×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Esdras 5.5

Esdras 5.5 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Or l’œil de Dieu regarda favorablement les anciens des Juifs, et ces gens ne purent les empêcher de bâtir. Il fut arrêté que l’affaire serait rapportée à Darius, et que les Juifs répondraient devant lui à l’accusation qu’on formait contre eux.
MARMais parce que sur les Anciens des Juifs était l’œil de leur Dieu, on ne les fit point cesser, jusqu’à ce que l’affaire parvint à Darius, et qu’alors ils rapportassent des Lettres sur cela.
OSTMais l’œil de leur Dieu fut sur les anciens des Juifs, et on ne les fit point cesser, jusqu’à ce que l’affaire parvînt à Darius, et qu’alors on leur écrivît sur cet objet.
CAHMais l’œil de Dieu veillait sur les vieillards de Iehouda, de manière qu’on ne les interrompit pas jusqu’à ce que le rapport en arriva à Dariawesch, et qu’une lettre en revint sur cela.
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGREt l’œil de leur Dieu fut sur les Anciens des Juifs de telle sorte qu’on ne les entrava point en attendant que l’affaire fût portée devant Darius et qu’ensuite on leur récrivît sur cet objet.
LAUEt l’œil de leur Dieu fut sur les anciens des Juifs, et ils ne les arrêtèrent point en attendant que l’affaire parvint à Darius ; et alors ils renvoyèrent une lettre sur cet objet.
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYEt l’œil de leur Dieu était sur les anciens des Juifs ; et ils ne les firent pas cesser jusqu’à ce que l’affaire parvînt à Darius ; et alors ils répondirent par lettre à ce sujet.
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANEt l’œil de leur Dieu était sur les Anciens des Juifs, et on ne les empêcha pas de travailler, en attendant que l’affaire fût portée devant Darius et qu’ensuite on leur rendit réponse sur cet objet.
ZAKMais la protection de Dieu s’étendait sur les Anciens des Judéens, et on ne les empêcha pas de continuer avant qu’un rapport parvînt à Darius et qu’on leur retournât une réponse écrite sur cette affaire.
VIGOr l’œil de Dieu regarda favorablement les anciens des Juifs, et on ne put les arrêter. On convint que l’affaire serait portée à Darius, et qu’alors ils répondraient à cette accusation.[5.5 Les officiers persans consentirent à ce que le travail fût continué en attendant la décision de Darius.]
FILOr l’oeil de Dieu regarda favorablement les anciens des Juifs, et on ne put les arrêter. On convint que l’affaire serait portée à Darius, et qu’alors ils répondraient à cette accusation.
LSGMais l’œil de Dieu veillait sur les anciens des Juifs. Et on laissa continuer les travaux pendant l’envoi d’un rapport à Darius et jusqu’à la réception d’une lettre sur cet objet.
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRAMais l’œil de leur Dieu était sur les anciens des Juifs ; et on ne leur fit pas cesser les travaux jusqu’à ce que le rapport fût parvenu à Darius et que revint une lettre à ce sujet.
BPCOr l’œil de Dieu veillait sur les anciens des Juifs, et on ne leur fit pas cesser les travaux avant qu’un rapport parvint à Darius et qu’alors on leur donnât une réponse à ce sujet.
JERMais les yeux de leur Dieu étaient sur les anciens des Juifs : on ne les força pas à s’arrêter en attendant qu’un rapport parvînt à Darius et que fît retour un acte officiel à propos de cette affaire.
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGMais l’œil de Dieu veillait sur les anciens des Juifs. Et on laissa continuer les travaux pendant l’envoi d’un rapport à Darius et jusqu’à la réception d’une lettre sur cet objet.
CHUL’œil de leur Elohîms est sur les anciens des Iehoudîm. Ils ne les arrêtent pas jusqu’à ce que l’affaire soit allée à Dariavèsh. Ils répondent alors à cela par une missive.
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPMais Dieu veillait sur les anciens de Juda; on ne les obligea pas à cesser le travail le temps qu’on enverrait un rapport à Darius et qu’on attendrait sa réponse.
S21Cependant, Dieu veillait sur les anciens des Juifs et on laissa continuer les travaux pendant l’envoi d’un rapport à Darius et jusqu’à la réception d’une lettre sur cette affaire.
KJFMais l’œil de leur Dieu fut sur les anciens des Juifs, et on ne les fit point cesser, jusqu’à ce que l’affaire parvînt à Darius, et qu’alors on leur écrivît sur cet objet.
LXXκαὶ οἱ ὀφθαλμοὶ τοῦ θεοῦ ἐπὶ τὴν αἰχμαλωσίαν Ιουδα καὶ οὐ κατήργησαν αὐτούς ἕως γνώμη τῷ Δαρείῳ ἀπηνέχθη καὶ τότε ἀπεστάλη τῷ φορολόγῳ ὑπὲρ τούτου.
VULoculus autem Dei eorum factus est super senes Iudaeorum et non potuerunt inhibere eos placuitque ut res ad Darium referretur et tunc satisfacerent adversus accusationem illam
BHSוְעֵ֣ין אֱלָהֲהֹ֗ם הֲוָת֙ עַל־שָׂבֵ֣י יְהוּדָיֵ֔א וְלָא־בַטִּ֣לוּ הִמֹּ֔ו עַד־טַעְמָ֖א לְדָרְיָ֣וֶשׁ יְהָ֑ךְ וֶאֱדַ֛יִן יְתִיב֥וּן נִשְׁתְּוָנָ֖א עַל־דְּנָֽה׃ פ
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !