×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Psaumes 142.5

Psaumes 142.5 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Je me suis souvenu des jours anciens : j’ai médité sur toutes vos œuvres ; et je m’appliquais à considérer les ouvrages de vos mains.
MARÉternel, je me suis écrié vers toi ; j’ai dit, tu es ma retraite [et] ma portion en la terre des vivants.
OSTRegarde à ma droite, et vois ! Personne ne me reconnaît ; tout refuge me manque ; personne n’a souci de mon âme.
CAHRegarde à droite et vois, nul ne me reconnaît, tout refuge est perdu pour moi, nul ne s’informe de ma vie.
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRRegarde à droite, et considère : je n’ai personne qui me connaisse ; tout refuge m’est ôté, personne ne s’enquiert de moi.
LAURegarde à droite et considère ; personne ne me reconnaît, tout asile me manque, personne ne s’enquiert de mon âme.
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYJ’ai crié vers toi, Éternel ! j’ai dit : Tu es mon refuge, ma part dans la terre des vivants.
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANRegarde à ma droite et vois ! Personne n’a soin de moi.
Tout refuge est perdu pour moi,
Personne ne s’inquiète de mon âme !
ZAKAinsi je crie vers toi, ô Éternel, je dis : “ c’est toi qui es mon abri, mon lot sur la terre des vivants ! ”
VIGJe me suis souvenu des jours anciens ; j’ai médité sur toutes vos œuvres ; j’ai médité sur les ouvrages de vos mains.
FILJe considérais à ma droite, et je regardais, * et il n’y avait personne qui me connût. Tout moyen de m’enfuir m’est ôté, * et nul ne cherche à sauver ma vie.
LSG(142.6) Éternel ! C’est à toi que je crie. Je dis : Tu es mon refuge, Mon partage sur la terre des vivants.
SYNJe crie vers toi, ô Éternel, Et je dis : Tu es mon asile. Mon partage sur la terre des vivants.
CRAJette les yeux à ma droite et vois :
personne ne me reconnaît ;
tout refuge me fait défaut,
nul n’a souci de mon âme.
BPCJe crie vers toi, ô Yahweh - je dis : tu es mon refuge - et mon héritage dans la terre des vivants ;
JERRegarde à droite et vois, pas un qui me reconnaisse. Le refuge se dérobe à moi, pas un qui ait soin de mon âme.
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGJette les yeux à droite, et regarde ! Personne ne me reconnaît, Tout refuge est perdu pour moi, Nul ne prend souci de mon âme.
CHURegarde à droite et vois : nul ne me reconnaît ! Tout refuge est perdu pour moi ; nul n’est en quête de mon être.
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPRegarde sur ma droite, et vois: pas un qui me reconnaisse. Tout espoir de fuir s’est envolé, et personne ne s’inquiète pour moi.
S21Regarde à droite et constate-le : personne ne me reconnaît, je ne sais plus où trouver refuge, personne ne s’inquiète pour ma vie.
KJFJ’ai crié à toi, ô SEIGNEUR, j’ai dit: Tu es mon refuge, et ma portion dans la terre des vivants.
LXXἐμνήσθην ἡμερῶν ἀρχαίων καὶ ἐμελέτησα ἐν πᾶσι τοῖς ἔργοις σου ἐν ποιήμασιν τῶν χειρῶν σου ἐμελέτων.
VULmemor fui dierum antiquorum meditatus sum in omnibus operibus tuis in factis manuum tuarum meditabar
BHS(142.4) הַבֵּ֤יט יָמִ֨ין׀ וּרְאֵה֮ וְאֵֽין־לִ֪י מַ֫כִּ֥יר אָבַ֣ד מָנֹ֣וס מִמֶּ֑נִּי אֵ֖ין דֹּורֵ֣שׁ לְנַפְשִֽׁי׃
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !