×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Esther 4.11

Esther 4.11 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Tous les serviteurs du roi, et toutes les provinces de son empire, savent que qui que ce soit, homme ou femme, qui entre dans la salle intérieure du roi sans y avoir été appelé par son ordre , est mis à mort infailliblement à la même heure, à moins que le roi n’étende vers lui son sceptre d’or, pour marque de clémence, et qu’il lui sauve ainsi la vie. Comment donc puis-je maintenant aller trouver le roi ; puisqu’il y a déjà trente jours qu’il ne m’a point fait appeler ?
MARTous les serviteurs du Roi, et le peuple des provinces du Roi savent qu’il n’y a ni homme, ni femme qui entre chez le Roi au parvis de dedans, sans y être appelé, [et] que c’est une de ses lois, de le faire mourir ; à moins que le Roi ne lui ait tendu le sceptre d’or, car en ce cas-là il a la vie sauve ; or il y a déjà trente jours que je n’ai point été appelée pour entrer chez le Roi.
OSTTous les serviteurs du roi et le peuple des provinces du roi savent que c’est une loi, la même pour tous, que quiconque, homme ou femme, entre chez le roi, dans la cour intérieure, sans y être appelé, est mis à mort ; il n’y a que celui à qui le roi tend le sceptre d’or, qui puisse vivre ; et moi je n’ai point été appelée pour entrer chez le roi depuis trente jours.
CAHTous les serviteurs du roi et les peuples des provinces du roi savent que tout homme ou femme qui entrerait chez le roi, dans le parvis intérieur, sans être appelé, la loi est unique, il est mis à mort, exceptée la personne à qui le roi tend le sceptre d’or, celle-là reste en vie ; et moi, je n’ai pas été appelée chez le roi, voilà trente jours.
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRTous les serviteurs du roi et les peuples des provinces du roi savent que quiconque, homme et femme, entre chez le roi dans la cour intérieure, sans être appelé, est, en vertu d’une loi spéciale, passible de la mort, à moins que le roi ne lui tende son sceptre d’or pour lui laisser la vie. Or je n’ai point été appelée à entrer chez le roi voici trente jours.
LAUTous les esclaves du roi et le peuple des provinces du roi savent que si quelqu’un, homme ou femme, entre chez le roi dans la cour intérieure sans être appelé ; le décret [dit] de lui uniformément qu’il doit mourir, à moins que le roi ne lui tende son sceptre d’or, et il vit ; et moi, je n’ai pas été appelée à entrer chez le roi ces trente jours.
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYTous les serviteurs du roi et le peuple des provinces du roi savent que pour quiconque, homme ou femme, entre auprès du roi, dans la cour intérieure, sans avoir été appelé, il existe une même loi prescrivant de le mettre à mort, à moins que le roi ne lui tende le sceptre d’or, pour qu’il vive ; et moi, je n’ai pas été appelée à entrer vers le roi ces trente jours.
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANTous les serviteurs du roi et le peuple des provinces du roi savent que pour quiconque, homme ou femme, entre vers le roi dans la cour intérieure sans avoir été appelé, il y a une seule loi : on le met à mort, à moins que le roi ne lui tende son sceptre d’or, et alors il vit. Et moi je n’ai pas été appelée à entrer chez le roi depuis trente jours.
ZAK“ Tous les serviteurs du roi et la population des provinces du roi savent que toute personne, homme ou femme, qui pénètre chez le roi, dans la cour intérieure, sans avoir été convoquée, une loi égale pour tous la rend passible de la peine de mort; celui-là seul à qui le roi tend son sceptre d’or a la vie sauve. Or, moi, je n’ai pas été invitée à venir chez le roi voilà trente jours. ”
VIGTous les serviteurs du roi et toutes les provinces de son empire savent que qui que ce soit, homme ou femme, qui entre dans la cour intérieure du roi sans y avoir été appelé, est aussitôt mis à mort sans aucun délai, à moins que le roi n’étende vers lui son sceptre d’or en signe de clémence, et qu’il ne lui sauve ainsi la vie. Comment donc pourrais-je entrer chez le roi, moi qui, depuis déjà trente jours, n’ai pas été appelée auprès de lui ?[4.11 Le vestibule, etc. ; c’est-à-dire le vestibule qui précédait immédiatement la chambre où était le roi.]
FILTous les serviteurs du roi et toutes les provinces de son empire savent que qui que ce soit, homme ou femme, qui entre dans la cour intérieure du roi sans y avoir été appelé, est aussitôt mis à mort sans aucun délai, à moins que le roi n’étende vers lui son sceptre d’or en signe de clémence, et qu’il ne lui sauve ainsi la vie. Comment donc pourrais-je entrer chez le roi, moi qui, depuis déjà trente jours, n’ai pas été appelée auprès de lui?
LSGTous les serviteurs du roi et le peuple des provinces du roi savent qu’il existe une loi portant peine de mort contre quiconque, homme ou femme, entre chez le roi, dans la cour intérieure, sans avoir été appelé ; celui-là seul a la vie sauve, à qui le roi tend le sceptre d’or. Et moi, je n’ai point été appelée auprès du roi depuis trente jours.
