Fermer le panneau de recherche

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Esaïe 29.16

Esaïe 29.16 comparé dans 29 versions différentes de la Bible.

Traduction Texte
SAC Cette pensée est folle et impie ; c’est comme si l’argile s’élevait contre le potier, et si le vase disait à celui qui l’a forme, Ce n’est point vous qui m’avez fait ; et comme si l’ouvrage disait à l’ouvrier : Vous êtes un ignorant.
MARCe que vous renversez ne sera-t-il pas réputé comme l’argile d’un potier ? même, l’ouvrage dira-t-il de celui qui l’a fait : il ne m’a point fait ? et la chose formée dira-t-elle de celui qui l’a formée ; il n’y entendait rien ?
OSTPervers que vous êtes, l’argile sera-t-elle estimée à l’égal du potier ? tellement que l’ouvrage dise de celui qui l’a fait : Il ne m’a point fait ; et que l’œuvre dise de l’ouvrier : Il n’y entend rien ?
CAHQuelle perversité est la vôtre ! l’argile est-il estimé comme le potier, que l’œuvre puisse dire de l’ouvrier : Il ne m’a pas fait ! et la créature dire de son créateur : Il n’y connaît rien ?
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRO perversité à vous ! l’argile sera-t-elle estimée à l’égal du potier, pour que l’ouvrage dise de l’ouvrier : Il ne m’a pas fait ! et que la sculpture dise du sculpteur : Il n’est pas entendu !
LAUQuel renversement que le vôtre ! Réputera-t-on l’argile pour l’égale du potier, de sorte que l’œuvre dise de l’ouvrier : Il ne m’a pas faite, et que l’objet formé dise de celui qui le forme : Il n’y comprend rien ?
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYLe potier sera-t-il estimé comme l’argile, pour que la chose faite dise de celui qui l’a faite : Il ne m’a pas faite ? et que ce qui est formé dise de celui qui l’a formé : Il n’a pas d’intelligence ?
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANÔ folie ! Le potier compte-t-il donc pour de l’argile, que l’œuvre dise de l’ouvrier : Il ne m’a point fait !
Et le pot du potier : Il n’y entend rien !
ZAKÔ perversité ! Le potier mis sur le même rang que l’argile ! L’œuvre disant de l’ouvrier : « Il ne m’a pas fabriquée ! » Le vase disant de celui qui l’a créé : « Il n’y entend rien ! »
VIGCette pensée (que vous avez) est perverse ; comme si l’argile s’élevait contre le potier, et si le vase disait à celui qui l’a formé : Ce n’est pas toi qui m’as fait ; et comme si l’ouvrage disait à l’ouvrier : Tu n’as pas d’intelligence (ne comprends pas).
FILCette pensée est perverse; comme si l’argile s’élevait contre le potier, et si le vase disait à celui qui l’a formé : Ce n’est pas toi qui m’as fait; et comme si l’ouvrage disait à l’ouvrier : Tu n’as pas d’intelligence.
LSGQuelle perversité est la vôtre ! Le potier doit-il être considéré comme de l’argile, Pour que l’ouvrage dise de l’ouvrier : Il ne m’a point fait ? Pour que le vase dise du potier : Il n’a point d’intelligence ?
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRAQuelle folie ! Le potier sera-t-il donc estimé pour de l’argile, que l’œuvre dise de l’ouvrier : «?Il ne m’a point faite ;?» et que le vase dise du potier : «?Il n’y entend rien ??»
BPCQuelle folie ! Le potier doit-il être regardé comme de l’argile, - de sorte que l’ouvrage dise à l’ouvrier : “Il ne m’a pas fait”, - et que le vase dise au potier : “Il n’y entend rien” ?
JERQuelle perversité ! Le potier ressemble-t-il à l’argile pour qu’une œuvre ose dire à celui qui l’a faite : "Il ne m’a pas faite", et un pot à son potier : "Il ne sait pas travailler ?"
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGQuelle perversité est la vôtre! Le potier doit-il être considéré comme de l’argile, Pour que l’ouvrage dise de l’ouvrier: Il ne m’a point fait? Pour que le vase dise du potier: Il n’a point d’intelligence?
CHUVotre retournement ! Comme argile de potier sera-t-il compté, pour que le fait dise à son faiseur : « Il ne m’a pas fait »; et que le pot dise à son potier : « Il ne m’a pas discerné. »
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPVous raisonnez de travers: mettrez-vous sur le même plan le potier et son argile? S’il fait une chose, va-t-elle lui dire: “Tu ne m’as pas fabriquée”? Celui qu’on a modelé, va-t-il dire au modeleur: “Tu n’y connais rien”?
S21Quelle perversité que la vôtre ! Va-t-on assimiler le potier à l’argile pour que l’objet puisse dire de celui qui l’a fait : « Il ne m’a pas fabriqué », pour que le vase puisse dire de celui qui le façonne : « Il n’a pas d’intelligence » ?
KJFCertainement votre façon de mettre les choses sens dessus dessous sera estimée comme l’argile du potier: pour que l’ouvrage dise de celui qui l’a fait: Il ne m’a pas fait? ou la chose formée dira-t-elle de celui qui l’a formée: Il n’y comprend rien?
LXXοὐχ ὡς ὁ πηλὸς τοῦ κεραμέως λογισθήσεσθε μὴ ἐρεῖ τὸ πλάσμα τῷ πλάσαντι οὐ σύ με ἔπλασας ἢ τὸ ποίημα τῷ ποιήσαντι οὐ συνετῶς με ἐποίησας.
VULperversa est haec vestra cogitatio quasi lutum contra figulum cogitet et dicat opus factori suo non fecisti me et figmentum dicat fictori suo non intellegis
BHSהַ֨פְכְּכֶ֔ם אִם־כְּחֹ֥מֶר הַיֹּצֵ֖ר יֵֽחָשֵׁ֑ב כִּֽי־יֹאמַ֨ר מַעֲשֶׂ֤ה לְעֹשֵׂ֨הוּ֙ לֹ֣א עָשָׂ֔נִי וְיֵ֛צֶר אָמַ֥ר לְיֹוצְרֹ֖ו לֹ֥א הֵבִֽין׃
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !