Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Esaïe 28.4

Esaïe 28.4 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Et cette fleur passagère qui fait la vanité et la joie de celui qui habite au haut de la vallée grasse, sera semblable à un fruit qui est mûr avant les autres fruits de l’automne, que celui qui l’aperçoit prend de la main, et le mange en même temps.
MAREt la noblesse de sa gloire qui est sur le sommet de la grasse vallée ne sera qu’une fleur qui tombe ; ils seront comme les fruits hâtifs avant l’Eté, lesquels incontinent que quelqu’un a vus, il les dévore dès qu’il les a dans sa main.
OSTEt il en sera de la fleur fanée, son plus bel ornement, qui domine la vallée fertile, comme des fruits hâtifs avant la récolte ; on les voit, et sitôt qu’on les a dans la main, on les dévore.
CAHLa fleur fanée de sa magnifique parure qui est au-dessus de la grasse vallée sera comme le fruit hâtif avant l’été ; on le voit à peine dans le calice, qu’il est dévoré.
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRet la fleur qui passe, leur parure brillante, sise sur une cime dans la vallée fertile, sera comme avant la récolte la figue primeur ; on l’aperçoit ; à peine dans la main, elle est avalée.
LAUEt il en sera de la fleur qui se flétrit, sa splendide parure qui est sur la tête de la grasse vallée, comme de la figue hâtive avant l’été : dès que celui qui l’aperçoit l’a dans la main, il l’avale.
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYet la fleur flétrie de son bel ornement qui est sur le sommet de la riche vallée sera comme un fruit précoce avant l’été : dès que celui qui l’aperçoit l’a vu, à peine il est dans sa main, il l’avale.
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANet il en sera de la fleur qui se fane, ornement de leur parure, qui couronne la grasse vallée, comme d’une figue mûrie avant l’été ; on la voit, et à peine l’a-t-on dans la main, qu’on l’avale.
ZAKet il adviendra de ce diadème flétri qui pare son orgueil, qui couronne sa tête brillante de parfums, comme d’une primeur avant l’été, laquelle, à peine aperçue, à peine dans la main, est déjà dévorée.
VIGEt la fleur passagère qui fait le faste et la joie (de la gloire et de l’exultation) de ceux qui habitent en haut de la très fertile vallée, sera (tombera) comme un fruit qui mûrit avant les autres fruits de l’automne ; dès que quelqu’un l’aperçoit, il le prend de la main, et le mange(ra) (aussitôt).
FILEt la fleur passagère qui fait le faste et la joie de ceux qui habitent en haut de la très fertile vallée, sera comme un fruit qui mûrit avant les autres fruits de l’automne; dès que quelqu’un l’aperçoit, il le prend de la main, et le mange aussitôt.
LSGEt la fleur fanée, qui fait l’éclat de sa parure, Sur la cime de la fertile vallée, Sera comme une figue hâtive qu’on aperçoit avant la récolte, Et qui, à peine dans la main, est aussitôt avalée.
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRAet il en sera de la fleur éphémère qui fait l’éclat de leur parure, au sommet de la fertile vallée, comme d’une figue mûrie avant l’été ; celui qui l’aperçoit, l’a à peine dans la main, qu’il l’avale.
BPCEt la fleur fanée de sa magnifique parure sur la cime de la riche vallée - sera comme une figue précoce avant l’été : - celui qui l’aperçoit, à peine l’a-t-il dans sa main, qu’il l’avale.
JERet la fleur fanée de sa superbe splendeur sise au sommet de la grasse vallée. C’est comme une figue mûre avant l’été : qui l’aperçoit aussitôt la saisit et l’avale.
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGEt la fleur fanée, qui fait l’éclat de sa parure, Sur la cime de la fertile vallée, Sera comme une figue hâtive qu’on aperçoit avant la récolte, Et qui, à peine dans la main, est aussitôt avalée.
CHUEt c’est le bourgeon fané, la gazelle de sa splendeur, qui est sur la tête du val des huiles, comme prémice d’avant l’été que voit son voyant ; encore dans sa paume, il l’engloutit.
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPLeur splendide parure aux fleurs fanées sur le haut d’une riche vallée sera comme une figue mûre avant l’été: celui qui la voit la cueille et la mange.
S21la fleur fanée qui fait l’éclat de sa parure sur la cime de la vallée fertile sera comme une figue précoce qu’on aperçoit avant la récolte : à peine dans la main elle est aussitôt avalée.
KJFEt la glorieuse beauté, qui est sur le sommet de la grasse vallée ne sera qu’une fleur fanée, et comme un fruit précoce avant l’été; lequel quand celui qui regarde le voit, et sitôt qu’il est dans sa main, il l’avale.
LXXκαὶ ἔσται τὸ ἄνθος τὸ ἐκπεσὸν τῆς ἐλπίδος τῆς δόξης ἐπ’ ἄκρου τοῦ ὄρους τοῦ ὑψηλοῦ ὡς πρόδρομος σύκου ὁ ἰδὼν αὐτὸ πρὶν ἢ εἰς τὴν χεῖρα αὐτοῦ λαβεῖν θελήσει αὐτὸ καταπιεῖν.
VULet erit flos decidens gloriae exultationis eius qui est super verticem vallis pinguium quasi temporaneum ante maturitatem autumni quod cum aspexerit videns statim ut manu tenuerit devorabit illud
BHSוְֽהָ֨יְתָ֜ה צִיצַ֤ת נֹבֵל֙ צְבִ֣י תִפְאַרְתֹּ֔ו אֲשֶׁ֥ר עַל־רֹ֖אשׁ גֵּ֣יא שְׁמָנִ֑ים כְּבִכּוּרָהּ֙ בְּטֶ֣רֶם קַ֔יִץ אֲשֶׁ֨ר יִרְאֶ֤ה הָֽרֹאֶה֙ אֹותָ֔הּ בְּעֹודָ֥הּ בְּכַפֹּ֖ו יִבְלָעֶֽנָּה׃ ס
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !