Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Daniel 8.8

Daniel 8.8 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Le bouc ensuite devint extraordinairement grand ; et lorsqu’il eut ainsi pris son accroissement, sa grande corne se rompit, et il se forma au-dessous quatre cornes vers les quatre vents du ciel.
MARAlors le bouc d’entre les chèvres devint fort grand, et sitôt qu’il fut devenu puissant, la grande corne fut rompue, et en sa place il en crût quatre, fort apparentes, vers les quatre vents des cieux.
OSTEt le bouc grandit extrêmement ; mais quand il fut puissant, sa grande corne se brisa, et à sa place, il en surgit quatre considérables, vers les quatre vents des cieux.
CAHLe bouc d’entre les chèvres devint fort grand, et lorsqu’il fut fort, la grande corne fut brisée, et quatre grandes (cornes) s’élevèrent à sa place, aux quatre côtés du ciel.
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGREt le bouc montrait un grand excès d’orgueil ; mais quand il était dans sa force, la grande corne se cassa, et il crût à sa place quatre cornes saillantes dans la direction des quatre vents du ciel.
LAUEt le bouc grandit extrêmement ; et comme il était en pleine vigueur, la grande corne se brisa et quatre cornes de grande apparence montèrent à sa place, vers les quatre vents des cieux.
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYEt le bouc devint très-grand ; et lorsqu’il fut devenu fort, la grande corne fut brisée, et quatre cornes de grande apparence s’élevèrent à sa place, vers les quatre vents des cieux.
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANLe jeune bouc grandit extrêmement, et quand il fut devenu fort, la grande corne s’étant brisée, je vis quatre cornes qui s’élevèrent à sa place vers les quatre vents des cieux.
ZAKEt le bouc grandit prodigieusement ; mais au fort de sa puissance, la grande corne se brisa, et à sa place quatre autres cornes considérables s’élevèrent dans la direction des quatre vents du ciel.
VIGOr le bouc (des chèvres) devint extraordinairement grand, et, lorsqu’il eut crû, sa grande corne se rompit, et quatre cornes poussaient au-dessous, vers les quatre vents du ciel.[8.8 Quatre cornes, etc. Voir Daniel, 7, 6.]
FILOr le bouc devint extraordinairement grand, et, lorsqu’il eut crû, sa grande corne se rompit, et quatre cornes poussaient au-dessous, vers les quatre vents du ciel.
LSGLe bouc devint très puissant ; mais lorsqu’il fut puissant, sa grande corne se brisa. Quatre grandes cornes s’élevèrent pour la remplacer, aux quatre vents des cieux.
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRALe jeune bouc grandit extrêmement et, quand il fut devenu fort, la grande corne se brisa, et je vis quatre cornes s’élever à sa place vers les quatre vents du ciel.
BPCLe bouc grandit extrêmement et quand il fut devenu fort, la grande corne se brisa et quatre autres s’élevèrent à sa place vers les quatre vents des cieux.
JERLe bouc devint très puissant, mais, en pleine force, la grande corne se brisa et à sa place se dressèrent quatre "magnifiques" à l’encontre des quatre vents du ciel.
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGLe bouc devint très puissant ; mais lorsqu’il fut puissant, sa grande corne se brisa. Quatre grandes cornes s’élevèrent pour la remplacer, aux quatre vents des cieux.
CHULe cabri de caprins grandit à l’extrême. Tandis qu’il se revigore, la grande corne se brise. À sa place montent quatre cornes en évidence, aux quatre souffles des ciels.
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPLe bouc devint très puissant mais, au comble de sa puissance, la grande corne se brisa et quatre cornes poussèrent à sa place, tournées vers les quatre vents du ciel.
S21Le bouc est devenu très grand mais, lorsqu’il a été puissant, sa grande corne s’est brisée. Quatre grandes cornes ont poussé à sa place, aux quatre coins du ciel.
KJFC’est pourquoi le bouc devint fort grand; et lorsqu’il fut devenu fort, la grande corne fut brisée, et quatre considérables s’élevèrent à sa place, vers les quatre vents du ciel.
LXXκαὶ ὁ τράγος τῶν αἰγῶν κατίσχυσε σφόδρα καὶ ὅτε κατίσχυσε συνετρίβη αὐτοῦ τὸ κέρας τὸ μέγα καὶ ἀνέβη ἕτερα τέσσαρα κέρατα κατόπισθεν αὐτοῦ εἰς τοὺς τέσσαρας ἀνέμους τοῦ οὐρανοῦ.
VULHircus autem caprarum magnus factus est nimis, cumque crevisset,
fractum est cornu magnum et orta sunt quatuor cornua subter illud per quatuor ventos caeli.
BHSוּצְפִ֥יר הָעִזִּ֖ים הִגְדִּ֣יל עַד־מְאֹ֑ד וּכְעָצְמֹ֗ו נִשְׁבְּרָה֙ הַקֶּ֣רֶן הַגְּדֹולָ֔ה וַֽתַּעֲלֶ֜נָה חָז֤וּת אַרְבַּע֙ תַּחְתֶּ֔יהָ לְאַרְבַּ֖ע רוּחֹ֥ות הַשָּׁמָֽיִם׃
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !