×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Esdras 4.14

Esdras 4.14 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Esdras 4.14  Or, comme nous mangeons le sel du palais et qu’il ne nous paraît pas convenable de voir mépriser le roi, nous envoyons au roi ces informations.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Esdras 4.14  Or, comme nous mangeons le sel du palais et qu’il ne nous paraît pas convenable de voir mépriser le roi, nous envoyons au roi ces informations.

Segond 21

Esdras 4.14  Or, c’est parce que nous sommes étroitement associés au palais et qu’il ne nous paraît pas convenable de voir mépriser le roi que nous t’envoyons ces informations.

Les autres versions

King James en Français

Esdras 4.14  Or, comme nous mangeons le sel du palais, et qu’il n’est pas convenable que nous soyons témoins de ce dommage fait au roi, nous envoyons cette lettre au roi et lui faisons savoir ceci:

Bible Annotée

Esdras 4.14  Puis donc que nous mangeons le sel du palais et qu’il ne nous paraît pas convenable de voir causer du dommage au roi, nous envoyons au roi ce message, et lui faisons savoir

John Nelson Darby

Esdras 4.14  Or comme nous mangeons le sel du palais, et qu’il n’était pas convenable pour nous de voir qu’on faisait tort au roi, à cause de cela nous avons envoyé et nous avons informé le roi,

David Martin

Esdras 4.14  Et parce que nous sommes aux gages du Roi, il nous serait mal-séant, [de voir ce] mépris du Roi ; c’est pourquoi nous avons envoyé au Roi, et nous lui faisons savoir ;

Ostervald

Esdras 4.14  Or, comme nous mangeons le sel du palais, et qu’il n’est pas convenable que nous soyons témoins de ce dommage fait au roi, nous envoyons cette lettre au roi et lui faisons savoir ceci :

Lausanne

Esdras 4.14  Maintenant, attendu que c’est avec le sel du palais que nous salons, et qu’il ne serait pas convenable pour nous de voir le détriment du roi, à cause de cela nous avons envoyé au roi et nous lui faisons savoir,

Vigouroux

Esdras 4.14  Or, nous souvenant du sel que nous avons mangé dans le palais, et ne pouvant souffrir qu’on blesse les intérêts du roi, nous avons cru devoir donner cet avis au roi ;[4.14 Le sel se prend ici pour nourriture en général, et même, selon beaucoup d’interprètes, pour entretien, salaire, parce qu’alors, non seulement la paye des ouvriers, des soldats et les gages des serviteurs, mais aussi les honoraires des officiers de la cour, se payaient en partie avec du sel.]

Auguste Crampon

Esdras 4.14  Or, comme nous mangeons le sel du palais et qu’il ne nous paraît pas convenable de voir mépriser le roi, nous envoyons au roi des informations à ce sujet.

Lemaistre de Sacy

Esdras 4.14  Et comme nous nous souvenons que nous avons été nourris autrefois au palais du roi, et que nous ne pouvons souffrir qu’on blesse ses intérêts en la moindre chose, nous avons cru devoir vous donner cet avis,

Zadoc Kahn

Esdras 4.14  Puisque donc nous mangeons le sel du palais, et qu’il ne nous sied pas d’être témoins du tort fait au roi, nous mandons ceci au roi et l’en instruisons,

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Esdras 4.14  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Esdras 4.14  כְּעַ֗ן כָּל־קֳבֵל֙ דִּֽי־מְלַ֤ח הֵֽיכְלָא֙ מְלַ֔חְנָא וְעַרְוַ֣ת מַלְכָּ֔א לָ֥א אֲֽרִ֥יךְ לַ֖נָא לְמֶֽחֱזֵ֑א עַ֨ל־דְּנָ֔ה שְׁלַ֖חְנָא וְהֹודַ֥עְנָא לְמַלְכָּֽא׃

La Vulgate

Esdras 4.14  nos ergo memores salis quod in palatio comedimus et quia laesiones regis videre nefas ducimus idcirco misimus et nuntiavimus regi

La Septante

Esdras 4.14  καὶ ἀσχημοσύνην βασιλέως οὐκ ἔξεστιν ἡμῖν ἰδεῖν διὰ τοῦτο ἐπέμψαμεν καὶ ἐγνωρίσαμεν τῷ βασιλεῖ.