×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Daniel 5.5

Daniel 5.5 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Daniel 5.5  En ce moment, apparurent les doigts d’une main d’homme, et ils écrivirent, en face du chandelier, sur la chaux de la muraille du palais royal. Le roi vit cette extrémité de main qui écrivait.

Segond dite « à la Colombe »

Daniel 5.5  À ce moment-là, apparurent les doigts d’une main d’homme, et ils écrivirent, en face du chandelier, sur le plâtre de la muraille du palais royal. Le roi vit cette extrémité de main qui écrivait.

Nouvelle Bible Segond

Daniel 5.5  À ce moment–là apparut une main d’homme, dont les doigts se mirent à écrire, en face du porte–lampes, sur le plâtre du mur du palais royal. Le roi vit cette main qui écrivait.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Daniel 5.5  En ce moment, apparurent les doigts d’une main d’homme, et ils écrivirent, en face du chandelier, sur la chaux de la muraille du palais royal. Le roi vit cette extrémité de main qui écrivait.

Segond 21

Daniel 5.5  À ce moment-là apparurent les doigts d’une main humaine et ils écrivirent, devant le chandelier, sur le plâtre du mur du palais royal. Le roi vit cette partie de main qui écrivait.

Les autres versions

Bible du Semeur

Daniel 5.5  À ce moment-là apparurent soudain, devant le candélabre, les doigts d’une main humaine qui se mirent à écrire sur le plâtre du mur du palais royal. Le roi vit cette main qui écrivait.

Traduction œcuménique de la Bible

Daniel 5.5  À l’instant même, surgirent des doigts de main d’homme : ils écrivaient devant le candélabre sur le plâtre du mur du palais royal, et le roi voyait le tronçon de main qui écrivait.

Bible de Jérusalem

Daniel 5.5  Soudain apparurent des doigts de main humaine qui se mirent à écrire, derrière le lampadaire, sur le plâtre du mur du palais royal, et le roi vit la paume de la main qui écrivait.

Bible Annotée

Daniel 5.5  À ce moment parurent des doigts de main d’homme qui écrivaient vis-à-vis du candélabre sur la chaux de la muraille du palais du roi. Et le roi vit le bout de main qui écrivait.

John Nelson Darby

Daniel 5.5  En ce même moment, les doigt d’une main d’homme sortirent, et écrivirent, vis-à-vis du chandelier, sur le plâtre de la muraille du palais du roi ; et le roi vit l’extrémité de la main qui écrivait.

David Martin

Daniel 5.5  Et à cette même heure-là sortirent [de la muraille] des doigts d’une main d’homme, qui écrivaient à l’endroit du chandelier, sur l’enduit de la muraille du palais royal ; et le Roi voyait cette partie de main qui écrivait.

Osterwald

Daniel 5.5  À ce moment-là, on vit sortir les doigts d’une main d’homme, et ils écrivaient vis-à-vis du chandelier, sur l’enduit de la muraille du palais royal ; et le roi vit cette partie de main qui écrivait.

Auguste Crampon

Daniel 5.5  À ce moment apparurent des doigts de main humaine qui écrivaient, en face du candélabre, sur la chaux de la muraille du palais royal ; et le roi vit le bout de la main qui écrivait.

Lemaistre de Sacy

Daniel 5.5  Au même moment on vit paraître des doigts et comme la main d’un homme qui écrivait vis-à-vis du chandelier sur la muraille de la salle du roi, et le roi voyait le mouvement des doigts de la main qui écrivait.

André Chouraqui

Daniel 5.5  Sur l’heure apparaissent les doigts d’une main d’homme. Ils écrivent, face au candélabre, sur la chaux du mur du palais royal. Le roi voit la paume d’une main qui écrit !

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Daniel 5.5  Ce verset n’existe pas dans cette traducton !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Daniel 5.5  בַּהּ־שַׁעֲתָ֗ה נְפַ֨קָה֙ אֶצְבְּעָן֙ דִּ֣י יַד־אֱנָ֔שׁ וְכָֽתְבָן֙ לָקֳבֵ֣ל נֶבְרַשְׁתָּ֔א עַל־גִּירָ֕א דִּֽי־כְתַ֥ל הֵיכְלָ֖א דִּ֣י מַלְכָּ֑א וּמַלְכָּ֣א חָזֵ֔ה פַּ֥ס יְדָ֖ה דִּ֥י כָתְבָֽה׃

Versions étrangères

New Living Translation

Daniel 5.5  At that very moment they saw the fingers of a human hand writing on the plaster wall of the king's palace, near the lampstand. The king himself saw the hand as it wrote,