×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Jérémie 10.3

Jérémie 10.3 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Jérémie 10.3  Car les coutumes des peuples ne sont que vanité. On coupe le bois dans la forêt ; La main de l’ouvrier le travaille avec la hache ;

Segond dite « à la Colombe »

Jérémie 10.3  Car les coutumes des peuples ne sont que vanité.
On coupe l’arbre dans la forêt ;
La main de l’ouvrier le travaille avec la hache ;

Nouvelle Bible Segond

Jérémie 10.3  Car les prescriptions des peuples ne sont que futilité : on coupe du bois dans la forêt, la main de l’artisan le travaille au ciseau ;

Segond Nouvelle Édition de Genève

Jérémie 10.3  Car les coutumes des peuples ne sont que vanité. On coupe le bois dans la forêt ; La main de l’ouvrier le travaille avec la hache ;

Segond 21

Jérémie 10.3  En effet, les coutumes des peuples sont vides de sens. C’est du bois qu’on coupe dans la forêt : la main de l’ouvrier le travaille avec la hache,

Les autres versions

Bible du Semeur

Jérémie 10.3  Les coutumes des autres peuples ne sont que du néant,
leur dieu n’est que du bois coupé dans la forêt,
travaillé au ciseau par la main d’un sculpteur.

Traduction œcuménique de la Bible

Jérémie 10.3  mais les principes des peuples sont absurdes.
Le bois coupé dans la forêt,
travaillé au ciseau par l’artiste,

Bible de Jérusalem

Jérémie 10.3  Oui, les coutumes des peuples ne sont que vanité ; ce n’est que du bois coupé dans une forêt, travaillé par le sculpteur, ciseau en main,

Bible Annotée

Jérémie 10.3  Car les statuts des nations sont une vanité. Ce n’est que du bois qu’on coupe à la forêt, un ouvrage que le sculpteur façonne avec la hache.

John Nelson Darby

Jérémie 10.3  Car les statuts des peuples sont vanité ; car c’est un bois coupé de la forêt, façonné au ciseau par la main d’un artisan ;

David Martin

Jérémie 10.3  Car les statuts des peuples [ne] sont [que] vanité, parce qu’on coupe du bois de la forêt pour le mettre en œuvre avec la hache ;

Osterwald

Jérémie 10.3  Car les statuts des peuples ne sont que vanité. On coupe le bois dans la forêt ; la main de l’ouvrier le travaille à la hache ;

Auguste Crampon

Jérémie 10.3  Car les coutumes des nations ne sont que vanité ; c’est du bois qu’on coupe dans la forêt, un ouvrage de la main du sculpteur, façonné avec le ciseau,

Lemaistre de Sacy

Jérémie 10.3  parce que les lois des peuples de la terre ne sont que vanité. Un ouvrier coupe un arbre avec la cognée dans la forêt ; il le met en œuvre ;

André Chouraqui

Jérémie 10.3  Oui, les règles des peuples sont une fumée. Oui, ils tranchent un arbre de la forêt, ouvrage des mains du bûcheron, avec une cognée.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Jérémie 10.3  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Jérémie 10.3  כִּֽי־חֻקֹּ֥ות הָֽעַמִּ֖ים הֶ֣בֶל ה֑וּא כִּֽי־עֵץ֙ מִיַּ֣עַר כְּרָתֹ֔ו מַעֲשֵׂ֥ה יְדֵ֥י־חָרָ֖שׁ בַּֽמַּעֲצָֽד׃

Versions étrangères

New Living Translation

Jérémie 10.3  Their ways are futile and foolish. They cut down a tree and carve an idol.