Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Néhémie 4.11

Néhémie 4.11 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Et nos ennemis se dirent entre eux : Qu’ils ne sachent point notre dessein, afin que lorsqu’ils n’y penseront pas, nous venions tout d’un coup au milieu d’eux les tailler en pièces, et faire cesser l’ouvrage.
MAROr nos ennemis avaient dit : Qu’ils n’en sachent rien, et qu’ils n’en voient rien, jusqu’à ce que nous entrions au milieu d’eux, et que nous les mettions à mort, et fassions cesser l’ouvrage.
OSTEt nos ennemis disaient : Ils ne sauront et ne verront rien, jusqu’à ce que nous entrions au milieu d’eux. Nous les tuerons, et nous ferons cesser l’ouvrage.
CAHCeux qui bâtissaient la muraille et qui portaient la charge ou chargeaient, d’une main ils travaillaient et de l’autre ils tenaient le glaive.
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGREt nos adversaires avaient cette idée : il faut qu’ils ne se doutent, ne s’aperçoivent de rien, jusqu’à ce que nous soyons arrivés au milieu d’eux, et que nous les massacrions, et fassions cesser l’ouvrage.
LAUCeux qui bâtissaient la muraille, et ceux qui portaient les fardeaux, et ceux qui chargeaient, d’une main travaillaient à l’œuvre et de l’autre tenaient leur arme{Héb. le trait.}
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYEt nos ennemis disaient : Ils ne le sauront pas et ne le verront pas, jusqu’à ce que nous arrivions au milieu d’eux : et nous les tuerons, et nous ferons cesser l’ouvrage.
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANEt nos adversaires dirent : Ils ne sauront ni ne verront rien, jusqu’à ce que nous arrivions au milieu d’eux, et que nous les tuions et fassions cesser l’ouvrage.
ZAKEt nos adversaires disaient : « Ils ne se douteront ni ne s’apercevront de rien jusqu’à ce que nous pénétrions au milieu d’eux pour les massacrer, et ainsi nous mettrons fin à ce travail. »
VIG(La moitié de) Ceux qui bâtissaient les murs et ceux qui portaient ou chargeaient les fardeaux faisaient leur ouvrage d’une main et tenaient leur épée de l’autre.[4.11 De ceux qui bâtissaient, etc. On ne peut expliquer ces participes mis au génitif dans la Vulgate qu’en les considérant comme suppléments du mot la moitié, qui se trouve dans le verset précédent, et qui est en même temps sujet des singuliers faisait, tenait, car, sans cette supposition, ces singuliers deviennent eux-mêmes inexplicables.]
FILEt nos ennemis disaient : Qu’ils ne sachent point notre dessein, afin que nous venions tout à coup au milieu d’eux pour les tailler en pièces et faire cesser l’ouvrage.
LSGEt nos ennemis disaient : Ils ne sauront et ne verront rien jusqu’à ce que nous arrivions au milieu d’eux ; nous les tuerons, et nous ferons ainsi cesser l’ouvrage.
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRAParmi ceux qui bâtissaient la muraille, les uns, ceux qui portaient les fardeaux et s’en chargeaient, travaillaient d’une main à l’œuvre, pendant que l’autre tenait une arme ;
BPCEt nos ennemis disaient : “Ils ne sauront rien, ils ne verront rien, jusqu’à ce que nous arrivions au milieu d’eux : nous les massacrerons et nous ferons cesser l’ouvrage.”
JERqui bâtissait le rempart. Les porteurs aussi étaient armés : d’une main chacun assurait son travail, l’autre main serrant un javelot.
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGEt nos ennemis disaient : Ils ne sauront et ne verront rien jusqu’à ce que nous arrivions au milieu d’eux ; nous les tuerons, et nous ferons ainsi cesser l’ouvrage.
CHUles bâtisseurs du rempart, les porteurs de fardeaux les portent. D’une main ils font l’ouvrage, et de l’autre ils saisissent le glaive.
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPqui travaillaient sur le rempart. Ceux qui portaient les charges étaient armés, d’une main ils travaillaient et de l’autre ils tenaient leur lance.
S21Ceux qui construisaient la muraille et ceux qui portaient ou chargeaient les fardeaux travaillaient d’une main et tenaient une arme de jet de l’autre.
KJFEt nos ennemis disaient: Ils ne sauront et ne verront rien, jusqu’à ce que nous entrions au milieu d’eux. Nous les tuerons, et nous ferons cesser l’ouvrage.
LXXτῶν οἰκοδομούντων ἐν τῷ τείχει καὶ οἱ αἴροντες ἐν τοῖς ἀρτῆρσιν ἐν ὅπλοις ἐν μιᾷ χειρὶ ἐποίει αὐτὸ τὸ ἔργον καὶ μία ἐκράτει τὴν βολίδα.
VULaedificantium in muro et portantium onera et inponentium una manu sua faciebat opus et altera tenebat gladium
BHS(4.17) הַבֹּונִ֧ים בַּחֹומָ֛ה וְהַנֹּשְׂאִ֥ים בַּסֶּ֖בֶל עֹמְשִׂ֑ים בְּאַחַ֤ת יָדֹו֙ עֹשֶׂ֣ה בַמְּלָאכָ֔ה וְאַחַ֖ת מַחֲזֶ֥קֶת הַשָּֽׁלַח׃
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !