesse de sa servante. Voici, en effet, que désormais toutes les générations m’appelleront bienheureuse,

Lemaistre de Sacy

Luc 1.48  parce qu’il a regardé la bassesse de sa servante : car désormais je serai appelée bienheureuse dans la suite de tous les siècles ;

André Chouraqui

Luc 1.48  parce qu’il a regardé l’humilité de sa servante. Voici, désormais tous les âges me diront : En marche !

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Luc 1.48  ὅτι ἐπέβλεψεν ἐπὶ τὴν ταπείνωσιν τῆς δούλης αὐτοῦ, ἰδοὺ γὰρ ἀπὸ τοῦ νῦν μακαριοῦσίν με πᾶσαι αἱ γενεαί·

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Luc 1.48  Ce verset n’existe pas dans cette traducton !