×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Daniel 1.20

Daniel 1.20 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Quelque question que le roi leur fît touchant la sagesse et l’intelligence des choses, il trouva en eux dix fois davantage de lumière, qu’il n’en avait trouvé dans tous les devins et les mages qui étaient dans tout son royaume.
MAREt dans toute question savante et qui demandait de la pénétration, sur quoi le Roi les interrogeait il trouva dix fois plus de science en eux que dans tous les tireurs d’horoscope et les astrologues qui étaient en tout son Royaume.
OSTEt dans toute question qui demandait de la sagesse et de l’intelligence, et sur laquelle le roi les interrogeait, il les trouvait dix fois supérieurs à tous les magiciens et astrologues qui étaient dans tout son royaume.
CAHEt dans tout objet de sagesse, d’intelligence sur lequel le roi les interrogea, il les trouva dix fois supérieurs à tous les devins et astrologues qui étaient dans tout son royaume.
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGREt sur tous les points de sagesse et d’intelligence sur lesquels le roi les interrogeait, il les trouvait dix fois supérieurs à tous les devins et enchanteurs qui étaient dans tout son empire.
LAUEt quelque point de sagesse [et] d’intelligence que le roi leur demandât, il les trouva dix fois supérieurs à tous les magiciens ou enchanteurs qui étaient dans tout son royaume.
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYEt dans toutes les choses qui réclamaient de la sagesse et de l’intelligence, au sujet desquelles le roi les interrogea, il les trouva dix fois supérieurs à tous les devins et enchanteurs qui étaient dans tout son royaume.
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANEt sur tous les sujets de science et d’intelligence sur lesquels le roi les interrogeait, il les trouvait dix fois supérieurs à tous les lettrés et magiciens de son royaume.
ZAKEt sur toute question d’ingénieuse sagesse que le roi leur posait, il les trouvait dix fois supérieurs à tous les devins et magiciens qui vivaient dans tout son royaume.
VIGSur toutes les questions qui exigeaient de la sagesse et de l’intelligence, et que le roi leur posa, il les trouva dix fois supérieurs à tous les devins et à tous les mages qui étaient dans tout son royaume.[1.20 Dix fois plus de lumières, de connaissances.]
FILSur toutes les questions qui exigeaient de la sagesse et de l’intelligence, et que le roi leur posa, il les trouva dix fois supérieurs à tous les devins et à tous les mages qui étaient dans tout son royaume.
LSGSur tous les objets qui réclamaient de la sagesse et de l’intelligence, et sur lesquels le roi les interrogeait, il les trouvait dix fois supérieurs à tous les magiciens et astrologues qui étaient dans tout son royaume.
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRASur tous les sujets qui réclamaient de la sagesse et de l’intelligence, et sur lesquels le roi les interrogeait, il les trouvait dix fois supérieurs à tous les lettrés et magiciens qui étaient en tout son royaume.
BPCDans toutes les affaires qui réclamaient de la sagesse et de l’intelligence, sur lesquelles le roi les interrogeait, il les trouvait dix fois supérieurs à tous les devins et magiciens de tout son royaume.
JERet, sur quelque point de sagesse ou de prudence qu’il les interrogeât, le roi les trouvait dix fois supérieurs à tous les magiciens et devins de son royaume tout entier.
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGSur tous les objets qui réclamaient de la sagesse et de l’intelligence, et sur lesquels le roi les interrogeait, il les trouvait dix fois supérieurs à tous les magiciens et astrologues qui étaient dans tout son royaume.
CHUEt toute parole de sagesse et de discernement que le roi leur demande, ils les trouvent, de dix mains au-dessus de tous les mages et les magiciens de tout son royaume.
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPet, quel que soit le sujet de philosophie ou de réflexion sur lequel le roi les interrogeait, il les trouvait dix fois supérieurs à tous les magiciens et devins de son royaume.
S21Sur tous les sujets qui réclamaient de la sagesse et de l’intelligence et sur lesquels il les interrogeait, le roi les trouvait dix fois supérieurs à tous les magiciens et astrologues présents dans tout son royaume.
KJFEt dans toute affaire de sagesse et d’intelligence, que le roi leur demandait, il les trouvait dix fois supérieurs à tous les magiciens et astrologues qui étaient dans tout son royaume.
LXXκαὶ ἐν παντὶ λόγῳ καὶ συνέσει καὶ παιδείᾳ ὅσα ἐζήτησε παρ’ αὐτῶν ὁ βασιλεύς κατέλαβεν αὐτοὺς σοφωτέρους δεκαπλασίως ὑπὲρ τοὺς σοφιστὰς καὶ τοὺς φιλοσόφους τοὺς ἐν πάσῃ τῇ βασιλείᾳ αὐτοῦ καὶ ἐδόξασεν αὐτοὺς ὁ βασιλεὺς καὶ κατέστησεν αὐτοὺς ἄρχοντας καὶ ἀνέδειξεν αὐτοὺς σοφοὺς παρὰ πάντας τοὺς αὐτοῦ ἐν πράγμασιν ἐν πάσῃ τῇ γῇ αὐτοῦ καὶ ἐν τῇ βασιλείᾳ αὐτοῦ.
VULEt omne verbum sapientiae et intellectus, quod sciscitatus est ab eis rex, invenit in eis decuplum, super cunctos ariolos et magos qui erant in universo regno ejus.
BHSוְכֹ֗ל דְּבַר֙ חָכְמַ֣ת בִּינָ֔ה אֲשֶׁר־בִּקֵּ֥שׁ מֵהֶ֖ם הַמֶּ֑לֶךְ וַֽיִּמְצָאֵ֞ם עֶ֣שֶׂר יָדֹ֗ות עַ֤ל כָּל־הַֽחַרְטֻמִּים֙ הָֽאַשָּׁפִ֔ים אֲשֶׁ֖ר בְּכָל־מַלְכוּתֹֽו׃
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !