×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Matthieu 24.43

Matthieu 24.43 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Car sachez que si le père de famille savait à quelle heure de la nuit le voleur doit venir, il est sans doute qu’il veillerait, et qu’il ne laisserait pas percer sa maison.
MARMais sachez ceci, que si un père de famille savait à quelle veille de la nuit le larron doit venir, il veillerait, et ne laisserait point percer sa maison.
OSTOr, considérez ceci, que si un père de famille était averti à quelle veille de la nuit le larron viendra, il veillerait et ne laisserait pas percer sa maison.
CAHCe verset n’existe pas dans cette traduction !
LAMMais sachez ceci, que, si le père de famille savoit à quelle heure le voleur viendra, certainement il veilleroit, et ne laisseroit pas percer sa maison.
PGROr, sachez ceci, c’est ce que, si le chef de famille avait su à quelle veille devait venir le voleur, il aurait veillé et n’aurait pas laissé forcer sa maison.
LAUOr sachez que, si le maître de la maison savait à quelle veille le voleur vient, il veillerait et ne laisserait pas percer sa maison.
OLTApprenez que si le maître de la maison savait à quelle heure de la nuit les voleurs doivent venir, il veillerait et ne laisserait pas forcer sa maison.
DBYMais sachez ceci, que si le maître de la maison eût su à quelle veille le voleur devait venir, il eût veillé, et n’eût pas laissé percer sa maison.
STASachez ceci : si le maître de la maison connaissait l’heure de la nuit à laquelle doit venir le voleur, il veillerait, il ne laisserait pas forcer sa maison.
BAN Or sachez ceci : Si le maître de la maison savait à quelle veille de la nuit le voleur vient, il aurait veillé et n’aurait pas laissé percer sa maison.
ZAKCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VIGSachez-le bien, si le père de famille savait à quelle heure le voleur doit venir, il veillerait certainement, et ne laisserait pas percer sa maison.[24.43 Voir Marc, 13, 33 ; Luc, 12, 39.]
FILSachez-le bien, si le père de famille savait à quelle heure le voleur doit venir, il veillerait certainement, et ne laisserait pas percer sa maison.
LSGSachez-le bien, si le maître de la maison savait à quelle veille de la nuit le voleur doit venir, il veillerait et ne laisserait pas percer sa maison.
SYNSachez-le bien, si le père de famille savait à quelle heure de la nuit le voleur viendra, il veillerait et ne laisserait pas percer sa maison.
CRASachez-le bien, si le père de famille savait à quelle heure le voleur doit venir, il veillerait et ne laisserait pas percer sa maison.
BPCSachez-le bien, si le maître de maison savait à quelle veille le voleur doit venir, il ferait le guet et ne laisserait pas percer sa maison.
TRIComprenez-le bien : si le maître de maison avait su à quelle veille de la nuit le voleur allait venir, il aurait veillé et n’aurait pas laissé percer sa maison.
NEGSachez-le bien, si le maître de la maison savait à quelle veille de la nuit le voleur doit venir, il veillerait et ne laisserait pas percer sa maison.
CHU« Et cela, sachez-le : si le patron sait à quelle vigile le voleur vient, il veille et ne laisse pas percer sa maison.
JDCCela, comprenez-le : si le maître de maison avait su à quelle veille vient le voleur, il aurait veillé et n’aurait pas laissé perforer sa maison.
TREmais cela vous le comprenez s’il savait le maître de la maison à quelle veille de la nuit le voleur va venir alors il veillerait et il ne permettrait pas qu’elle soit percée sa maison
BDPPensez-y: si le maître de maison savait quand, cette nuit, viendra le voleur, il resterait éveillé et ne le laisserait pas percer son mur.
S21Vous le savez bien, si le maître de la maison savait à quelle heure de la nuit le voleur doit venir, il resterait éveillé et ne laisserait pas percer les murs de sa maison.
KJFMais sachez ceci, que si le maître de la maison avait su à quelle veille le voleur devait venir, il aurait veillé et n’aurait pas laissé sa maison être cambriolée.
LXXCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VULillud autem scitote quoniam si sciret pater familias qua hora fur venturus esset vigilaret utique et non sineret perfodiri domum suam
BHSCe verset n’existe pas dans cette traduction !
SBLGNTἐκεῖνο δὲ γινώσκετε ὅτι εἰ ᾔδει ὁ οἰκοδεσπότης ποίᾳ φυλακῇ ὁ κλέπτης ἔρχεται, ἐγρηγόρησεν ἂν καὶ οὐκ ἂν εἴασεν διορυχθῆναι τὴν οἰκίαν αὐτοῦ.