Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Marc 13.34

Marc 13.34 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Car il en sera comme d’un homme qui, s’en allant faire un voyage, laisse sa maison sous la conduite de ses serviteurs, marquant à chacun ce qu’il doit faire, et recommande au portier qu’il soit vigilant.
MAR[C’est] comme si un homme allant dehors, et laissant sa maison, donnait de l’emploi à ses serviteurs, et à chacun sa tâche, et qu’il commandât au portier de veiller.
OSTIl en est comme d’un homme qui, allant en voyage, laisse sa maison, et en donne la conduite à ses serviteurs, marquant à chacun sa tâche, et qui ordonne au portier d’être vigilant.
CAHCe verset n’existe pas dans cette traduction !
LAMIl en sera comme d’un homme qui, s’en allant au loin, laissa sa maison, donnant pouvoir à ses serviteurs, à chacun suivant sa fonction, et ordonnant au portier de veiller.
PGRComme un voyageur, après avoir quitté sa maison et remis l’autorité à ses esclaves, à chacun selon sa besogne, à aussi donné des ordres au portier afin qu’il veille,
LAUComme un homme qui, s’expatriant, laisserait sa maison, et donnerait à ses esclaves l’autorité, et à chacun son œuvre, et commanderait au portier de veiller,
OLTIl en est du Fils de l’homme comme d’un homme, qui, en quittant sa maison pour aller en voyage, a laissé ses serviteurs maîtres, et qui, en assignant à chacun sa tâche, a enjoint au portier de veiller.
DBY-C’est comme un homme allant hors du pays, laissant sa maison, et donnant de l’autorité à ses esclaves, et à chacun son ouvrage... ; et il commanda au portier de veiller.
STALorsqu’un homme part pour un voyage, qu’il laisse sa maison, qu’il donne pouvoir à ses serviteurs, à chacun son travail, il recommande au portier de veiller.
BANComme un homme qui, allant en voyage, a laissé sa maison et donné pouvoir à ses serviteurs, à chacun son ouvrage, et au portier il a commandé de veiller…
ZAKCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VIGIl en sera comme d’un homme qui, s’en allant au loin, laisse sa maison et remet l’autorité à ses serviteurs, marquant à chacun sa tâche, et ordonne au portier de veiller.
FILIl en sera comme d’un homme qui, s’en allant au loin, laisse sa maison et remet l’autorité à ses serviteurs, marquant à chacun sa tâche, et ordonne au portier de veiller.
LSGIl en sera comme d’un homme qui, partant pour un voyage, laisse sa maison, remet l’autorité à ses serviteurs, indique à chacun sa tâche, et ordonne au portier de veiller.
SYNC’est comme un homme qui, allant en voyage, quitte sa maison, en confie la direction à ses serviteurs, assigne à chacun sa tâche, et ordonne au portier de veiller.
CRAC’est ainsi qu’un homme, ayant laissé sa maison pour aller en voyage, après avoir remis l’autorité à ses serviteurs et assigné à chacun sa tâche, commande au portier de veiller.
BPCC’est comme un homme parti en voyage, qui a laissé sa maison et donné tout pouvoir à ses serviteurs, assignant à chacun sa tâche : au portier il a bien recommandé de veiller.
JERIl en sera comme d’un homme parti en voyage : il a quitté sa maison, donné pouvoir à ses serviteurs, à chacun sa tâche, et au portier il a recommandé de veiller.
TRIC’est comme un homme parti en voyage ; en laissant sa maison, il a donné le pouvoir à ses esclaves, à chacun son ouvrage, et au portier il a commandé de veiller.
NEGIl en sera comme d’un homme qui, partant pour un voyage, laisse sa maison, remet l’autorité à ses serviteurs, indique à chacun sa tâche, et ordonne au portier de veiller.
CHUC’est comme un homme qui part au loin. Il laisse sa maison et donne à ses serviteurs autorité, à chacun selon son travail. Il prescrit au portier de veiller.
JDCComme un homme qui part au loin : il a laissé sa maison et donné à ses serviteurs le pouvoir, à chacun son travail : au portier, il a commandé de veiller.
TREc’est comme un homme qui est parti pour un pays lointain et il a laissé sa maison et il a donné à ses serviteurs le pouvoir et à chacun son travail et au gardien du portail d’entrée il lui a commandé de veiller
BDPIl en sera comme d’un homme qui part à l’étranger et laisse sa maison; il a donné des responsabilités à ses serviteurs: à chacun son travail, et il a demandé au portier de rester éveillé.
S21Cela se passera comme pour un homme qui part en voyage : il laisse sa maison, remet l’autorité à ses serviteurs, indique à chacun son travail et ordonne au portier de rester éveillé.
KJFCar le Fils de l’homme est comme un homme qui, faisant un long voyage, laisse sa maison, et en donne l’autorité à ses serviteurs, et à chacun sa tâche, et commanda au portier de veiller.
LXXCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VULsicut homo qui peregre profectus reliquit domum suam et dedit servis suis potestatem cuiusque operis et ianitori praecipiat ut vigilet
BHSCe verset n’existe pas dans cette traduction !
SBLGNTὡς ἄνθρωπος ἀπόδημος ἀφεὶς τὴν οἰκίαν αὐτοῦ καὶ δοὺς τοῖς δούλοις αὐτοῦ τὴν ἐξουσίαν, ⸀ἑκάστῳ τὸ ἔργον αὐτοῦ, καὶ τῷ θυρωρῷ ἐνετείλατο ἵνα γρηγορῇ.