×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Daniel 3.29

Daniel 3.29 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Voici donc l’ordonnance que je fais : Que tout homme, de quelque peuple, de quelque tribu et de quelque langue qu’il puisse être, qui aura proféré un blasphème contre le Dieu de Sidrach, de Misach et d’Abdénago, périsse, et que sa maison soit détruite ; parce qu’il n’y a point d’autre dieu qui puisse sauver que celui-là.
MARDe par moi donc est fait un Edit, que tout homme de quelque nation et Langue qu’il soit, qui dira quelque chose de mal convenable contre le Dieu de Sadrac, Mésac, et Habed-négo, soit mis en pièces, et que sa maison soit réduite en voirie, parce qu’il n’y a aucun autre Dieu qui puisse délivrer comme lui.
OSTDe ma part ordre est donc donné que tout homme, de quelque peuple, nation ou langue qu’il soit, qui parlera mal du Dieu de Shadrac, de Méshac et d’Abed-Négo, soit mis en pièces, et que sa maison soit réduite en voirie, parce qu’il n’y a aucun dieu qui puisse délivrer comme lui.
CAHUn ordre émane de moi que tout peuple, nation et langue qui parlera incongrûment contre le Dieu de Schadrach, Meschach et Abed-Nego, sera mis à mort et sa maison deviendra une ruine, parce qu’il n’y a pas d’autre Dieu qui puisse préserver ainsi.
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGREt de par moi ordre est donné que tout peuple, toute nation et homme de toute langue qui blasphémera le Dieu de Sadrach, Mésach et Abednégo, soit coupé par morceaux, et que sa maison soit changée en un tas de fumier, parce qu’il n’y a pas d’autre Dieu qui puisse délivrer de la sorte.
LAUEt de par moi est donné l’ordre qu’en tout peuple, nation ou langue, quiconque dira du mal contre le Dieu de Sçadrak, de Mésçak et d’Abed-Négo, sera coupé en morceaux, et sa maison sera réduite en dépôt d’ordures, parce qu’il n’existe point d’autre Dieu qui puisse sauver ainsi.
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYEt de par moi l’ordre est donné qu’en tout peuple, peuplade, et langue, quiconque parlera mal du Dieu de Shadrac, de Méshac et d’Abed-Nego, sera mis en pièces, et sa maison sera réduite en un tas d’immondices, parce qu’il n’y a pas d’autre Dieu qui puisse sauver ainsi.
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANEt de ma part ordre est donné que tout peuple, nation ou langue qui parlera mal du Dieu de Sadrac, de Mésac et d’Abed-Négo sera mis en pièces, et sa maison sera réduite en cloaques, parce qu’il n’y a pas d’autre Dieu qui puisse sauver de la sorte.
ZAKAussi est-il décrété par moi que toute nation, tout peuple ou idiome qui parlerait mal du Dieu de Chadrac, Mêchac et Abêd-Nego, soit taillé en pièces, et que sa maison soit convertie en cloaque ; car il n’est pas d’autre dieu qui puisse sauver de la sorte. ”
VIGCar nous avons péché, (et nous avons commis l’iniquité ne nous retirant de vous,) et nous avons manqué en tout ;
FILCar nous avons péché, et nous avons manqué en tout;
LSGVoici maintenant l’ordre que je donne : tout homme, à quelque peuple, nation ou langue qu’il appartienne, qui parlera mal du Dieu de Schadrac, de Méschac et d’Abed Nego, sera mis en pièces, et sa maison sera réduite en un tas d’immondices, parce qu’il n’y a aucun autre dieu qui puisse délivrer comme lui.
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRACar nous avons péché et commis l’iniquité en nous retirant de vous, et nous avons manqué en toutes choses.
BPCDe ma part ordre est donné que tout homme, à quelque peuple, nation ou langue qu’il appartienne, qui parlera mat du Dieu de Sidrach, de Misach et d’Abdénago sera coupé en morceaux et sa maison sera réduite en ruine, parce qu’il n’y a pas d’autre Dieu qui puisse sauver de la sorte.”
