×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Esaïe 23.3

Esaïe 23.3 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Esaïe 23.3  À travers les vastes eaux, le blé du Nil, La moisson du fleuve, était pour elle un revenu ; Elle était le marché des nations.

Segond dite « à la Colombe »

Esaïe 23.3  Sur les vastes eaux, les céréales du fleuve,
La moisson du Nil étaient pour elle un revenu ;
Elle était le marché des nations.

Nouvelle Bible Segond

Esaïe 23.3  Sur les grandes eaux, les céréales du Shihor, la moisson du Nil, faisaient ses revenus ; elle était le marché des nations.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Esaïe 23.3  À travers les vastes eaux, le blé du Nil, La moisson du fleuve, était pour elle un revenu ; Elle était le marché des nations.

Segond 21

Esaïe 23.3  Amenées à travers les vastes eaux, les céréales du Shichor, les moissons permises par le Nil, constituaient son revenu ; elle était le marché des nations.

Les autres versions

Bible du Semeur

Esaïe 23.3  Le blé semé le long du Nil,
les moissons qui croissaient sur les rives du fleuve étaient son revenu ;
elle était devenue le marché des nations.

Traduction œcuménique de la Bible

Esaïe 23.3  À travers les grandes eaux,
les semailles du Nil, la moisson du Fleuve
étaient son revenu :
elle était le marché des nations.

Bible de Jérusalem

Esaïe 23.3  aux eaux immenses. Le grain du Canal, la moisson du Nil, était sa richesse. Elle était le marché des nations.

Bible Annotée

Esaïe 23.3  À travers les grandes eaux, le blé du Nil, les moissons du fleuve étaient son revenu ; elle était le marché des nations.

John Nelson Darby

Esaïe 23.3  Et sur de grandes eaux la semence du Shikhor, la moisson du Nil, était son revenu ; et elle était le marché des nations.

David Martin

Esaïe 23.3  Les grains de Sihor [qui viennent] parmi les grandes eaux, la moisson du fleuve, était son revenu, et elle était la foire des nations.

Osterwald

Esaïe 23.3  À travers les grandes eaux, les grains du Shichor, les moissons du Nil, étaient son revenu ; elle était le marché des nations.

Auguste Crampon

Esaïe 23.3  À travers les grandes eaux, le blé du Nil, les moissons du fleuve étaient son revenu ; elle était le marché des nations !

Lemaistre de Sacy

Esaïe 23.3  Les semences que le Nil fait croître par le débordement de ses eaux, les moissons que l’Égypte doit à ce fleuve, étaient la nourriture de Tyr ; et elle était devenue comme la ville de commerce de toutes les nations.

André Chouraqui

Esaïe 23.3  Sur les eaux multiples, la semence de Shihor, la moisson du Ieor, sa récolte, c’était le transit des nations.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Esaïe 23.3  Ce verset n’existe pas dans cette traducton !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Esaïe 23.3  וּבְמַ֤יִם רַבִּים֙ זֶ֣רַע שִׁחֹ֔ר קְצִ֥יר יְאֹ֖ור תְּבֽוּאָתָ֑הּ וַתְּהִ֖י סְחַ֥ר גֹּויִֽם׃

Versions étrangères

New Living Translation

Esaïe 23.3  sailing over deep waters. They brought you grain from Egypt and harvests from along the Nile. You were the merchandise mart of the world.