×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Daniel 3.10

Daniel 3.10 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Daniel 3.10  Tu as donné un ordre d’après lequel tous ceux qui entendraient le son de la trompette, du chalumeau, de la guitare, de la sambuque, du psaltérion, de la cornemuse, et de toutes sortes d’instruments, devraient se prosterner et adorer la statue d’or,

Segond Nouvelle Édition de Genève

Daniel 3.10  Tu as donné un ordre d’après lequel tous ceux qui entendraient le son de la trompette, du chalumeau, de la guitare, de la sambuque, du psaltérion, de la cornemuse, et de toutes sortes d’instruments, devraient se prosterner et adorer la statue d’or,

Segond 21

Daniel 3.10  D’après l’ordre que tu as toi-même donné, tous ceux qui entendaient le son de la trompette, de la flûte, de la guitare, de la petite et de la grande harpes, de la cornemuse et des instruments de toute sorte devaient se prosterner et adorer la statue en or.

Les autres versions

Bible Annotée

Daniel 3.10  Toi, ô roi, tu as rendu un édit portant que tout homme qui entendrait le son du cor, du fifre, de la cithare, de la sambuque, du psaltérion, de la cornemuse et de toutes sortes d’instruments, eût à se prosterner pour adorer la statue d’or ;

John Nelson Darby

Daniel 3.10  Toi, ô roi, tu as donné ordre que tout homme qui entendrait le son du cor, de la flûte, de la cithare, de la sambuque, du psaltérion, de la musette, et toute espèce de musique, se prosterne et adore la statue d’or,

David Martin

Daniel 3.10  Toi Roi, tu as fait un Edit, que tout homme qui aurait ouï le son du cor, du clairon, de la harpe, de la saquebute, du psaltérion, de la symphonie, et de toute sorte de musique, se jetât à terre, et se prosternât devant la statue d’or ;

Ostervald

Daniel 3.10  Ô roi ! vis éternellement ! Toi, ô roi ! tu as fait un édit, portant que tout homme qui entendrait le son de la trompette, de la flûte, de la cithare, de la sambuque, du psaltérion, de la cornemuse et de toutes sortes d’instruments, devait se prosterner et adorer la statue d’or ;

Lausanne

Daniel 3.10  tu as donné ordre que tout homme qui entendra le son du cor, de la flûte, de la cithare, de la harpe, de la lyre et de la musette, et tous les genres de musique, tombe et adore la statue d’or ;

Vigouroux

Daniel 3.10  Roi, tu (vous) as(vez) donné l’ordre que tout homme qui entendrait le son de la trompette, de la flûte, de la cithare, de la sambuque, du psaltérion, de la symphonie et de toute sorte d’instruments de musique, se prosternât et adorât la statue d’or ;

Auguste Crampon

Daniel 3.10  Toi, ô roi, tu as porté un décret ordonnant que tout homme qui entendrait le son de la trompette, du chalumeau, de la cithare, de la sambuque, du psaltérion, de la cornemuse et de toutes les sortes d’instruments, se prosterne pour adorer la statue d’or,

Lemaistre de Sacy

Daniel 3.10  Vous avez fait une ordonnance, ô roi ! que tout homme au moment qu’il entendrait le son de la trompette, de la flûte, de la harpe, du hautbois, de la lyre, et des concerts de toute sorte de musiciens, se prosternât en terre, et adorât la statue d’or ;

Zadoc Kahn

Daniel 3.10  Toi, ô roi, tu as émis l’ordre que tout homme, en entendant le son de la trompette, de la flûte, de la cithare, de la sambuque, du psaltérion, de la cornemuse et de toute espèce d’instruments de musique, se prosternera pour adorer la statue d’or;

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Daniel 3.10  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Daniel 3.10  אַ֣נְתְּ מַלְכָּא֮ שָׂ֣מְתָּ טְּעֵם֒ דִּ֣י כָל־אֱנָ֡שׁ דִּֽי־יִשְׁמַ֡ע קָ֣ל קַרְנָ֣א מַ֠שְׁרֹקִיתָא קַתְרֹ֨וס שַׂבְּכָ֤א פְסַנְתֵּרִין֙ וְסוּפֹּ֣נְיָ֔ה וְכֹ֖ל זְנֵ֣י זְמָרָ֑א יִפֵּ֥ל וְיִסְגֻּ֖ד לְצֶ֥לֶם דַּהֲבָֽא׃

La Vulgate

Daniel 3.10  Tu, rex, posuisti decretum, ut omnis homo qui audierit sonitum tubae, fistulae, et citharae, sambucae, et psalterii, et symphoniae, et universi generis musicorum, prosternat se, et adoret statuam auream;