×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Job 2.10

Job 2.10 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Job 2.10  Mais Job lui répondit : Tu parles comme une femme insensée. Quoi ! Nous recevons de Dieu le bien, et nous ne recevrions pas aussi le mal ! En tout cela Job ne pécha point par ses lèvres.

Segond dite « à la Colombe »

Job 2.10  Mais il lui répondit : Tu parles comme une femme insensée ! Quoi ! nous recevrions de Dieu le bien, et nous ne recevrions pas aussi le mal ! En tout cela, Job ne pécha point par ses lèvres.

Nouvelle Bible Segond

Job 2.10  Mais il lui répondit : Tu parles comme une folle ! Nous recevrions de Dieu le bonheur, et nous ne recevrions pas aussi le malheur ! En tout cela, Job ne pécha pas par ses lèvres.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Job 2.10  Mais Job lui répondit : Tu parles comme une femme insensée. Quoi ! nous recevons de Dieu le bien, et nous ne recevrions pas aussi le mal ! En tout cela Job ne pécha point par ses lèvres.

Segond 21

Job 2.10  Mais Job lui répondit : « Tu tiens le langage d’une folle. Nous acceptons le bien de la part de Dieu, et nous n’accepterions pas aussi le mal ? » Dans tout cela, Job ne pécha pas par ses lèvres.

Les autres versions

Bible du Semeur

Job 2.10  Mais il lui répondit : - Tu parles comme une insensée. Quoi ! nous recevrions de Dieu le bonheur, et nous ne recevrions pas aussi le malheur ! Au milieu de tous ces malheurs, Job ne commit pas de péché dans tout ce qu’il dit.

Traduction œcuménique de la Bible

Job 2.10  Il lui dit : « Tu parles comme une folle. Nous acceptons le bonheur comme un don de Dieu. Et le malheur, pourquoi ne l’accepterions-nous pas aussi ? » En tout cela, Job ne pécha point par ses lèvres.

Bible de Jérusalem

Job 2.10  Job lui répondit : "Tu parles comme une folle. Si nous accueillons le bonheur comme un don de Dieu, comment ne pas accepter de même le malheur !" En toute cette infortune, Job ne pécha point en paroles.

Bible Annotée

Job 2.10  Et il lui dit : Tu parles comme parle une femme insensée. Quoi ! Nous recevrions les biens de la main de Dieu, et nous n’en recevrions pas les maux ? En tout cela, Job ne pécha point par ses lèvres.

John Nelson Darby

Job 2.10  Maudis Dieu et meurs. Et il lui dit : Tu parles comme parlerait l’une des insensées ; nous avons reçu le bien aussi de la part de Dieu, et nous ne recevrions pas le mal ? En tout cela Job ne pécha point de ses lèvres.

David Martin

Job 2.10  Et il lui répondit : Tu parles comme une femme insensée. Quoi ! nous recevrions de Dieu les biens, et nous n’en recevrions pas les maux ? En tout cela Job ne pécha point par ses lèvres.

Osterwald

Job 2.10  Et il lui dit : Tu parles comme une femme insensée ! Nous recevons le bien de la part de Dieu, et nous ne recevrions pas le mal ! En tout cela, Job ne pécha point par ses lèvres.

Auguste Crampon

Job 2.10  Il lui dit : « Tu parles comme une femme insensée. Nous recevons de Dieu le bien, et nous n’en recevrions pas aussi le mal ? » En tout cela, Job ne pécha point par ses lèvres.

Lemaistre de Sacy

Job 2.10  Job lui répondit : Vous parlez comme une femme qui n’a point de sens. Si nous avons reçu les biens de la main du Seigneur, pourquoi n’en recevrons-nous pas aussi les maux ? Ainsi dans toutes ces choses Job ne pécha point par ses lèvres.

André Chouraqui

Job 2.10  Il lui dit : « Tu parles comme parle une de ces charognes ! Nous acceptons le bien d’Elohîms : n’accepterions-nous pas aussi le mal ? En tout cela Iob n’a pas fauté de ses lèvres

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Job 2.10  Ce verset n’existe pas dans cette traducton !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Job 2.10  וַיֹּ֣אמֶר אֵלֶ֗יהָ כְּדַבֵּ֞ר אַחַ֤ת הַנְּבָלֹות֙ תְּדַבֵּ֔רִי גַּ֣ם אֶת־הַטֹּ֗וב נְקַבֵּל֙ מֵאֵ֣ת הָאֱלֹהִ֔ים וְאֶת־הָרָ֖ע לֹ֣א נְקַבֵּ֑ל בְּכָל־זֹ֛את לֹא־חָטָ֥א אִיֹּ֖וב בִּשְׂפָתָֽיו׃ פ

Versions étrangères

New Living Translation

Job 2.10  But Job replied, "You talk like a godless woman. Should we accept only good things from the hand of God and never anything bad?" So in all this, Job said nothing wrong.