×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Daniel 4.10

Daniel 4.10 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Daniel 4.10  Voici les visions de mon esprit, pendant que j’étais sur ma couche. Je regardais, et voici, il y avait au milieu de la terre un arbre d’une grande hauteur.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Daniel 4.10  Voici les visions de mon esprit, pendant que j’étais sur ma couche. Je regardais, et voici, il y avait au milieu de la terre un arbre d’une grande hauteur.

Segond 21

Daniel 4.10  Dans les visions qui se présentaient à mon esprit pendant que j’étais sur mon lit, voici ce que j’ai vu : un veilleur, un saint, est descendu du ciel.

Les autres versions

Bible Annotée

Daniel 4.10  Voici quelles étaient les visions de mon esprit sur ma couche : Je voyais, et voici au milieu de la terre un arbre dont la hauteur était grande.

John Nelson Darby

Daniel 4.10  Or les visions de ma tête, sur mon lit, étaient celles-ci : je voyais, et voici, un arbre au milieu de la terre, et sa hauteur était grande.

David Martin

Daniel 4.10  Les visions donc de ma tête sur mon lit étaient telles. Voici, je voyais un arbre au milieu de la terre, la hauteur duquel était fort grande.

Ostervald

Daniel 4.10  Voici quelles étaient les visions de ma tête, sur ma couche : Je regardais, et voici il y avait un arbre au milieu de la terre, et sa hauteur était grande.

Lausanne

Daniel 4.10  Je regardais, dans les visions de ma tête, sur ma couche, et voici un Veillant et Saint qui descendit des cieux.

Vigouroux

Daniel 4.10  Je regardais, dans la vision de mon esprit, sur ma couche, et voici, un de ceux qui veillent (veillant) et qui sont saints (un saint) descendit du ciel.[4.10 Un veillant et un saint. Chez les Babyloniens, ainsi que chez plusieurs autres peuples de l’antiquité, les anges étaient considérés comme une compagnie d’esprits veillant autour du trône céleste, et servant de messagers divins. On voit par le verset 14 que les veillants jugeaient et décidaient du sort des hommes.]

Auguste Crampon

Daniel 4.10  Je contemplai ces visions de mon esprit sur ma couche, et voici qu’un veillant, un saint, descendait du ciel.

Lemaistre de Sacy

Daniel 4.10  J’eus cette vision étant sur mon lit. Alors un des veillants et des saints descendit du ciel,

Zadoc Kahn

Daniel 4.10  Telle était la vision de mon esprit sur ma couche : je regardais et voilà qu’un arbre se dressait sur la terre, d’une hauteur énorme.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Daniel 4.10  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Daniel 4.10  (4.13) חָזֵ֥ה הֲוֵ֛ית בְּחֶזְוֵ֥י רֵאשִׁ֖י עַֽל־מִשְׁכְּבִ֑י וַאֲלוּ֙ עִ֣יר וְקַדִּ֔ישׁ מִן־שְׁמַיָּ֖א נָחִֽת׃

La Vulgate

Daniel 4.10  Videbam in visione capitis mei super stratum meum; et ecce vigil, et sanctus, de caelo descendit,