×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Marc 7.11

Marc 7.11 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Mais vous dites, vous autres : Si un homme dit à son père, ou à sa mère, Tout don que je fais à Dieu vous soit utile ; il satisfait à la loi.
MARMais vous dites : si quelqu’un dit à son père ou à sa mère, le corban (c’est-à-dire le don) qui [sera fait] de par moi, viendra à ton profit, [il ne sera point coupable].
OSTMais vous, vous ajoutez : À moins qu’il n’ait dit à son père ou à sa mère : Tout ce dont je pourrais t’assister est corban, c’est-à-dire, un don consacré à Dieu.
CAHCe verset n’existe pas dans cette traduction !
LAMMais vous dites, vous : Si un homme dit à son père ou à sa mère : Tout don (corban) que je fais à Dieu, vous est utile, il satisfait à la loi ;
PGRmais vous, vous dites : « Si un homme dit à son père ou à sa mère : Corban (c’est-à-dire offrande) est fait de ce dont je pourrais t’assister, »
LAUMais vous, vous dites : À moins toutefois qu’un homme n’ait dit à son père ou à sa mère : Tout ce dont tu pourrais être assisté par moi est corban, c’est-à-dire offrande.
OLTmais vous, vous dites: «Si un homme dit à son père ou à sa mère, «ce dont je pourrais vous assister est Corban (c’est-à-dire, un don consacré),»
DBYmais vous, vous dites : Si un homme dit à son père ou à sa mère : Tout ce dont tu pourrais tirer profit de ma part est corban, c’est-à-dire don...
STAMais vous, voici ce que vous enseignez : Si un fils dit à son père ou à sa mère : « Je déclare Korban, c’est-à-dire offrande à Dieu, ce dont tu voudrais être assisté par moi »,
BANMais vous, vous dites : Si un homme dit à son père ou à sa mère : Ce dont tu pourrais être assisté par moi est corban (c’est-à-dire une offrande),
ZAKCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VIGMais vous dites, vous : Si un homme dit à son père ou à sa mère : Tout corban (c’est-à-dire, don) que je fais vous profitera, (manque : il satisfait à la loi)
FILMais vous dites, vous: Si un homme dit à son père ou à sa mère: Tout corban (c’est-à-dire, don) que je fais vous profitera,
LSGMais vous, vous dites : Si un homme dit à son père ou à sa mère : Ce dont j’aurais pu t’assister est corban, c’est-à-dire, une offrande à Dieu,
SYNMais vous, vous dites: Si un homme dit à son père ou à sa mère: Tout ce dont je pourrais t’assister est corban, — c’est-à-dire: un don fait à Dieu —,
CRAEt vous, vous dites : Si un homme dit à son père ou à sa mère : Le bien dont j’aurais pu t’assister est corban, c’est-à-dire un don fait à Dieu,
BPCMais vous, vous dites : Si l’on dit à son père ou à sa mère : Corban, c’est-à-dire Offrande, le secours que tu aurais pu recevoir de moi,
TRIMais vous, vous dites : Si quelqu’un dit à son père ou à sa mère : Est Korbân - c’est-à-dire offrande sacrée - tout profit que tu aurais pu tirer de moi...
NEGMais vous, vous dites : Si un homme dit à son père ou à sa mère : Ce dont j’aurais pu t’assister est corban, c’est-à-dire, une offrande à Dieu,
CHUEt vous, vous dites : ‹ Si un homme dit au père ou à la mère : est Qorbân, c’est-à-dire présent pour Elohîms, ce qui, de mon bien, aurait pu t’être utile ›,
JDCMais vous, vous dites : “ Si un homme dit au père ou à la mère : Est ‘Qorbân’ (c’est : ‘présent pour Dieu’) ce qui, de mon bien, aurait pu t’être utile”,
TREtandis que vous vous dites s’il dit un homme à son père ou à sa mère qôrban c’est-à-dire [en traduction] offrande consacrée [à dieu] cela avec quoi je pouvais te venir en aide
BDPMais selon vous, quelqu’un peut dire à ses père et mère: ‘J’ai déclaré qorban, c’est-à-dire consacré à Dieu, ce que tu pouvais attendre de moi’.
S21Mais d’après vous, si un homme dit à son père ou à sa mère : ‹ Ce dont j’aurais pu t’assister est corban, c’est-à-dire une offrande à Dieu ›,
KJFMais vous dites: Si quelqu’un dit à son père ou à sa mère: C’est Corban, c’est-à-dire un don, par lequel tu aurais pu profiter de ma part, il sera libre.
LXXCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VULvos autem dicitis si dixerit homo patri aut matri corban quod est donum quodcumque ex me tibi profuerit
BHSCe verset n’existe pas dans cette traduction !
SBLGNTὑμεῖς δὲ λέγετε· Ἐὰν εἴπῃ ἄνθρωπος τῷ πατρὶ ἢ τῇ μητρί· Κορβᾶν, ὅ ἐστιν Δῶρον, ὃ ἐὰν ἐξ ἐμοῦ ὠφεληθῇς,