×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
2 Rois 7.13

2 Rois 7.13 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC L’un des serviteurs du roi lui répondit : Il y a encore cinq chevaux qui sont restés seuls de ce grand nombre qui était dans Israël, tous les autres ayant été mangés ; prenons-les, et envoyons des gens pour connaître l’état des ennemis.
MARQu’on prenne tout-à-l’heure cinq des chevaux qui sont demeurés de reste dans la ville ; [car] voilà c’est presque tout ce qui est resté du grand nombre des chevaux d’Israël, c’est là presque tout ce qui n’a point été consumé de cette multitude [de chevaux] d’Israël, et envoyons voir ce que c’est.
OSTMais l’un de ses serviteurs répliqua : Que l’on prenne cinq des chevaux qui sont demeurés de reste dans la ville ; voici, ils sont comme tout ce qui y est resté de la multitude d’Israël ; ils sont comme toute la multitude d’Israël, qui est consumée. Envoyons-les, et voyons.
CAHQuelqu’un de ses serviteurs répondit, et dit : Qu’on prenne donc cinq des chevaux restants, qui sont restés dans la ville ; ils sont bien comme toute la foule d’Israel qui est restée dans la ville, ils sont comme toute la foule d’Israel qui s’est consumé
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGREt l’un de ses serviteurs prit la parole et dit : Mais ! que l’on prenne cinq des chevaux restants qui survivent dans la ville (hé ! ils sont comme toute la multitude d’Israël restée dans la ville, comme toute la multitude d’Israël qui dépérit) ; et envoyons en reconnaissance.
LAUEt l’un de ses esclaves répondit et dit : Qu’on prenne donc cinq des chevaux restants, qui demeurent de reste dans la ville{Héb. en elle.} voilà, ils sont comme toute la multitude d’Israël qui demeure de reste en elle ; voilà, ils sont comme toute la multitude d’Israël qui est consumée ! Envoyons-les, et nous verrons.
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYEt un de ses serviteurs répondit et dit : Qu’on prenne donc cinq des chevaux restants, qui demeurent de reste dans la ville ; voici, ils sont comme toute la multitude d’Israël qui est de reste en elle ; voici, ils sont comme toute la multitude d’Israël qui a péri. Envoyons-les, et nous verrons.
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANEt l’un de ses serviteurs répondit et dit : Qu’on prenne, je te prie, cinq des chevaux survivants qui restent dans la ville ; voici, ils sont comme toute la multitude d’Israël qui y reste ; voici, ils sont comme la multitude d’Israël qui est perdue ; envoyons-les et nous verrons.
ZAKL’un des serviteurs s’exprima alors ainsi : “ Qu’on prenne cinq des chevaux restés dans la ville : ou bien ils seront comme cette foule d’Israélites qui a survécu, ou comme cette foule d’Israélites qui a péri. Envoyons-les et nous verrons. ”
VIGL’un des serviteurs du roi lui répondit : Prenons les cinq chevaux qui sont restés dans la ville, de tout ce grand nombre qui était dans Israël, tous les autres ayant été mangés (consumés) ; et envoyons reconnaître l’état des choses.[7.13 La multitude ; c’est-à-dire le peuple.]
FILL’un des serviteurs du roi lui répondit : Prenons les cinq chevaux qui sont restés dans la ville, de tout ce grand nombre qui était dans Israël, tous les autres ayant été mangés; et envoyons reconnaître l’état des choses.
LSGL’un des serviteurs du roi répondit : Que l’on prenne cinq des chevaux qui restent encore dans la ville, — ils sont comme toute la multitude d’Israël qui y est restée, ils sont comme toute la multitude d’Israël qui dépérit, — et envoyons voir ce qui se passe.
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRAL’un de ses serviteurs prit la parole et dit : « Que l’on prenne cinq des chevaux survivants qui restent encore dans la ville, — voici qu’ils sont comme toute la multitude d’Israël qui y est restée, voici qu’ils sont comme toute la multitude d’Israël qui se meurt, — et nous enverrons voir. »
BPCUn des serviteurs répondit en ces termes : “Eh bien ! qu’on prenne, je te prie, cinq des chevaux survivants qui sont encore dans la ville - voici qu’ils sont comme toute la multitude d’Israël qui dépérit - et nous enverrons pour voir.”
JERL’un de ses officiers répondit : "Qu’on prenne donc cinq des chevaux survivants, qui restent ici — il leur arrivera comme à l’ensemble qui a péri —, nous les enverrons et nous verrons."
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGL’un des serviteurs du roi répondit : Que l’on prenne cinq des chevaux qui restent encore dans la ville – ils sont comme toute la multitude d’Israël qui y est restée, ils sont comme toute la multitude d’Israël qui dépérit – et envoyons voir ce qui se passe.
CHUL’un de ses serviteurs répond et dit : « Qu’ils prennent donc cinq des chevaux qui restent ! Voici, ils seront comme toute la foule d’Israël qui subsiste ; ou, voici, comme toute la foule d’Israël qui a été exterminée. Envoyons-les et voyons. »
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPL’un de ses conseillers répondit: “Prenons cinq chevaux parmi ceux qui sont restés. De toute façon ils sont bons pour mourir, comme toute la foule des Israélites. Envoyons-les et nous verrons bien.”
S21L’un des serviteurs du roi répondit : « Que l’on prenne cinq des chevaux qui restent encore dans la ville. De toute façon, ils sont comme toute la population d’Israël qui est restée là : ils sont à bout, comme toute la population d’Israël. Prenons-les et envoyons quelqu’un voir ce qui se passe. »
KJFMais l’un de ses serviteurs répliqua: Que l’on prenne cinq des chevaux qui sont demeurés de reste dans la ville; voici, ils sont comme tout ce qui y est resté de la multitude d’Israël; ils sont comme toute la multitude d’Israël, qui est consumée. Envoyons-les, et voyons.
LXXκαὶ ἀπεκρίθη εἷς τῶν παίδων αὐτοῦ καὶ εἶπεν λαβέτωσαν δὴ πέντε τῶν ἵππων τῶν ὑπολελειμμένων οἳ κατελείφθησαν ὧδε ἰδού εἰσιν πρὸς πᾶν τὸ πλῆθος Ισραηλ τὸ ἐκλεῖπον καὶ ἀποστελοῦμεν ἐκεῖ καὶ ὀψόμεθα.
VULrespondit autem unus servorum eius tollamus quinque equos qui remanserunt in urbe quia ipsi tantum sunt in universa multitudine Israhel alii enim consumpti sunt et mittentes explorare poterimus
BHSוַיַּעַן֩ אֶחָ֨ד מֵעֲבָדָ֜יו וַיֹּ֗אמֶר וְיִקְחוּ־נָ֞א חֲמִשָּׁ֣ה מִן־הַסּוּסִים֮ הַֽנִּשְׁאָרִים֮ אֲשֶׁ֣ר נִשְׁאֲרוּ־בָהּ֒ הִנָּ֗ם כְּכָל־הֲמֹ֤ון יִשְׂרָאֵל֙ אֲשֶׁ֣ר נִשְׁאֲרוּ־בָ֔הּ הִנָּ֕ם כְּכָל־הֲמֹ֥ון יִשְׂרָאֵ֖ל אֲשֶׁר־תָּ֑מּוּ וְנִשְׁלְחָ֖ה וְנִרְאֶֽה׃
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !