×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Job 9.33

Job 9.33 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Job 9.33  Il n’y a pas entre nous d’arbitre, Qui pose sa main sur nous deux.

Segond dite « à la Colombe »

Job 9.33  Il n’y a pas entre nous d’arbitre,
Qui pose sa main sur nous deux.

Nouvelle Bible Segond

Job 9.33  Il n’y a pas entre nous d’arbitre qui puisse poser sa main sur nous deux.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Job 9.33  Il n’y a pas entre nous d’arbitre, Qui pose sa main sur nous deux.

Segond 21

Job 9.33  Il n’y a pas entre nous de médiateur qui pose sa main sur nous deux.

Les autres versions

Bible du Semeur

Job 9.33  Il n’y a pas d’arbitre pouvant s’interposer
et trancher entre nous.

Traduction œcuménique de la Bible

Job 9.33  S’il existait entre nous un arbitre
pour poser sa main sur nous deux,

Bible de Jérusalem

Job 9.33  Pas d’arbitre entre nous pour poser la main sur nous deux,

Bible Annotée

Job 9.33  Il n’y a pas entre nous d’arbitre Qui pose sa main sur nous deux.

John Nelson Darby

Job 9.33  Il n’y a pas entre nous un arbitre qui mettrait sa main sur nous deux.

David Martin

Job 9.33  [Mais] il n’y a personne qui prît connaissance de la cause qui serait entre nous, [et] qui mît la main sur nous deux.

Osterwald

Job 9.33  Il n’y a pas d’arbitre entre nous, qui pose sa main sur nous deux.

Auguste Crampon

Job 9.33  Il n’y a pas entre nous d’arbitre qui pose sa main sur nous deux.

Lemaistre de Sacy

Job 9.33  Il n’y a personne qui puisse reprendre les deux parties, ni mettre sa main entre les deux.

André Chouraqui

Job 9.33  Il n’existe pas d’accusateur entre nous qui place sa main sur nous deux.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Job 9.33  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Job 9.33  לֹ֣א יֵשׁ־בֵּינֵ֣ינוּ מֹוכִ֑יחַ יָשֵׁ֖ת יָדֹ֣ו עַל־שְׁנֵֽינוּ׃

Versions étrangères

New Living Translation

Job 9.33  If only there were a mediator who could bring us together, but there is none.