×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Psaumes 129.2

Psaumes 129.2 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Psaumes 129.2  Ils m’ont assez opprimé dès ma jeunesse, Mais ils ne m’ont pas vaincu.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Psaumes 129.2  Ils m’ont assez opprimé dès ma jeunesse, Mais ils ne m’ont pas vaincu.

Segond 21

Psaumes 129.2  on m’a souvent combattu depuis ma jeunesse, mais on ne m’a pas vaincu.

Les autres versions

Bible Annotée

Psaumes 129.2  Ils m’ont assez tourmenté dès ma jeunesse ; Pourtant ils ne m’ont rien pu !

John Nelson Darby

Psaumes 129.2  Ils m’ont souvent opprimé dès ma jeunesse ; cependant ils n’ont pas prévalu sur moi.

David Martin

Psaumes 129.2  Ils m’ont souvent tourmenté dès ma jeunesse ; [toutefois] ils n’ont point encore été plus forts que moi.

Ostervald

Psaumes 129.2  Ils m’ont fort tourmenté dès ma jeunesse, mais ils n’ont pas prévalu sur moi.

Lausanne

Psaumes 129.2  ils m’ont souvent tourmenté dès ma jeunesse, Cependant ils n’ont pas prévalu sur moi.

Vigouroux

Psaumes 129.2  Seigneur, exaucez ma voix. Que vos oreilles soient (deviennent) attentives à la voix de ma supplication.

Auguste Crampon

Psaumes 129.2  Ils m’ont cruellement opprimé dès ma jeunesse, mais ils n’ont pas prévalu contre moi.

Lemaistre de Sacy

Psaumes 129.2  Seigneur ! écoutez ma voix. Que vos oreilles se rendent attentives à la voix de ma prière.

Zadoc Kahn

Psaumes 129.2  violemment on m’a persécuté dès me jeunesse, mais on n’a pu triompher de moi.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Psaumes 129.2  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Psaumes 129.2  רַ֭בַּת צְרָר֣וּנִי מִנְּעוּרָ֑י גַּ֝ם לֹא־יָ֥כְלוּ לִֽי׃

La Vulgate

Psaumes 129.2  Domine exaudi vocem meam fiant aures tuae intendentes in vocem deprecationis meae

La Septante

Psaumes 129.2  κύριε εἰσάκουσον τῆς φωνῆς μου γενηθήτω τὰ ὦτά σου προσέχοντα εἰς τὴν φωνὴν τῆς δεήσεώς μου.