×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Esaïe 64.9

Esaïe 64.9 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Esaïe 64.9  (64.8) Ne t’irrite pas à l’extrême, ô Éternel, Et ne te souviens pas à toujours du crime ; Regarde donc, nous sommes tous ton peuple.

Segond dite « à la Colombe »

Esaïe 64.9  Tes villes saintes sont devenues un désert ;
Sion est devenue un désert,
Jérusalem une désolation.

Nouvelle Bible Segond

Esaïe 64.9  (64:8) Ne t’irrite pas à l’extrême, SEIGNEUR, ne te souviens pas toujours de la faute ; regarde, s’il te plaît : nous sommes tous ton peuple.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Esaïe 64.9  Tes villes saintes sont un désert ; Sion est un désert, Jérusalem une solitude.

Segond 21

Esaïe 64.9  « Pourtant, tes villes saintes se sont transformées en désert : Sion est un désert, Jérusalem un endroit dévasté.

Les autres versions

Bible du Semeur

Esaïe 64.9  Voici : tes villes saintes sont dépeuplées.
Sion est un désert,
Jérusalem est désolée,

Traduction œcuménique de la Bible

Esaïe 64.9  Tes villes saintes sont un désert,
Sion est un désert,
Jérusalem, une désolation.

Bible de Jérusalem

Esaïe 64.9  Tes villes saintes sont devenues un désert, Sion est devenue un désert, Jérusalem, un lieu désolé.

Bible Annotée

Esaïe 64.9  Ne sois pas courroucé, ô Éternel, à l’excès ; et ne te souviens pas à toujours de l’iniquité ! Vois, daigne regarder : nous sommes tous ton peuple !

John Nelson Darby

Esaïe 64.9  Ne sois pas extrêmement courroucé, Ô Éternel, et ne te souviens pas à toujours de l’iniquité. Voici, regarde : nous sommes tous ton peuple.

David Martin

Esaïe 64.9  Éternel, ne sois point excessivement indigné contre nous, et ne te souviens point à toujours de notre iniquité. Voici, regarde, nous te prions, nous sommes tous ton peuple.

Osterwald

Esaïe 64.9  Ne te courrouce pas entièrement, ô Éternel, et ne te souviens pas à toujours de l’iniquité ! Voici, regarde : nous sommes tous ton peuple !

Auguste Crampon

Esaïe 64.9  Vos villes saintes sont devenues un désert ; Sion est devenue un désert, Jérusalem une solitude.

Lemaistre de Sacy

Esaïe 64.9  N’allumez point toute votre colère, Seigneur ! et effacez de votre esprit la mémoire de nos crimes : jetez les yeux sur nous, et considérez que nous sommes tous votre peuple.

André Chouraqui

Esaïe 64.9  Les villes de ton sanctuaire sont un désert ; Siôn est un désert, Ieroushalaîm une désolation.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Esaïe 64.9  Ce verset n’existe pas dans cette traducton !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Esaïe 64.9  (64.10) עָרֵ֥י קָדְשְׁךָ֖ הָי֣וּ מִדְבָּ֑ר צִיֹּון֙ מִדְבָּ֣ר הָיָ֔תָה יְרוּשָׁלִַ֖ם שְׁמָמָֽה׃

Versions étrangères

New Living Translation

Esaïe 64.9  Oh, don't be so angry with us, LORD. Please don't remember our sins forever. Look at us, we pray, and see that we are all your people.