×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Psaumes 28.1

Psaumes 28.1 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Psaumes 28.1  De David. Éternel ! C’est à toi que je crie. Mon rocher ! Ne reste pas sourd à ma voix, De peur que, si tu t’éloignes sans me répondre, Je ne sois semblable à ceux qui descendent dans la fosse.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Psaumes 28.1  De David. Éternel ! c’est à toi que je crie. Mon rocher ! ne reste pas sourd à ma voix, De peur que, si tu t’éloignes sans me répondre, Je ne sois semblable à ceux qui descendent dans la fosse.

Segond 21

Psaumes 28.1  De David. Éternel, c’est à toi que je crie. Mon rocher, ne reste pas sourd à ma voix ! Si tu t’éloignes sans me répondre, je deviendrai pareil à ceux qui descendent dans la tombe.

Les autres versions

King James en Français

Psaumes 28.1  Psaume de David. À toi je crierai, ô SEIGNEUR mon roc, ne sois pas silencieux envers moi, de peur que si tu gardes le silence envers moi, je ne devienne semblable à ceux qui descendent dans la fosse.

Bible Annotée

Psaumes 28.1  De David. Je crie à toi, Éternel ! Mon Rocher ! Ne sois pas muet, te détournant de moi, De peur que, si tu t’éloignes, sans me répondre, Je ne sois semblable à ceux qui descendent dans la fosse ;

John Nelson Darby

Psaumes 28.1  Éternel ! je crie à toi ; mon rocher ! ne te tais point envers moi ; de peur que, si tu gardes le silence envers moi, je ne sois fait semblable à ceux qui descendent dans la fosse.

David Martin

Psaumes 28.1  Psaume de David. Je crie à toi, ô Éternel ! mon rocher, ne te rends point sourd envers moi, de peur que si tu ne me réponds, je ne sois fait semblable à ceux qui descendent en la fosse.

Ostervald

Psaumes 28.1  Psaume de David. Je crie à toi, Éternel ! Mon rocher, ne sois pas sourd à ma voix, de peur que si tu gardes le silence, je ne devienne semblable à ceux qui descendent dans la fosse.

Lausanne

Psaumes 28.1  De David.
Éternel ! c’est vers toi que je crie ; ô mon Rocher ! ne sois point sourd [te détournant] de moi : de peur que, si tu gardes le silence envers moi, je ne sois rendu semblable à ceux qui descendent dans la fosse.

Vigouroux

Psaumes 28.1  (Psaume de David.) Pour la fin (consommation) de la fête des tabernacles.Offrez au Seigneur, enfants de Dieu, offrez au Seigneur les (des) petits des béliers.[28.1 Apportez, etc. Comparer à Psaumes, 95, 7-9.] [28.1-11 Tableau de la grandeur de Dieu manifestée dans l’orage, au moment de la translation de l’arche. ― Ce psaume est un des plus beaux poèmes descriptifs de toute la collection. A l’aide de quelques traits bien choisis, David dépeint d’une manière parfaite tout ce qu’il y a à la fois de magnifique et de terrible dans les éléments déchaînés. Dans le texte original, l’harmonie imitative du style fait entendre en quelque sorte les roulements prolongés du tonnerre, dans cette voix du Seigneur ou la foudre, sept fois répétée. ― Dans cette description, il y a deux scènes qui forment entre elles un admirable contraste, l’une sur la terre, l’autre dans le ciel. L’orage éclate avec fureur au nord de la Palestine, sur le Liban. Les cèdres qui font sa gloire volent en éclats, et leurs débris bondissent sur les flancs de la montagne comme un jeune taureau. La montagne elle-même tremble, ébranlée dans ses fondements. La tempête travers la terre d’Israël en lançant ses éclairs. Elle atteint au sud le désert de Cadès, où les biches mettent bas d’épouvante. L’homme a fui l’ouragan. Il ne paraît pas dans ce tableau ; il a été rendu muet par la terreur. Et, pendant que le monde est ainsi ébranlé et vacillant, que fait Dieu ? Il est assis en paix sur son trône. Que Dieu fortifie donc son peuple ! ― Le tableau est encadré dans une exhortation à honorer Dieu et une invocation au Seigneur pour qu’il donne la paix à Israël.]

Auguste Crampon

Psaumes 28.1  De David. C’est vers toi, Yahweh, que je crie ; mon rocher, ne reste pas sourd à ma voix, de peur que, si tu gardes le silence, je ne ressemble à ceux qui descendent dans la fosse.

Lemaistre de Sacy

Psaumes 28.1  Psaume de David, pour la perfection, ou la consommation du tabernacle. Apportez au Seigneur vos présents , enfants de Dieu ; apportez au Seigneur les petits des béliers : rendez au Seigneur la gloire et l’honneur qui lui sont dus.

Zadoc Kahn

Psaumes 28.1  De David. C’est vers toi que je crie, ô Seigneur ! Mon Rocher, ne m’oppose pas ton silence, car si tu gardais le silence à mon égard, je serais pareil à ceux qui descendent au tombeau.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Psaumes 28.1  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Psaumes 28.1  לְדָוִ֡ד אֵ֘לֶ֤יךָ יְהוָ֨ה׀ אֶקְרָ֗א צוּרִי֮ אַֽל־תֶּחֱרַ֪שׁ מִ֫מֶּ֥נִּי פֶּן־תֶּֽחֱשֶׁ֥ה מִמֶּ֑נִּי וְ֝נִמְשַׁ֗לְתִּי עִם־יֹ֥ורְדֵי בֹֽור׃

La Vulgate

Psaumes 28.1  psalmus David in consummatione tabernaculi adferte Domino filii Dei adferte Domino filios arietum

La Septante

Psaumes 28.1  ψαλμὸς τῷ Δαυιδ ἐξοδίου σκηνῆς ἐνέγκατε τῷ κυρίῳ υἱοὶ θεοῦ ἐνέγκατε τῷ κυρίῳ υἱοὺς κριῶν ἐνέγκατε τῷ κυρίῳ δόξαν καὶ τιμήν.