×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Psaumes 1.4

Psaumes 1.4 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Psaumes 1.4  Il n’en est pas ainsi des méchants : Ils sont comme la paille que le vent dissipe.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Psaumes 1.4  Il n’en est pas ainsi des méchants : Ils sont comme la paille que le vent dissipe.

Segond 21

Psaumes 1.4  Les méchants, au contraire, ressemblent à la paille que le vent disperse.

Les autres versions

Bible Annotée

Psaumes 1.4  Tels ne sont pas les méchants, Mais ils sont comme la balle que le vent emporte ;

John Nelson Darby

Psaumes 1.4  Il n’en est pas ainsi des méchants, mais ils sont comme la balle que le vent chasse.

David Martin

Psaumes 1.4  Il n’en sera pas ainsi des méchants ; mais ils seront comme la balle que le vent chasse au loin.

Ostervald

Psaumes 1.4  Il n’en sera pas ainsi des méchants ; mais ils seront comme la paille que le vent chasse au loin.

Lausanne

Psaumes 1.4  Il n’en est pas ainsi des méchants, mais ils sont comme la balle que le vent chasse.

Vigouroux

Psaumes 1.4  Il n’en est pas ainsi des impies, (non) il n’en est pas ainsi ; (mais) ils sont comme la poussière que le vent disperse de dessus la surface du sol (de la terre).[1.4-6 Malheur du pécheur.]

Auguste Crampon

Psaumes 1.4  Il n’en est pas ainsi des impies : ils sont comme la paille que chasse le vent.

Lemaistre de Sacy

Psaumes 1.4  Il n’en est pas ainsi des impies  ; il n’en est pas ainsi : mais ils sont comme la poussière que le vent emporte de dessus la face de la terre.

Zadoc Kahn

Psaumes 1.4  Tels ne sont pas les méchants, mais plutôt comme le chaume que pourchasse le vent.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Psaumes 1.4  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Psaumes 1.4  לֹא־כֵ֥ן הָרְשָׁעִ֑ים כִּ֥י אִם־כַּ֝מֹּ֗ץ אֲֽשֶׁר־תִּדְּפֶ֥נּוּ רֽוּחַ׃

La Vulgate

Psaumes 1.4  non sic impii non sic; sed tamquam pulvis quem proicit ventus a facie terrae;