×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Matthieu 10.10

Matthieu 10.10 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Matthieu 10.10  ni sac pour le voyage, ni deux tuniques, ni souliers, ni bâton ; car l’ouvrier mérite sa nourriture.

Segond dite « à la Colombe »

Matthieu 10.10  ni sac pour le voyage, ni deux tuniques, ni sandales, ni bâton, car l’ouvrier mérite sa nourriture.

Nouvelle Bible Segond

Matthieu 10.10  ni sac pour la route, ni deux tuniques, ni sandales, ni bâton, car l’ouvrier mérite sa nourriture.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Matthieu 10.10  ni sac pour le voyage, ni deux tuniques, ni souliers, ni bâton ; car l’ouvrier mérite sa nourriture.

Segond 21

Matthieu 10.10  ni sac pour le voyage, ni deux chemises, ni sandales, ni bâton, car l’ouvrier mérite sa nourriture.

Les autres versions

Bible du Semeur

Matthieu 10.10  N’emportez pour le voyage ni sac, ni tunique de rechange, ni sandales, ni bâton, car « l’ouvrier mérite sa nourriture ».

Traduction œcuménique de la Bible

Matthieu 10.10  ni sac pour la route, ni deux tuniques, ni sandales ni bâton, car l’ouvrier a droit à sa nourriture.

Bible de Jérusalem

Matthieu 10.10  ni besace pour la route, ni deux tuniques, ni sandales, ni bâton : car l’ouvrier mérite sa nourriture.

Bible Annotée

Matthieu 10.10   ni sac pour le chemin, ni deux tuniques, ni chaussures, ni bâton ; car l’ouvrier est digne de sa nourriture.

John Nelson Darby

Matthieu 10.10  ni d’un sac pour le chemin, ni de deux tuniques, ni de sandales, ni d’un bâton, car l’ouvrier est digne de sa nourriture.

David Martin

Matthieu 10.10  Ni de sac pour le voyage, ni de deux robes, ni de souliers, ni de bâton ; car l’ouvrier est digne de sa nourriture.

Osterwald

Matthieu 10.10  Ni sac pour le voyage, ni deux habits, ni souliers, ni bâton ; car l’ouvrier est digne de sa nourriture.

Auguste Crampon

Matthieu 10.10  ni sac pour la route, ni deux tuniques, ni chaussure, ni bâton ; car l’ouvrier mérite sa nourriture.

Lemaistre de Sacy

Matthieu 10.10   Ne préparez ni un sac pour le chemin, ni deux tuniques, ni souliers, ni bâton : car celui qui travaille, mérite qu’on le nourrisse.

André Chouraqui

Matthieu 10.10  ni besace pour la route, ni deux tuniques, ni sandales, ni bâton. Oui, l’ouvrier vaut sa nourriture.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Matthieu 10.10  μὴ πήραν εἰς ὁδὸν μηδὲ δύο χιτῶνας μηδὲ ὑποδήματα μηδὲ ⸀ῥάβδον· ἄξιος γὰρ ὁ ἐργάτης τῆς τροφῆς ⸀αὐτοῦ.

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Matthieu 10.10  Ce verset n’existe pas dans cette traducton !

Versions étrangères

New Living Translation

Matthieu 10.10  Don't carry a traveler's bag with an extra coat and sandals or even a walking stick. Don't hesitate to accept hospitality, because those who work deserve to be fed.