×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Ecclésiaste 2.21

Ecclésiaste 2.21 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Ecclésiaste 2.21  Car tel homme a travaillé avec sagesse et science et avec succès, et il laisse le produit de son travail à un homme qui ne s’en est point occupé. C’est encore là une vanité et un grand mal.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Ecclésiaste 2.21  Car tel homme a travaillé avec sagesse et science et avec succès, et il laisse le produit de son travail à un homme qui ne s’en est point occupé. C’est encore là une vanité et un grand mal.

Segond 21

Ecclésiaste 2.21  En effet, un homme peut travailler avec sagesse, savoir-faire et succès, et il doit laisser le produit de son travail à un homme qui ne s’est donné aucune peine pour cela. Cela aussi, c’est de la fumée et c’est un grand malheur.

Les autres versions

Bible Annotée

Ecclésiaste 2.21  Car voici, un homme a travaillé avec sagesse, intelligence, habileté, et c’est à un homme qui n’a point travaillé qu’il laisse tout pour être sa part. Cela aussi est une vanité et un grand mal.

John Nelson Darby

Ecclésiaste 2.21  Car il y a tel homme qui a travaillé avec sagesse, et avec connaissance, et avec droiture, et qui laisse ce qu’il a acquis à un homme qui n’y a pas travaillé, pour être son partage. Cela aussi est vanité et un grand mal.

David Martin

Ecclésiaste 2.21  Car il y a tel homme, dont le travail a été avec sagesse, science, et adresse, qui néanmoins le laisse à celui qui n’y a point travaillé [comme étant] sa part ; cela aussi est une vanité et un grand mal.

Ostervald

Ecclésiaste 2.21  Car tel homme a travaillé avec sagesse, science et succès, et il laisse tout en partage à un homme qui n’y a point travaillé. Cela aussi est une vanité et un grand mal.

Lausanne

Ecclésiaste 2.21  car il est tel homme dont le labeur [s’est fait] avec sagesse, et avec science, et avec profit, et c’est à un homme qui ne s’en est point tourmenté qu’il le laisse comme sa part. Cela aussi est vanité, et grand mal.

Vigouroux

Ecclésiaste 2.21  Car après qu’un homme a travaillé avec sagesse, et avec science et sollicitude, il laisse ce qu’il a acquis à un être (homme) oisif. Cela aussi est donc (une) vanité et un grand mal.

Auguste Crampon

Ecclésiaste 2.21  Car, qu’un homme qui a déployé dans son travail sagesse, intelligence et habileté, en laisse le fruit en partage à un homme qui n’y a pas travaillé : c’est encore là une vanité et un grand mal.

Lemaistre de Sacy

Ecclésiaste 2.21  Car après qu’un homme a bien travaillé à acquérir la sagesse et la science, et qu’il s’est donné bien de la peine, il laisse tout ce qu’il a acquis à une personne qui n’aimera que l’oisiveté. Tout cela donc est une vanité et un grand mal.

Zadoc Kahn

Ecclésiaste 2.21  Car voilà un homme qui a travaillé avec sagesse, réflexion et succès, et il doit tout laisser en propriété à quelqu’un qui ne s’est donné aucun mal ! Cela aussi est vanité et souverainement mauvais.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Ecclésiaste 2.21  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Ecclésiaste 2.21  כִּי־יֵ֣שׁ אָדָ֗ם שֶׁעֲמָלֹ֛ו בְּחָכְמָ֥ה וּבְדַ֖עַת וּבְכִשְׁרֹ֑ון וּלְאָדָ֞ם שֶׁלֹּ֤א עָֽמַל־בֹּו֙ יִתְּנֶ֣נּוּ חֶלְקֹ֔ו גַּם־זֶ֥ה הֶ֖בֶל וְרָעָ֥ה רַבָּֽה׃

La Vulgate

Ecclésiaste 2.21  nam cum alius laboret in sapientia et doctrina et sollicitudine homini otioso quaesita dimittit et hoc ergo vanitas et magnum malum

La Septante

Ecclésiaste 2.21  ὅτι ἔστιν ἄνθρωπος οὗ μόχθος αὐτοῦ ἐν σοφίᾳ καὶ ἐν γνώσει καὶ ἐν ἀνδρείᾳ καὶ ἄνθρωπος ὃς οὐκ ἐμόχθησεν ἐν αὐτῷ δώσει αὐτῷ μερίδα αὐτοῦ καί γε τοῦτο ματαιότης καὶ πονηρία μεγάλη.