×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Esaïe 37.36

Esaïe 37.36 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Esaïe 37.36  L’ange de l’Éternel sortit, et frappa dans le camp des Assyriens cent quatre-vingt-cinq mille hommes. Et quand on se leva le matin, voici, c’étaient tous des corps morts.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Esaïe 37.36  L’ange de l’Éternel sortit, et frappa dans le camp des Assyriens cent quatre-vingt-cinq mille hommes. Et quand on se leva le matin, voici, ils étaient tous morts.

Segond 21

Esaïe 37.36  L’ange de l’Éternel sortit et frappa 185 000 hommes dans le camp des Assyriens. Quand on se leva le matin, ce n’étaient plus que des cadavres.

Les autres versions

Bible Annotée

Esaïe 37.36  Et l’ange de l’Éternel sortit et frappa, dans le camp des Assyriens, cent quatre-vingt-cinq mille hommes ; et quand on se leva le matin, voilà, c’étaient tous des corps morts.

John Nelson Darby

Esaïe 37.36  Et un ange de l’Éternel sortit, et frappa dans le camp des Assyriens cent quatre-vingt-cinq mille hommes ; et quand on se leva le matin, voici, c’étaient tous des corps morts.

David Martin

Esaïe 37.36  Un Ange donc de l’Éternel sortit, et tua cent quatre-vingt-cinq mille [hommes] au camp des Assyriens ; et quand on fut levé de bon matin, voilà c’étaient tous des corps morts.

Ostervald

Esaïe 37.36  Or un ange de l’Éternel sortit et frappa dans le camp des Assyriens cent quatre-vingt-cinq mille hommes ; et quand on se leva le matin, voilà, c’étaient tous des corps morts.

Lausanne

Esaïe 37.36  Et l’ange de l’Éternel sortit, et frappa dans le camp d’Assur cent quatre-vingt-cinq mille [hommes] ; et quand on se leva le matin, voici, ils étaient tous des corps morts.

Vigouroux

Esaïe 37.36  Or (un) l’ange du Seigneur sortit et frappa cent quatre-vingt-cinq mille hommes dans le camp des Assyriens. Et quand on se leva le matin, c’étaient tous des cadavres sans vie.[37.36 Voir Isaïe, 31, 8 ; Tobie, 1, 21 ; Ecclésiastique, 48, 24 ; 1 Machabées, 7, 41 ; 2 Machabées, 8, 19. ― On se leva ; littéralement ils se levèrent (surrexerunt) ; probablement les gens du roi. Suivant la Vulgate, dans 4 Rois, 19, 35, ce fut Sennachérib qui, s’étant levé, vit tous ses soldats morts ; mais là, comme ici, l’hébreu, le chaldéen et les Septante portent le pluriel.]

Auguste Crampon

Esaïe 37.36  Et l’ange de Yahweh sortit et frappa, dans le camp des Assyriens, cent quatre-vingt-cinq mille hommes, et quand on se leva le matin, voici que c’étaient tous des cadavres.

Lemaistre de Sacy

Esaïe 37.36  L’ange du Seigneur étant sorti ensuite , frappa cent quatre-vingt-cinq mille hommes dans le camp des Assyriens. Et de grand matin, quand on fût levé, on trouva le camp plein de ces corps morts.

Zadoc Kahn

Esaïe 37.36  Un ange du Seigneur se rendit au camp assyrien et y fit périr cent quatre-vingt- cinq mille hommes; en se levant le matin, on aperçut tous ces cadavres.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Esaïe 37.36  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Esaïe 37.36  וַיֵּצֵ֣א׀ מַלְאַ֣ךְ יְהוָ֗ה וַיַּכֶּה֙ בְּמַחֲנֵ֣ה אַשּׁ֔וּר מֵאָ֛ה וּשְׁמֹנִ֥ים וַחֲמִשָּׁ֖ה אָ֑לֶף וַיַּשְׁכִּ֣ימוּ בַבֹּ֔קֶר וְהִנֵּ֥ה כֻלָּ֖ם פְּגָרִ֥ים מֵתִֽים׃

La Vulgate

Esaïe 37.36  egressus est autem angelus Domini et percussit in castris Assyriorum centum octoginta quinque milia et surrexerunt mane et ecce omnes cadavera mortuorum

La Septante

Esaïe 37.36  καὶ ἐξῆλθεν ἄγγελος κυρίου καὶ ἀνεῖλεν ἐκ τῆς παρεμβολῆς τῶν Ἀσσυρίων ἑκατὸν ὀγδοήκοντα πέντε χιλιάδας καὶ ἐξαναστάντες τὸ πρωὶ εὗρον πάντα τὰ σώματα νεκρά.