×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
2 Chroniques 32.15

2 Chroniques 32.15 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

2 Chroniques 32.15  Qu’Ézéchias ne vous séduise donc point et qu’il ne vous abuse point ainsi ; ne vous fiez pas à lui ! Car aucun dieu d’aucune nation ni d’aucun royaume n’a pu délivrer son peuple de ma main et de la main de mes pères : combien moins votre Dieu vous délivrera-t-il de ma main ?

Segond Nouvelle Édition de Genève

2 Chroniques 32.15  Qu’Ezéchias ne vous séduise donc point et qu’il ne vous abuse point ainsi ; ne vous fiez pas à lui ! Car aucun dieu d’aucune nation ni d’aucun royaume n’a pu délivrer son peuple de ma main et de la main de mes pères : combien moins votre Dieu vous délivrera-t-il de ma main !

Segond 21

2 Chroniques 32.15  Qu’Ezéchias ne vous trompe donc pas et ne vous pousse pas dans cette direction ! Ne vous fiez pas à lui, car aucun dieu d’aucune nation ni d’aucun royaume n’a pu délivrer son peuple de ma domination ni de celle de mes prédécesseurs. Votre Dieu sera d’autant moins capable de vous délivrer de ma domination ! »

Les autres versions

King James en Français

2 Chroniques 32.15  Maintenant donc qu’Ézéchias ne vous abuse point, et qu’il ne vous incite plus de cette manière, et ne le croyez pas; car aucun dieu d’aucune nation ni d’aucun royaume n’a pu délivrer son peuple de ma main, ni de la main de mes pères; combien moins votre Dieu vous délivrerait-il de ma main?

Bible Annotée

2 Chroniques 32.15  Et maintenant, qu’Ézéchias ne vous séduise point, et qu’il ne vous abuse point ainsi, et ne vous fiez pas à lui ! Car aucun dieu d’aucune nation ni royaume n’a pu délivrer son peuple de ma main et de la main de mes pères ; combien moins vos dieux vous délivreront-ils de ma main !

John Nelson Darby

2 Chroniques 32.15  Et maintenant, qu’Ézéchias ne vous trompe pas, et qu’il ne vous séduise pas de cette manière, et ne le croyez pas ; car aucun dieu d’aucune nation ni d’aucun royaume n’a pu délivrer son peuple de ma main ni de la main de mes pères ; combien moins votre Dieu vous délivrera-t-il de ma main !

David Martin

2 Chroniques 32.15  Maintenant donc qu’Ezéchias ne vous abuse point, et qu’il ne vous séduise plus de cette manière, et ne le croyez pas ; car si aucun Dieu, de quelque nation, ou de quelque Royaume que ç’ait été, n’a pu délivrer son peuple de ma main, ni de la main de mes ancêtres, combien moins votre Dieu pourra-t-il vous délivrer de ma main ?

Ostervald

2 Chroniques 32.15  Maintenant donc qu’Ézéchias ne vous abuse point, et qu’il ne vous incite plus de cette manière, et ne le croyez pas ; car aucun dieu d’aucune nation ni d’aucun royaume n’a pu délivrer son peuple de ma main, ni de la main de mes pères ; combien moins votre Dieu vous délivrerait-il de ma main ?

Lausanne

2 Chroniques 32.15  Et maintenant, qu’Ezéchias ne vous abuse point, et qu’il ne vous incite plus de cette manière, et ne le croyez pas ; car aucun dieu d’aucune nation ni d’aucun royaume n’a pu délivrer son peuple de ma main et de la main de mes pères : combien moins vos dieux vous délivreraient-ils de ma main ?

Vigouroux

2 Chroniques 32.15  Prenez donc garde qu’Ezéchias ne vous trompe, et qu’il ne vous joue par une vaine persuasion. Ne le croyez pas. Si aucun dieu de toutes les nations et des royaumes n’a pu délivrer son peuple de ma main ni de celle de mes pères, votre Dieu, par conséquent, ne pourra non plus vous tirer de ma main.

Auguste Crampon

2 Chroniques 32.15  Et maintenant, qu’Ezéchias ne vous séduise point et ne vous trompe pas ainsi ! Ne vous fiez pas à lui. Car aucun dieu d’aucune nation ni d’aucun royaume n’a pu délivrer son peuple de ma main et de la main de mes pères : combien moins votre dieu vous délivrera-t-il de ma main ! "

Lemaistre de Sacy

2 Chroniques 32.15  Prenez donc garde qu’Ézéchias ne vous trompe, et qu’il ne vous joue par une vaine persuasion. Ne croyez rien de ce qu’il vous dit. Si aucun dieu des nations ni des autres royaumes n’a pu délivrer son peuple de ma main ni de celle de mes pères, votre Dieu par conséquent ne pourra non plus vous tirer de la mienne.

Zadoc Kahn

2 Chroniques 32.15  Et maintenant, ne vous laissez pas abuser par Ezéchias ni séduire ainsi, ne croyez pas en lui, car aucun dieu d’aucune nation et royaume ne pourra soustraire son peuple à ma domination et à celle de mes pères, à plus forte raison votre Dieu ne pourra-t-il vous soustraire à mon pouvoir. ”

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

2 Chroniques 32.15  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

2 Chroniques 32.15  וְעַתָּ֡ה אַל־יַשִּׁיא֩ אֶתְכֶ֨ם חִזְקִיָּ֜הוּ וְאַל־יַסִּ֨ית אֶתְכֶ֣ם כָּזֹאת֮ וְאַל־תַּאֲמִ֣ינוּ לֹו֒ כִּי־לֹ֣א יוּכַ֗ל כָּל־אֱלֹ֨והַ֙ כָּל־גֹּ֣וי וּמַמְלָכָ֔ה לְהַצִּ֥יל עַמֹּ֛ו מִיָּדִ֖י וּמִיַּ֣ד אֲבֹותָ֑י אַ֚ף כִּ֣י אֱֽלֹהֵיכֶ֔ם לֹא־יַצִּ֥ילוּ אֶתְכֶ֖ם מִיָּדִֽי׃

La Vulgate

2 Chroniques 32.15  non vos ergo decipiat Ezechias nec vana persuasione deludat neque credatis ei si enim nullus potuit deus cunctarum gentium atque regnorum liberare populum suum de manu mea et de manu patrum meorum consequenter nec Deus vester poterit eruere vos de hac manu

La Septante

2 Chroniques 32.15  νῦν μὴ ἀπατάτω ὑμᾶς Εζεκιας καὶ μὴ πεποιθέναι ὑμᾶς ποιείτω κατὰ ταῦτα καὶ μὴ πιστεύετε αὐτῷ ὅτι οὐ μὴ δύνηται ὁ θεὸς παντὸς ἔθνους καὶ βασιλείας τοῦ σῶσαι τὸν λαὸν αὐτοῦ ἐκ χειρός μου καὶ ἐκ χειρὸς πατέρων μου ὅτι ὁ θεὸς ὑμῶν οὐ μὴ σώσει ὑμᾶς ἐκ χειρός μου.