JEROui, nous avons péché et commis l’iniquité en te désertant, oui, nous avons grandement péché ; tes commandements, nous ne les avons pas écoutés,
TRIOui, nous avons péché et commis l’iniquité en te désertant, oui, nous avons grandement péché ; tes commandements, nous ne les avons pas écoutés,
NEGVoici maintenant l’ordre que je donne : tout homme, à quelque peuple, nation ou langue qu’il appartienne, qui parlera mal du Dieu de Schadrac, de Méschac et d’Abed-Nego, sera mis en pièces, et sa maison sera réduite en un tas d’immondices, parce qu’il n’y a aucun autre dieu qui puisse délivrer comme lui.
CHUl’ordre en est donné par moi : tout peuple, patrie ou langue qui blasphémera l’Eloha de Shadrakh, Méishakh et ’Abéd-Nego sera mis en pièces et sa maison vaudra rebut, car il n’était aucun autre Eloha qui puisse sauver comme lui. »
JDCl’ordre en est donné par moi : tout peuple, patrie ou langue qui blasphémera l’Eloha de Shadrakh, Méishakh et ’Abéd-Nego sera mis en pièces et sa maison vaudra rebut, car il n’était aucun autre Eloha qui puisse sauver comme lui. »
TREl’ordre en est donné par moi : tout peuple, patrie ou langue qui blasphémera l’Eloha de Shadrakh, Méishakh et ’Abéd-Nego sera mis en pièces et sa maison vaudra rebut, car il n’était aucun autre Eloha qui puisse sauver comme lui. »
BDPVoici donc ce que j’ordonne à tous les peuples, nations et langues: Tous ceux d’entre vous qui parleront sans respect du Dieu de Chadrak, Méchak et Abed-Négo seront mis en pièces et leurs maisons seront détruites car il n’y a pas d’autre Dieu capable de sauver de la sorte.”
S21Voici maintenant l’ordre que je donne : si quelqu’un, quels que soient son peuple, sa nation et sa langue, parle de façon légère du Dieu de Shadrak, de Méshak et d’Abed-Nego, il sera mis en pièces et sa maison sera transformée en un tas de décombres. En effet, il n’y a aucun autre dieu capable de délivrer comme lui. »
KJFC’est pourquoi je fais un décret. Que tout peuple, nation ou langue, qui parlera mal du Dieu de Shadrac, de Méshac et d’Abed-Négo, sera mis en pièces, et que leur maison sera réduite en tas de fumier, parce qu’il n’y a aucun autre Dieu qui puisse délivrer de cette façon.
LXXὅτι ἡμάρτομεν ἐν πᾶσι καὶ ἠνομήσαμεν ἀποστῆναι ἀπὸ σοῦ καὶ ἐξημάρτομεν ἐν πᾶσι καὶ τῶν ἐντολῶν τοῦ νόμου σου οὐχ ὑπηκούσαμεν.
VULPeccavimus enim, et inique egimus recedentes a te, et deliquimus in omnibus;
BHSוּמִנִּי֮ שִׂ֣ים טְעֵם֒ דִּי֩ כָל־עַ֨ם אֻמָּ֜ה וְלִשָּׁ֗ן דִּֽי־יֵאמַ֤ר שָׁלוּ֙ עַ֣ל אֱלָהֲהֹ֗ון דִּֽי־שַׁדְרַ֤ךְ מֵישַׁךְ֙ וַעֲבֵ֣ד נְגֹ֔וא הַדָּמִ֣ין יִתְעֲבֵ֔ד וּבַיְתֵ֖הּ נְוָלִ֣י יִשְׁתַּוֵּ֑ה כָּל־קֳבֵ֗ל דִּ֣י לָ֤א אִיתַי֙ אֱלָ֣ה אָחֳרָ֔ן דִּֽי־יִכֻּ֥ל לְהַצָּלָ֖ה כִּדְנָֽה׃
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !