×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Michée 1.11

Michée 1.11 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Passez, couverte de honte et d’ignominie, vous qui habitez dans un lieu si beau : celle qui est située sur les confins ne sort pas, mais est enlevée : la maison voisine qui s’est soutenue par elle-même, trouvera dans votre perte le sujet de sa douleur.
MARHabitante de Saphir passe, ayant ta nudité toute découverte ; l’habitante de Tsaanan n’est point sortie pour la complainte de la maison d’Esel ; on apprendra de vous à se tenir dans la maison.
OSTPasse, habitante de Shaphir, dans la nudité et la honte ! L’habitante de Tsaanan n’ose sortir. Le deuil de Beth-Haetsel vous prive de son soutien.
CAHPasse ton chemin, habitante de Schaphir, dans une honteuse nudité ; l’habitante de Tsanane ne sort pas, le deuil est à Beth-Haetsel, qui vous prive d’un refuge.
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRÉmigre, habitante de Saphir, nue et honteuse ! L’habitante de Tsaanan n’ose sortir ; le deuil de Bethetsel vous prive de son abri.
LAUPasse, toi, habitante de Schaphir (beauté), dans une nudité honteuse ! Elle ne sort plus, l’habitante de Tsaanan (sortie) : la lamentation de Beth-haëtsel (maison du voisinage) vous prive de cette halte.
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYPasse outre, toi, habitante de Shaphir, ta nudité découverte ! L’habitante de Tsaanan n’est pas sortie pour la lamentation de Beth-Haëtsel ; il vous ôtera son abri.
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANPasse, habitante de Saphir, dans la honte de la nudité ! L’habitante de Tsaanan n’est point sortie ; le deuil de Beth-ha-Etsel vous prive de ce poste.
ZAKSuivez votre chemin, habitants de Chafîr, dans une nudité honteuse ! Les habitants de Çaanân, eux, n’osent pas sortir ; le deuil de Bethaêcel vous ôte l’envie d’y séjourner.
VIGPassez, habitation de beauté, couverte d’ignominie ; celle qui habite sur la frontière ne sort pas ; la maison voisine, qui s’est soutenue elle-même, trouvera en vous un sujet de deuil.[1.11 Il y a dans le texte hébreu de ce verset plusieurs noms propres de villes qui forment des paronomases très élégantes, mais dont l’auteur de la Vulgate a donné seulement la signification. ― Passez ; littéralement, passez pour vous (transite vobis) ; hébraïsme semblable à la locution des Latins, vade tibi, et à l’idiotisme français va-t’en. Le verbe est au pluriel, parce que son sujet est habitation, nom collectif équivalent à habitants. ― Celle qui habite sur la limite ; Samarie, selon saint Jérôme. Samarie était en effet située sur les confins de la Palestine, du côté des Assyriens. ― La maison voisine ; le royaume de Juda, suivant le même saint docteur. ― Qui s’est soutenue (quæ stetit sibimet) ; Juda a subsisté après la ruine de Samarie par les Assyriens. ― Recevra, etc. ; en voyant ce qui vous est arrivé.]
FILPassez, habitation de beauté, couverte d’ignominie; celle qui habite sur la frontière ne sort pas; la maison voisine, qui s’est soutenue elle-même, trouvera en vous un sujet de deuil.
LSGPasse, habitante de Schaphir, dans la nudité et la honte ! L’habitante de Tsaanan n’ose sortir, Le deuil de Beth Haëtsel vous prive de son abri.
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRAPasse, habitante de Saphir, dans une honteuse nudité ! L’habitante de Tsoanan n’est point sortie ; le deuil de Beth-Haetsel vous prive de son abri.
BPCSonnez-vous la trompette - vociférez des cris de guerre, habitants de Sophar. Les habitants de Saanan, - ne peuvent plus sortir, Beth-Ezel est devenu un lieu de deuil, - il vous retire son soutien.
JERSonne du cor, toi qui demeures à Shaphir ! Elle n’est pas sortie de sa cité, celle qui demeure à Caanân ! Bet-ha-Eçel est arrachée de ses fondations, de la base de son assise !
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGPasse, habitante de Schaphir, dans la nudité et la honte ! L’habitante de Tsaanan n’ose sortir, Le deuil de Beth-Haëtsel vous prive de son abri.
CHUPasse, habitante de Shaphir, blême nudité. L’habitante de Saanân ne sort pas. Lamentation à Béit-ha-Ésèl ; il prend parmi vous sa station.
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPToi qui habites à Chafir, sonne de la trompette; toi qui demeures à Saanan, ne sors pas de la cité. Bet-Ha-Ésel est arrachée de ses fondations.
S21Passe, habitante de Shaphir, dans la nudité et la honte ! L’habitante de Tsaanan n’ose pas sortir, le deuil de Beth-Haëtsel vous prive de son abri.
KJFPasse outre, toi habitante de Shaphir, ayant ta honte dénudée; l’habitante de Tsaanan n’est pas sortie pour la complainte de la maison d’Esel; il recevra de vous sa position.
LXXκατοικοῦσα καλῶς τὰς πόλεις αὐτῆς οὐκ ἐξῆλθεν κατοικοῦσα Σεννααν κόψασθαι οἶκον ἐχόμενον αὐτῆς λήμψεται ἐξ ὑμῶν πληγὴν ὀδύνης.
VULet transite vobis habitatio Pulchra confusa ignominia non est egressa quae habitat in Exitu planctum domus Vicinae accipiet ex vobis quae stetit sibimet
BHSעִבְרִ֥י לָכֶ֛ם יֹושֶׁ֥בֶת שָׁפִ֖יר עֶרְיָה־בֹ֑שֶׁת לֹ֤א יָֽצְאָה֙ יֹושֶׁ֣בֶת צַֽאֲנָ֔ן מִסְפַּד֙ בֵּ֣ית הָאֵ֔צֶל יִקַּ֥ח מִכֶּ֖ם עֶמְדָּתֹֽו׃
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !