×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Ecclésiaste 2.18

Ecclésiaste 2.18 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Ecclésiaste 2.18  J’ai haï tout le travail que j’ai fait sous le soleil, et dont je dois laisser la jouissance à l’homme qui me succédera.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Ecclésiaste 2.18  J’ai haï tout le travail que j’ai fait sous le soleil, et dont je dois laisser la jouissance à l’homme qui me succédera.

Segond 21

Ecclésiaste 2.18  J’ai détesté tout le travail que j’ai accompli sous le soleil et dont je dois laisser la jouissance à l’homme qui me succédera.

Les autres versions

Bible Annotée

Ecclésiaste 2.18  J’ai haï tout le travail dont je me suis fatigué sous le soleil et que je dois laisser à l’homme qui viendra après moi.

John Nelson Darby

Ecclésiaste 2.18  Et j’ai haï tout le travail auquel j’ai travaillé sous le soleil, parce que je dois le laisser à l’homme qui sera après moi.

David Martin

Ecclésiaste 2.18  J’ai aussi haï tout mon travail, auquel je me suis occupé sous le soleil, parce que je le laisserai à l’homme qui sera après moi.

Ostervald

Ecclésiaste 2.18  Et j’ai haï tout le travail que j’ai fait sous le soleil ; parce que je le laisserai à l’homme qui sera après moi.

Lausanne

Ecclésiaste 2.18  Et je haïssais tout le travail dont je me tourmentais sous le soleil, et que je dois laisser à l’homme qui me succédera.

Vigouroux

Ecclésiaste 2.18  J’ai ensuite (de nouveau) détesté toute l’application si grande avec laquelle j’avais tant travaillé sous le soleil, devant laisser après moi un héritier

Auguste Crampon

Ecclésiaste 2.18  Et j’ai haï tout mon travail, que j’ai fait sous le soleil, et que je laisserai à l’homme qui viendra après moi.

Lemaistre de Sacy

Ecclésiaste 2.18  J’ai regardé ensuite avec détestation toute cette application si grande avec laquelle j’avais tant travaillé sous le soleil ; devant laisser après moi un héritier,

Zadoc Kahn

Ecclésiaste 2.18  Je finis aussi par détester tout le labeur auquel je m’étais adonné sous le soleil, et dont je dois laisser les fruits à quelqu’un qui me succédera.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Ecclésiaste 2.18  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Ecclésiaste 2.18  וְשָׂנֵ֤אתִֽי אֲנִי֙ אֶת־כָּל־עֲמָלִ֔י שֶׁאֲנִ֥י עָמֵ֖ל תַּ֣חַת הַשָּׁ֑מֶשׁ שֶׁ֣אַנִּיחֶ֔נּוּ לָאָדָ֖ם שֶׁיִּהְיֶ֥ה אַחֲרָֽי׃

La Vulgate

Ecclésiaste 2.18  rursum detestatus sum omnem industriam meam quae sub sole studiosissime laboravi habiturus heredem post me