×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Lamentations 4.20

Lamentations 4.20 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Lamentations 4.20  Celui qui nous faisait respirer, l’oint de l’Éternel, À été pris dans leurs fosses, Lui de qui nous disions : Nous vivrons sous son ombre parmi les nations.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Lamentations 4.20  Celui qui nous faisait respirer, l’oint de l’Éternel, À été pris dans leurs fosses, Lui de qui nous disions : Nous vivrons sous son ombre parmi les nations.

Segond 21

Lamentations 4.20  Celui dont dépendait notre vie, celui que l’Éternel avait désigné par onction, a été pris dans leurs pièges, lui à propos duquel nous disions : « Nous vivrons sous son ombre parmi les nations. »

Les autres versions

Bible du Semeur

Lamentations 4.20  Notre roi à qui l’Éternel a conféré l’onction, lui dont dépendait notre vie,
a été capturé grâce à leurs pièges,
alors que nous disions :
« Nous vivrons sous sa protection au milieu des nations. »

Traduction œcuménique de la Bible

Lamentations 4.20  Le souffle de nos narines, le messie du Seigneur,
est captif dans leurs oubliettes,
lui dont nous disions : « Sous sa protection,
au milieu des nations, nous vivrons. »
(Shîn)

Bible de Jérusalem

Lamentations 4.20  Le souffle de nos narines, l’oint de Yahvé fut pris dans leurs fosses, lui dont nous disions : "À son ombre nous vivrons chez les nations."

Bible Annotée

Lamentations 4.20  Le souffle de nos narines, l’oint de l’Éternel, À été pris dans leurs fosses, Lui dont nous disions : Nous vivrons sous son ombre au milieu des Gentils !

John Nelson Darby

Lamentations 4.20  Le souffle de nos narines, l’oint de l’Éternel, a été pris dans leurs fosses, celui dont nous disions : Nous vivrons sous son ombre parmi les nations.

David Martin

Lamentations 4.20  [Resch.] Le souffle de nos narines, l’Oint de l’Éternel, a été pris dans leurs fosses, [celui] duquel nous disions : nous vivrons parmi les nations sous son ombre.

Osterwald

Lamentations 4.20  Celui qui nous faisait respirer, l’oint de l’Éternel, a été pris dans leurs fosses ; lui de qui nous disions : Nous vivrons sous son ombre parmi les nations.

Auguste Crampon

Lamentations 4.20  Le souffle de nos narines, l’oint de Yahweh, a été pris dans leurs fosses, lui dont nous disions : « À son ombre nous vivrons parmi les nations. » Sin.

Lemaistre de Sacy

Lamentations 4.20  (Resh). Le Christ, le Seigneur, l’esprit et le souffle de notre bouche, a été pris à cause de nos péchés, lui à qui nous avions dit : Nous vivrons sous votre ombre parmi les nations.

André Chouraqui

Lamentations 4.20  Souffle de nos narines, le messie de IHVH-Adonaï est pris dans leurs fosses, lui dont nous disions : « À son ombre, nous vivrons parmi les nations. »

Zadoc Kahn

Lamentations 4.20  Celui qui était pour nous un principe de vie, l’oint de l’Eternel, a été pris dans leurs chausse-trapes, lui dont nous disions : “ A son ombre, nous vivrons au milieu des peuples ! ”

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Lamentations 4.20  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Lamentations 4.20  ר֤וּחַ אַפֵּ֨ינוּ֙ מְשִׁ֣יחַ יְהוָ֔ה נִלְכַּ֖ד בִּשְׁחִיתֹותָ֑ם אֲשֶׁ֣ר אָמַ֔רְנוּ בְּצִלֹּ֖ו נִֽחְיֶ֥ה בַגֹּויִֽם׃ ס

Versions étrangères

New Living Translation

Lamentations 4.20  Our king, the LORD's anointed, the very life of our nation, was caught in their snares. We had foolishly boasted that under his protection we could hold our own against any nation on earth!