×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Esdras 4.20

Esdras 4.20 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Esdras 4.20  Il y eut à Jérusalem des rois puissants, maîtres de tout le pays de l’autre côté du fleuve, et auxquels on payait tribut, impôt, et droit de passage.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Esdras 4.20  Il y eut à Jérusalem des rois puissants, maîtres de tout le pays de l’autre côté du fleuve, et auxquels on payait tribut, impôt, et droit de passage.

Segond 21

Esdras 4.20  De plus, il y a eu à Jérusalem des rois puissants, qui ont exercé leur domination sur toute la région située à l’ouest de l’Euphrate et auxquels on payait taxe, impôt et droit de passage.

Les autres versions

King James en Français

Esdras 4.20  Et qu’il y a eu des rois puissants à Jérusalem, qui ont dominé sur tout ce qui est au delà du fleuve, et qu’on leur payait le tribut, l’impôt et le péage.

Bible Annotée

Esdras 4.20  Et des rois puissants ont existé à Jérusalem et ont régné sur tout ce qui se trouve au-delà du fleuve ; on leur a payé tribut, accise et droit de passage.

John Nelson Darby

Esdras 4.20  et qu’il y a eu sur Jérusalem de puissants rois qui ont régné sur tout ce qui est de l’autre côté du fleuve, et que le tribut, l’impôt, et le péage leur ont été payés.

David Martin

Esdras 4.20  Et qu’aussi il y a eu à Jérusalem des Rois puissants, qui ont dominé sur tous ceux de delà le fleuve, et qu’on leur payait des tailles, des gabelles et des péages.

Ostervald

Esdras 4.20  Et qu’il y a eu des rois puissants à Jérusalem, qui ont dominé sur tout ce qui est au delà du fleuve, et qu’on leur payait le tribut, l’impôt et le péage.

Lausanne

Esdras 4.20  et qu’il y a eu sur Jérusalem des rois puissants et maîtres de tout ce qui est de l’autre côté du fleuve, et que le tribut, l’impôt et le péage leur ont été payés.

Vigouroux

Esdras 4.20  Car il y a eu à Jérusalem des rois très vaillants (puissants), qui ont (même) été maîtres de tout le pays qui est au-delà du fleuve ; et ils en recevaient les tributs, et l’impôt, et les revenus.

Auguste Crampon

Esdras 4.20  Il y eut à Jérusalem des rois puissants, maîtres de tout le pays d’au delà du fleuve ; et on leur payait impôt, tribut et droit de passage.

Lemaistre de Sacy

Esdras 4.20  car il y a eu dans Jérusalem des rois très-vaillants, qui ont été maîtres de tous les pays qui sont au delà du fleuve, et ils recevaient d’eux des tributs, des tailles et des impôts.

Zadoc Kahn

Esdras 4.20  Des rois puissants ont régné à Jérusalem, qui étendaient leur domination sur toute la contrée de l’autre côté du Fleuve, et à qui l’on payait des tributs, des impôts et des péages.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Esdras 4.20  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Esdras 4.20  וּמַלְכִ֣ין תַּקִּיפִ֗ין הֲוֹו֙ עַל־יְר֣וּשְׁלֶ֔ם וְשַׁ֨לִּיטִ֔ין בְּכֹ֖ל עֲבַ֣ר נַהֲרָ֑ה וּמִדָּ֥ה בְלֹ֛ו וַהֲלָ֖ךְ מִתְיְהֵ֥ב לְהֹֽון׃

La Vulgate

Esdras 4.20  nam et reges fortissimi fuerunt in Hierusalem qui et dominati sunt omni regioni quae trans Fluvium est tributum quoque et vectigal et reditus accipiebant

La Septante

Esdras 4.20  καὶ βασιλεῖς ἰσχυροὶ γίνονται ἐπὶ Ιερουσαλημ καὶ ἐπικρατοῦντες ὅλης τῆς ἑσπέρας τοῦ ποταμοῦ καὶ φόροι πλήρεις καὶ μέρος δίδοται αὐτοῖς.