×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Psaumes 65.9

Psaumes 65.9 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC C’est lui qui a conservé la vie à mon âme, et qui n’a point permis que mes pieds aient été ébranlés.
MARTu visites la terre, [et] après que tu l’as rendue altérée, tu l’enrichis amplement ; le ruisseau de Dieu est plein d’eau ; tu prépares leurs blés, après que tu l’as ainsi disposée.
OSTEt ceux qui habitent aux bouts de la terre, craignent à la vue de tes prodiges ; tu fais chanter de joie et le Levant et le Couchant.
CAHCeux qui habitent les extrémités sont effrayés de tes signes (miraculeux) ; tu remplis d’allégresse les commencements du matin et du soir.
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRles habitants de l’horizon s’effraient à ses miracles, et tu remplis d’allégresse les lieux d’où surgissent l’aube et le crépuscule.
LAUAlors ceux qui habitent aux bouts du monde craignent à cause de tes signes. Tu fais que les portes{Héb. les issues.} du matin et du soir poussent des cris de joie.
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYTu as visité la terre, tu l’as abreuvée, tu l’enrichis abondamment : le ruisseau de Dieu est plein d’eau. Tu prépares les blés, quand tu l’as ainsi préparée.
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANCeux qui habitent aux extrémités de la terre Craignent, à la vue de tes prodiges ; Tu fais chanter de joie les lieux D’où sortent l’aube et le crépuscule.
ZAKTu veilles sur la terre et tu l’abreuves, tu la combles de richesses ; car le fleuve de Dieu déborde d’eau ; tu leur assures leur blé. C’est dans ce but que tu la prépares.
VIGC’est lui qui a conservé la vie à mon âme, et qui n’a point permis que mes pieds soient ébranlés.
FILet ceux qui habitent les extrémités de la terre seront effrayés par Vos prodiges; * Vous réjouirez les contrées de l’orient et de l’occident.
LSG(65.10) Tu visites la terre et tu lui donnes l’abondance, Tu la combles de richesses ; le ruisseau de Dieu est plein d’eau ; Tu prépares le blé, quand tu la fertilises ainsi.
SYNTu visites la terre, tu l’arroses, Tu l’enrichis abondamment. Les ruisseaux de Dieu sont pleins d’eau. Tu prépares le blé lorsque, pour fertiliser la terre,.
CRALes habitants des pays lointains craignent devant tes prodiges,
tu réjouis les extrémités, l’Orient et l’Occident.
BPCQuand tu visites la terre en l’arrosant, - tu lui assures la richesse ; En faisant couler à pleins bords l’eau des cieux, - tu nous prépares le froment, - car c’est ainsi que tu donnes la fécondité à la terre :
JERpris d’effroi, les habitants des bouts du monde ; tes signes font jubiler les portes du matin et du soir.
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGCeux qui habitent aux extrémités du monde s’effraient de tes prodiges ; Tu remplis d’allégresse l’orient et l’occident.
CHULes habitants des confins frémissent à tes signes. Tu fais jubiler les issues du matin et du soir.
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPet tes signes glacent d’effroi les peuples lointains. Mais quelle joie aux portes du soleil levant, et sur les lieux là-bas où il se couche!
S21Ceux qui habitent aux extrémités du monde s’effraient des signes que tu accomplis ; tu remplis d’allégresse le levant et le couchant.
KJFTu visites la terre, et tu l’arroses, tu l’enrichis grandement avec la rivière de Dieu qui est pleine d’eau; tu leur prépares du grain, quand tu l’as ainsi disposée.
LXXτοῦ θεμένου τὴν ψυχήν μου εἰς ζωὴν καὶ μὴ δόντος εἰς σάλον τοὺς πόδας μου.
VULqui posuit animam meam ad vitam et non dedit in commotionem pedes meos
BHS(65.8) וַיִּ֤ירְא֨וּ׀ יֹשְׁבֵ֣י קְ֭צָוֹת מֵאֹותֹתֶ֑יךָ מֹ֤וצָֽאֵי־בֹ֖קֶר וָעֶ֣רֶב תַּרְנִֽין׃
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !