×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Malachie 1.6

Malachie 1.6 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Le fils honore son père, et le serviteur révère son seigneur. Si donc je suis votre Père, où est l’honneur que vous me rendez ? et si je suis votre Seigneur, où est la crainte respectueuse que vous me devez ? dit le Seigneur des armées. Je m’adresse à vous, ô prêtres ! qui méprisez mon nom, et qui dites : Quel est le mépris que nous avons fait de votre nom ?
MARLe fils honore le père, et le serviteur son Seigneur ; si donc je suis Père, où [est] l’honneur qui m’appartient ? et si je suis Seigneur, où est la crainte [qu’on a] de moi ? a dit l’Éternel des armées, à vous Sacrificateurs, qui méprisez mon Nom. Et vous avez dit : En quoi avons-nous méprisé ton Nom ?
OSTUn fils honore son père, et un serviteur son maître ; si je suis père, où est l’honneur qui m’appartient, et si je suis maître, où est la crainte qu’on a de moi, dit l’Éternel des armées à vous, sacrificateurs, qui méprisez mon nom ? Et vous dites : "En quoi méprisons-nous ton nom ? "
CAHLe fils honore son père et le serviteur son maître. Si je suis votre père, où est mon honneur ? Si je suis le maître, où est la crainte de moi ? dit Iehovah Tsebaoth, à vous cohenime, qui méprisez mon nom et qui dites : En quoi avons-nous méprisé ton nom ?
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRUn fils honore son père et un serviteur son seigneur. Or, si je suis père, où est l’honneur qui me vient, et si je suis Seigneur, où est la crainte qu’on a de moi ? dit l’Éternel des armées à vous, sacrificateurs, contempteurs de mon nom ! Vous dites : « En quoi sommes-nous contempteurs de ton nom ? » –
LAUUn fils honore [son] père, et un esclave, son seigneur ; si donc je suis père, où est l’honneur qui m’est dû ? et si je suis seigneur, où est la crainte qui m’appartient{Héb. mon honneur —¦ ma crainte ?} dit l’Éternel des armées, à vous, sacrificateurs qui méprisez mon nom ; et vous dites : En quoi avons-nous méprisé ton nom ?
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYUn fils honore son père, et un serviteur, son maître. Si donc je suis père, où est mon honneur ? et si je suis maître, où est la crainte qui m’est due ? dit l’Éternel des armées, à vous, sacrificateurs, qui méprisez mon nom. Et vous dites : En quoi avons-nous méprisé ton nom ?
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANUn fils honore son père et un serviteur son maître. Or, si je suis père, où est l’honneur qui me revient ?
Et si je suis seigneur, où est la crainte qui m’est due, dit l’Éternel des armées à vous, sacrificateurs, qui méprisez mon nom ! Vous dites : En quoi avons-nous méprisé ton nom ?
ZAKLe fils honore son père, l’esclave son maître. Si je suis un père [pour vous], où sont mes honneurs? Si je suis un maître, où est la vénération qui m’est due? Ainsi vous parle l’Éternel-Cebaot, à vous, ô pontifes qui avilissez son nom, et qui dites : “ En quoi avons-nous avili ton nom? ”
VIGLe fils honore son père, et le serviteur son seigneur. Si donc je suis votre Père, où est l’honneur qui m’est dû ? et si je suis le Seigneur, où est la crainte qu’on a de moi ? dit le Seigneur des armées. Je m’adresse à vous, prêtres, qui méprisez mon nom, et qui dites : En quoi avons-nous méprisé votre nom ?
FILLe fils honore son père, et le serviteur son seigneur. Si donc Je suis votre Père, où est l’honneur qui M’est dû? et si Je suis le Seigneur, où est la crainte qu’on a de Moi? dit le Seigneur des armées. Je M’adresse à vous, prêtres, qui méprisez Mon nom, et qui dites: En quoi avons-nous méprisé Votre nom?
LSGUn fils honore son père, et un serviteur son maître. Si je suis père, où est l’honneur qui m’est dû ? Si je suis maître, où est la crainte qu’on a de moi ? Dit l’Éternel des armées à vous, sacrificateurs, Qui méprisez mon nom, Et qui dites : En quoi avons-nous méprisé ton nom ?