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRA" Tous les serviteurs du roi et le peuple de ses provinces savent que si quelqu’un, homme ou femme, pénètre chez le roi, dans la cour intérieure, sans avoir été appelé, l’unique loi qu’on lui applique porte peine de mort ; à moins que le roi, lui tendant son sceptre d’or, ne lui donne la vie. Et moi, je n’ai pas été appelée à aller auprès du roi depuis trente jours. "
BPC“Tous les familiers du roi et le peuple des provinces du roi sont informés de ceci : Quiconque, homme ou femme, s’avance vers le roi, dans le parvis intérieur, sans convocation, se verra appliquer une seule sentence : la mort ! à moins que le roi ne lui tende son sceptre d’or : dans ce cas, il aura la vie sauve. - Quant à moi, je n’ai pas été convoquée auprès du roi voici trente jours !”
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGTous les serviteurs du roi et le peuple des provinces du roi savent qu’il existe une loi prescrivant la peine de mort contre quiconque, homme ou femme, entre chez le roi, dans la cour intérieure, sans avoir été appelé ; celui-là seul a la vie sauve, à qui le roi tend le sceptre d’or. Et moi, je n’ai point été appelée auprès du roi depuis trente jours.
CHU« Tous les serviteurs du roi et le peuple des cités du roi savent que tout homme ou femme qui vient vers le roi dans la cour intérieure sans être convoqué, sa loi est une : le mettre à mort. Seul celui à qui le roi tend son sceptre d’or vit. Et moi je n’ai pas été appelée pour venir chez le roi voici trente jours ! »
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDP“Les serviteurs du roi savent bien, tout comme le peuple des provinces du roi, que quiconque, homme ou femme, entre chez le roi dans la cour intérieure sans avoir été appelé, doit être mis à mort. La loi ne fait pas d’exception à ce sujet, seul celui à qui le roi tend son sceptre d’or, conserve la vie sauve. Et moi, je n’ai pas été appelée chez le roi depuis 30 jours.”
S21« Tous les serviteurs du roi et la population de ses provinces savent que toute personne, homme ou femme, qui pénètre chez le roi, dans la cour intérieure, sans avoir été convoquée n’a droit qu’à un seul verdict : la mort. La seule personne qui reste en vie est celle à qui le roi tend le sceptre en or. Or, en ce qui me concerne, cela fait 30 jours que je n’ai pas été appelée vers lui. »
KJFTous les serviteurs du roi et le peuple des provinces du roi savent que c’est une loi, la même pour tous, que quiconque, homme ou femme, entre chez le roi, dans la cour intérieure, sans y être appelé, est mis à mort; il n’y a que celui à qui le roi tend le sceptre d’or, qui puisse vivre; et moi je n’ai point été appelée pour entrer chez le roi depuis trente jours.
LXXτὰ ἔθνη πάντα τῆς βασιλείας γινώσκει ὅτι πᾶς ἄνθρωπος ἢ γυνή ὃς εἰσελεύσεται πρὸς τὸν βασιλέα εἰς τὴν αὐλὴν τὴν ἐσωτέραν ἄκλητος οὐκ ἔστιν αὐτῷ σωτηρία πλὴν ᾧ ἐκτείνει ὁ βασιλεὺς τὴν χρυσῆν ῥάβδον οὗτος σωθήσεται κἀγὼ οὐ κέκλημαι εἰσελθεῖν πρὸς τὸν βασιλέα εἰσὶν αὗται ἡμέραι τριάκοντα.
VULomnes servi regis et cunctae quae sub dicione eius sunt norunt provinciae quod sive vir sive mulier invocatus interius atrium regis intraverit absque ulla cunctatione statim interficiatur nisi forte rex auream virgam ad eum tetenderit pro signo clementiae atque ita possit vivere ego igitur quomodo ad regem intrare potero quae triginta iam diebus non sum vocata ad eum
BHSכָּל־עַבְדֵ֣י הַמֶּ֡לֶךְ וְעַם־מְדִינֹ֨ות הַמֶּ֜לֶךְ יֹֽודְעִ֗ים אֲשֶׁ֣ר כָּל־אִ֣ישׁ וְאִשָּׁ֡ה אֲשֶׁ֣ר יָבֹֽוא־אֶל־הַמֶּלֶךְ֩ אֶל־הֶחָצֵ֨ר הַפְּנִימִ֜ית אֲשֶׁ֣ר לֹֽא־יִקָּרֵ֗א אַחַ֤ת דָּתֹו֙ לְהָמִ֔ית לְ֠בַד מֵאֲשֶׁ֨ר יֹֽושִׁיט־לֹ֥ו הַמֶּ֛לֶךְ אֶת־שַׁרְבִ֥יט הַזָּהָ֖ב וְחָיָ֑ה וַאֲנִ֗י לֹ֤א נִקְרֵ֨אתִי֙ לָבֹ֣וא אֶל־הַמֶּ֔לֶךְ זֶ֖ה שְׁלֹושִׁ֥ים יֹֽום׃
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !