×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Ecclésiaste 2.18

Ecclésiaste 2.18 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Ecclésiaste 2.18  J’ai haï tout le travail que j’ai fait sous le soleil, et dont je dois laisser la jouissance à l’homme qui me succédera.

Segond dite « à la Colombe »

Ecclésiaste 2.18  J’ai haï toute la peine que je me donne sous le soleil, et dont je dois laisser (la jouissance) à l’homme qui me succédera.

Nouvelle Bible Segond

Ecclésiaste 2.18  J’ai détesté tout le travail que j’ai fait sous le soleil, et que je dois laisser à celui qui me succédera.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Ecclésiaste 2.18  J’ai haï tout le travail que j’ai fait sous le soleil, et dont je dois laisser la jouissance à l’homme qui me succédera.

Segond 21

Ecclésiaste 2.18  J’ai détesté tout le travail que j’ai accompli sous le soleil et dont je dois laisser la jouissance à l’homme qui me succédera.

Les autres versions

Bible du Semeur

Ecclésiaste 2.18  J’ai fini par prendre en dégoût tous les travaux que j’avais accomplis sous le soleil et pour lesquels je m’étais donné tant de peine, parce que je devrai tout laisser à mon successeur.

Traduction œcuménique de la Bible

Ecclésiaste 2.18  Moi, je déteste tout le travail que j’ai fait sous le soleil
et que j’abandonnerai à l’homme qui me succédera.

Bible de Jérusalem

Ecclésiaste 2.18  Je déteste le travail pour lequel j’ai pris de la peine sous le soleil, et que je laisse à mon successeur :

Bible Annotée

Ecclésiaste 2.18  J’ai haï tout le travail dont je me suis fatigué sous le soleil et que je dois laisser à l’homme qui viendra après moi.

John Nelson Darby

Ecclésiaste 2.18  Et j’ai haï tout le travail auquel j’ai travaillé sous le soleil, parce que je dois le laisser à l’homme qui sera après moi.

David Martin

Ecclésiaste 2.18  J’ai aussi haï tout mon travail, auquel je me suis occupé sous le soleil, parce que je le laisserai à l’homme qui sera après moi.

Osterwald

Ecclésiaste 2.18  Et j’ai haï tout le travail que j’ai fait sous le soleil ; parce que je le laisserai à l’homme qui sera après moi.

Auguste Crampon

Ecclésiaste 2.18  Et j’ai haï tout mon travail, que j’ai fait sous le soleil, et que je laisserai à l’homme qui viendra après moi.

Lemaistre de Sacy

Ecclésiaste 2.18  J’ai regardé ensuite avec détestation toute cette application si grande avec laquelle j’avais tant travaillé sous le soleil ; devant laisser après moi un héritier,

André Chouraqui

Ecclésiaste 2.18  Mais moi, je hais tout mon labeur que j’ai eu pour labeur, moi, sous le soleil, et que je laisserai à l’humain qui sera après moi.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Ecclésiaste 2.18  Ce verset n’existe pas dans cette traducton !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Ecclésiaste 2.18  וְשָׂנֵ֤אתִֽי אֲנִי֙ אֶת־כָּל־עֲמָלִ֔י שֶׁאֲנִ֥י עָמֵ֖ל תַּ֣חַת הַשָּׁ֑מֶשׁ שֶׁ֣אַנִּיחֶ֔נּוּ לָאָדָ֖ם שֶׁיִּהְיֶ֥ה אַחֲרָֽי׃

Versions étrangères

New Living Translation

Ecclésiaste 2.18  I am disgusted that I must leave the fruits of my hard work to others.