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRAUn fils honore son père, et un serviteur son maître. Or, si je suis père, moi, où est l’honneur qui m’appartient ? Et si je suis Seigneur, où est la crainte qui m’est due ? dit Yahweh des armées, à vous, prêtres, qui méprisez mon nom. Vous dites : " En quoi avons-nous méprisé ton nom ? "
BPCUn fils honore son père, - un serviteur son maître. Si donc je suis père, où est l’honneur qui me revient ? - si je suis maître, où est la crainte qui m’est due ? C’est Yahweh des armées qui le dit - à vous, ô prêtres ! Vous méprisez mon nom, et vous dites : - “En quoi méprisons-nous ton nom ?” - En ce que vous offrez sur mon autel des mets souillés.
JERUn fils honore son père ; un serviteur craint son maître. Mais si je suis père, où donc est l’honneur qui m’est dû ? Si je suis maître, où donc est ma crainte ? Dit Yahvé Sabaot, à vous les prêtres, qui méprisez mon Nom. - Mais vous dites : En quoi avons-nous méprisé ton Nom ? —
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGUn fils honore son père, et un serviteur son maître. Si je suis père, où est l’honneur qui m’est dû ? Si je suis maître, où est la crainte qu’on a de moi ? Dit l’Éternel des armées à vous, sacrificateurs, Qui méprisez mon nom, Et qui dites : En quoi avons-nous méprisé ton nom ?
CHULe fils glorifiera le père, le serviteur son Adôn. Si je suis un père, où est-elle, ma gloire ? Si je suis un Adôn, où est celui qui frémit de moi ? dit IHVH-Adonaï Sebaot, à vous, desservants, qui méprisez mon nom. Mais vous dites : « En quoi méprisons-nous ton nom ? »
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPUn fils respecte son père, un serviteur craint son maître. Eh bien, si je suis père, où est le respect qui m’est dû? Si je suis maître, où donc est votre crainte? Voilà ce que Yahvé Sabaot vous dit à vous, prêtres qui méprisez mon Nom. Mais vous allez dire: “En quoi avons-nous méprisé ton Nom?
S21Un fils honore son père, et un serviteur son maître. Si je suis père, où est l’honneur qui me revient ? Si je suis maître, où est la crainte qui m’est due ? dit l’Éternel, le maître de l’univers, à vous, les prêtres, qui méprisez mon nom et qui dites : « En quoi avons-nous méprisé ton nom ? »
KJFUn fils honore son père, et un serviteur son maître; si donc JE SUIS PÈRE, où est mon honneur? et si JE SUIS MAÎTRE, où est la crainte qu’on a de moi? dit le SEIGNEUR des armées à vous, ô prêtres, qui méprisez mon nom. Et vous dites: En quoi avons-nous méprisé ton nom?
LXXυἱὸς δοξάζει πατέρα καὶ δοῦλος τὸν κύριον αὐτοῦ καὶ εἰ πατήρ εἰμι ἐγώ ποῦ ἐστιν ἡ δόξα μου καὶ εἰ κύριός εἰμι ἐγώ ποῦ ἐστιν ὁ φόβος μου λέγει κύριος παντοκράτωρ ὑμεῖς οἱ ἱερεῖς οἱ φαυλίζοντες τὸ ὄνομά μου καὶ εἴπατε ἐν τίνι ἐφαυλίσαμεν τὸ ὄνομά σου.
VULfilius honorat patrem et servus dominum suum si ergo pater ego sum ubi est honor meus et si dominus ego sum ubi est timor meus dicit Dominus exercituum ad vos o sacerdotes qui despicitis nomen meum et dixistis in quo despeximus nomen tuum
BHSבֵּ֛ן יְכַבֵּ֥ד אָ֖ב וְעֶ֣בֶד אֲדֹנָ֑יו וְאִם־אָ֣ב אָ֣נִי אַיֵּ֣ה כְבֹודִ֡י וְאִם־אֲדֹונִ֣ים אָנִי֩ אַיֵּ֨ה מֹורָאִ֜י אָמַ֣ר׀ יְהוָ֣ה צְבָאֹ֗ות לָכֶם֙ הַכֹּֽהֲנִים֙ בֹּוזֵ֣י שְׁמִ֔י וַאֲמַרְתֶּ֕ם בַּמֶּ֥ה בָזִ֖ינוּ אֶת־שְׁמֶֽךָ׃
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !