Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Matthieu 13.25

Matthieu 13.25 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Mais pendant que les hommes dormaient, son ennemi vint, et sema de l’ivraie au milieu du blé, et s’en alla.
MARMais pendant que les hommes dormaient, son ennemi est venu, qui a semé de l’ivraie parmi le blé, puis s’en est allé.
OSTMais pendant que les hommes dormaient, son ennemi vint, qui sema de l’ivraie parmi le blé, et s’en alla.
CAHCe verset n’existe pas dans cette traduction !
LAMMais pendant que les hommes dormoient, son ennemi vint, et sema de l’ivraie au milieu du froment, et s’en alla.
PGRmais, pendant que les gens dormaient, son ennemi est venu, et il a encore semé de l’ivraie parmi le blé, et il s’en est allé.
LAUMais, pendant que les hommes dormaient, son ennemi vint et sema de l’ivraie parmi le blé, puis il s’en alla ;
OLTPendant que les gens donnaient, son ennemi vint, sema de l’ivraie parmi le froment, et s’en alla.
DBYMais pendant que les hommes dormaient, son ennemi vint et sema de l’ivraie parmi le froment, et s’en alla.
STAmais pendant que ses gens dormaient, son ennemi vint semer de l’ivraie au milieu du froment et s’en alla. »
BANMais, pendant que les hommes dormaient, son ennemi vint et sema de l’ivraie parmi le blé, et s’en alla.
ZAKCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VIGMais, pendant que les hommes dormaient, son ennemi vint, et sema de l’ivraie au milieu du blé, et s’en alla.[13.25 L’ivraie est une plante annuelle, de la famille des graminées et de la tribu des hordéacées. Il en existe plusieurs espèces. Celle de la parabole est le Lolium temulentum ou ivraie enivrante. Elle est commune dans les moissons d’Europe comme en Palestine. « L’ivraie enivrante est la seule graminée qui possède des propriétés malfaisantes. Son nom lui vient de l’espèce d’ivresse qu’elle occasionne. Ses semences mêlées au blé, ont souvent produit des symptômes d’empoisonnement, des nausées, des vertiges. Â» (CHENU.) Par la cuisson, l’action de la chaleur lui enlève ses propriétés malfaisantes. — Son ennemi sema de l’ivraie. « Notre-Seigneur n’a rien imaginé ici, mais il parle d’un acte de malice qui a dû être connu de ses auditeurs. La loi romaine le suppose et un écrivain moderne (ROBERTS), en parlant des coutumes et des mœurs de l’Orient, affirme qu’il est également pratiqué dans l’Inde. Voyez, dit-il, ce coquin attentif au moment où son voisin labourera son champ ; dès que le champ est ensemencé, il s’y rend à son tour, de nuit, et y répand ce que les natifs appellent pandinellu, c’est-à-dire de l’ivraie ; elle croît avant la bonne semence et se propage rapidement, tellement que le malheureux propriétaire du champ doit attendre des années avant de pouvoir se débarrasser de cette plante nuisible. Â» (TRENCH, L’ivraie.)]
FILMais, pendant que les hommes dormaient, son ennemi vint, et sema de l’ivraie au milieu du blé, et s’en alla.
LSGMais, pendant que les gens dormaient, son ennemi vint, sema de l’ivraie parmi le blé, et s’en alla.
SYNMais pendant que les hommes dormaient, son ennemi vint, sema de l’ivraie parmi le froment, et s’en alla.
CRAMais, pendant que les hommes dormaient, son ennemi vint et sema de l’ivraie au milieu du froment, et s’en alla.
BPCPendant que tout le monde dormait son ennemi vint semer de l’ivraie par-dessus, au milieu du blé, et s’en alla.
JEROr, pendant que les gens dormaient, son ennemi est venu, il a semé à son tour de l’ivraie, au beau milieu du blé, et il s’en est allé.
TRIMais pendant que les gens dormaient, son ennemi vint, sema de l’ivraie au milieu du blé et s’en alla.
NEGMais, pendant que les gens dormaient, son ennemi vint, sema de l’ivraie parmi le blé, et s’en alla.
CHUQuand les hommes dorment, son ennemi vient, sème des zizanies dans son champ et s’en va.
JDCPendant que dorment les hommes, vient son ennemi : il sème des zizanies par dessus, au milieu du blé, et il s’en va.
TREpendant qu’ils dormaient les hommes il est venu son ennemi et il a semé de l’ivraie au milieu des semences de blé et puis il s’en est allé
BDPPendant que les gens dormaient, l’ennemi est venu et a semé la mauvaise herbe au milieu du blé, puis il est parti.
S21Mais, pendant que les gens dormaient, son ennemi vint, sema de la mauvaise herbe parmi le blé et s’en alla.
KJFMais pendant que les hommes dormaient, son ennemi vint et sema de l’ivraie parmi le blé, et s’en alla.
LXXCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VULcum autem dormirent homines venit inimicus eius et superseminavit zizania in medio tritici et abiit
BHSCe verset n’existe pas dans cette traduction !
SBLGNTἐν δὲ τῷ καθεύδειν τοὺς ἀνθρώπους ἦλθεν αὐτοῦ ὁ ἐχθρὸς καὶ ⸀ἐπέσπειρεν ζιζάνια ἀνὰ μέσον τοῦ σίτου καὶ ἀπῆλθεν.