×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Luc 1.48

Luc 1.48 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Référence Texte
Nouveau testament - Bible de Genève - 1669 - BDGLuc 1.48Car il a regardé la petitesse de sa servante: voici, certes d’oresnavant tous âges me diront bien-heureuse.
Lemaistre de Sacy - 1701 - SAC Luc 1.48parce qu’il a regardé la bassesse de sa servante : car désormais je serai appelée bienheureuse dans la suite de tous les siècles ;
David Martin - 1744 - MARLuc 1.48Car il a regardé la bassesse de sa servante ; voici, certes désormais tous les âges me diront bienheureuse.
Ostervald - 1811 - OSTLuc 1.48Parce qu’il a regardé la bassesse de sa servante. Et voici désormais tous les âges me diront bienheureuse.
Ancien Testament Samuel Cahen - 1831 - CAHLuc 1.48Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Les Évangiles de Félicité Robert de Lamennais - 1846 - LAMLuc 1.48Parce qu’il a regardé l’humilité de sa servante : et voilà que toutes les générations, à cause de cela, m’appelleront heureuse ;
Perret-Gentil et Rilliet - 1869 - PGRLuc 1.48parce qu’il a jeté les yeux sur la bassesse de Sa servante.Car voici, dès maintenant toutes les générations m’appelleront bienheureuse,
Bible de Lausanne - 1872 - LAULuc 1.48parce qu’il a jeté les yeux sur l’humiliation de son esclave ; car voici que désormais toutes les générations{Ou races.} me diront bienheureuse,
Nouveau Testament Oltramare - 1874 - OLTLuc 1.48parce qu’il a jeté les yeux sur la bassesse de sa servante. «Car désormais toutes les générations me diront bienheureuse,
John Nelson Darby - 1885 - DBYLuc 1.48car il a regardé l’humble état de son esclave ; car voici, désormais toutes les générations me diront bienheureuse ;
Nouveau Testament Stapfer - 1889 - STALuc 1.48Parce qu’il a abaissé son regard sur l’humilité de sa servante. Voilà que désormais toutes les générations m’appelleront la bienheureuse,
Bible Annotée - 1899 - BANLuc 1.48parce qu’il a jeté les yeux sur l’humiliation de sa servante. Car voici, désormais toutes les générations m’appelleront bienheureuse.
Ancien testament Zadoc Kahn - 1899 - ZAKLuc 1.48Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Glaire et Vigouroux - 1902 - VIGLuc 1.48parce qu’il a jeté les yeux sur la bassesse (l’humilité) de sa servante. Car voici que, désormais, toutes les générations me diront bienheureuse,[1.48 Ces paroles sont une prédiction de l’honneur insigne que l’Eglise, dans tous les siècles devait rendre à la très sainte Vierge.]
Bible Louis Claude Fillion - 1904 - FILLuc 1.48parce qu’Il a jeté les yeux sur la bassesse de Sa servante. Car voici que, désormais, toutes les générations me diront bienheureuse,
Louis Segond - 1910 - LSGLuc 1.48Parce qu’il a jeté les yeux sur la bassesse de sa servante. Car voici, désormais toutes les générations me diront bienheureuse,
Nouveau Testament et Psaumes - Bible Synodale - 1921 - SYNLuc 1.48parce qu’il a jeté les yeux sur la bassesse de sa servante. Et voici que désormais tous les âges m’appelleront bienheureuse;
Bible Auguste Crampon - 1923 - CRALuc 1.48Parce qu’il a jeté les yeux sur la bassesse de sa servante.

Voici, en effet, que désormais toutes les générations m’appelleront bienheureuse,
Bible Pirot-Clamer - 1949 - BPCLuc 1.48car il a regardé l’humble condition de sa servante. Voici, en effet, que toutes les générations me proclameront bienheureuse, -
Nouveau Testament Osty et Trinquet - 1974 - TRILuc 1.48parce qu’il a jeté les yeux sur la bassesse de son esclave. Car voilà que désormais toutes les générations me proclameront heureuse ;
Segond Nouvelle Édition de Genève - 1979 - NEGLuc 1.48Parce qu’il a jeté les yeux sur la bassesse de sa servante. Car voici, désormais toutes les générations me diront bienheureuse,
Bible André Chouraqui - 1985 - CHULuc 1.48parce qu’il a regardé l’humilité de sa servante. Voici, désormais tous les âges me diront : En marche !
Les Évangiles de Sœur Jeanne d’Arc - 1990 - JDCLuc 1.48parce qu’il a posé son regard sur l’humilité de sa servante. Car voici : dès cet instant, tous les âges diront mon bonheur,
Les Évangiles de Claude Tresmontant - 1991 - TRELuc 1.48parce que [regarder] il a regardé sur l’humiliation de sa servante et voici qu’à partir de maintenant elles me diront heureuse toutes les générations
Bible des Peuples - 1998 - BDPLuc 1.48Car il a regardé son humble servante et tous les âges désormais me diront heureuse.
Segond 21 - 2007 - S21Luc 1.48parce qu’il a porté le regard sur son humble servante. En effet, voici, désormais toutes les générations me diront heureuse,
King James en Français - 2016 - KJFLuc 1.48Car il a regardé la bassesse de sa servante, car voici désormais toutes les générations m’appelleront bénie.
La Septante - 270 avant Jésus-Christ - LXXLuc 1.48Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
La Vulgate - 1454 - VULLuc 1.48quia respexit humilitatem ancillae suae ecce enim ex hoc beatam me dicent omnes generationes
Ancien testament hébreu - Biblia Hebraica Stuttgartensia - 1967 - BHSLuc 1.48Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Nouveau testament grec - 2010 - SBLGNTLuc 1.48ὅτι ἐπέβλεψεν ἐπὶ τὴν ταπείνωσιν τῆς δούλης αὐτοῦ, ἰδοὺ γὰρ ἀπὸ τοῦ νῦν μακαριοῦσίν με πᾶσαι αἱ γενεαί·